21 mai 2022

Oncle PICSOU (Laura)

 

Picsou, l'archétype du vieux grigou.

L'oncle de Riri, Fifi, Loulou,

Les castors juniors.

Le journal de Mickey.

Un peu de Tintin et d'Astérix.

Pas fan de BD

Mais beaucoup de Picsou.

Pour faire plus littéraire,

Il faut parler de "L'avare,"

De Molière mais je n'aime pas

Le théâtre alors je glisse

Vers la peinture: Dürer

Et la femme avare 1 .

Mettre “grigou” au féminin:

Voilà la parité!

 

1 https://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Avarice_(D%C3%BCrer)

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


14 mai 2022

FULGURANCE (Laura)

 

Fulgurer, fulgorer, verbes, action, résultat : fulgurance

Un caractère que doivent avoir les buteurs, essence

Latente de ceux qui jouent et gagnent, présidence

Gageure que de transformer l'essai poétique, fulgurance

Une femme 1 incarne cet éclat de la foudre, ressemblance

Résister à la fulgurance des douleurs sourdes ; ça lance !

Aveuglement de l’amour-passion sans vraisemblance

Nommer la fulguration, la sidération sans complaisance

Ce sont des mots anciens et littéraires, élégance

Essai d’épuisement de la suave fragrance.
 

1 https://www.cnrtl.fr/definition/fulgurance

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

07 mai 2022

Entourloupettes? (Laura)

 

On dit que les politiques en font

On dit que les financiers aussi

N'oublions pas les patrons

Qui se lèvent chaque matin

En demandant comment virer

Quelqu'un, par une entourloupette.

On dit qu'on se fait avoir

Par les politiques

Les financiers et les patrons

Qui font des escarpolettes.

Mais les sportifs, les chanteurs

Et les journalistes, vedettes du net eux

Ne font pas d'entourloupette.

Ainsi, ils se posent en victimes

De ses escarpolettes de ces autres

Qui sont coupables d'avoir réussi,

De gagner de l'argent, c'est un complot

Alors manifestons, crions, giflons

Détruisons, sans entourloupettes

Parce qu'on a raison et eux tort.

Moi, je dit que je me suis fait

A moi-même des entourloupettes

Que je ne suis pas victime

Mais responsables de tous mes échecs

Et de mes quelques réussites:

Je lis les journaux de tous bords

Pour comprendre sans entourloupettes.

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

30 avril 2022

Au diapason (Laura)

 

Solitaire, j'aime cependant être au diapason

Des joies de la nation.

Misanthrope, je vibre quand même à l'unisson

Des tristesses collectives sans contrefaçon.

Mais souvent pourtant, je ne suis pas au diapason

De certaines réactions

Comme l'abstention,

Les manifestations.

Envie de rouler en boule comme un hérisson

Et de piquer les c...s

Non, non, non 1

Je ne comprends pas qu'on

Crache à sa colère, qu'on

Dégrade, qu'on casse, qu'on

Insulte, quel courage ont

Les Hommes qui vont

En politique s'engager et qu'on

Charge de tous les maux de ce mon-

Et même des échecs qu'on

Subit individuellement; oui, oui, oui

Je vous ai dit oui, pauvres c...s

Qui y allez quand même, au diapason

De votre travail au diapason

Du monde qui demande de l'adaptation.

1 http://www.lauravanel-coytte.com/archive/2022/04/23/non-non-non-ecouter-barbara-clip-officiel-youtube-6378141.html

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

23 avril 2022

Les Cu-locataires de Cannelle (Laura)

 
Cannelle avait tellement besoin d'amour et d'être hors de chez ses parents que quand elle avait un amant qui voulait d'elle pour plus d'un coup, elle squattait chez lui, d'abord ravi puis étouffé par son intense présence, jusqu'à la traiter de "collante." Celui qui l'avait qualifié ainsi en la quittant, rappellerait plus tard sa mère pour reprendre contact avec elle. Il y en eut un autre d'ailleurs qui regretta de l'avoir quittée. Elle eut ainsi plusieurs cu-locations de plus ou moins longues durées.

Il y eut l'appartement de P. où elle connut pour la première fois le plaisir de la cheminée et d'avoir chaud.

Il y eut l'appartement de M. qui servait à R. à l'initier à l'art de l'amour et à la confiance en son corps. Il avait au moins quarante de plus qu'elle, avait plusieurs maîtresses en plus de sa femme ... et elle. Il l'emmena quelques fois chez lui en l'absence de sa femme, dans le salon, sa chambre ou son atelier. Mais dans l'appartement de M., ils se retrouvaient chaque jeudi pour le plaisir puis enlevaient et changeaient les draps.

Quand elle avait un “vrai” copain, Cannelle prenait ses distances avec R. et s'installait 6 mois chez T. dont on voyait la baignoire et le lit depuis le salon. Il venait de faire avorter son ex. mais les parents de Cannelle ne le savaient pas et l'appréciait car il était un directeur de PME travailleur.

Il y eut des appartements d'étudiants(A. et A), mieux pourvus que la maison de ses parents puis son appartement d'étudiante .

Quant aux cu-locations d'une nuit ou d'un moment, elle ne se souvient pas de tous.

Au début avec Daniel, ce fut aussi une cu-locations mais ils eurent en vingt cinq ans au moins dix appartements.

Aujourd'hui, elle est en cu-locations avec elle seule, pour la première fois...

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


16 avril 2022

Cannelle et les baratineurs (Laura)

 

Comme beaucoup de femmes, Cannelle s'est laissé séduire et même avoir par des baratineurs mais moins que d'autres. Car Cannelle a vite préféré frapper à la porte d'un geignard plutôt qu'à celle d'un vantard(proverbe qu'on m'a dit de ch'nord). Elle demandait aux hommes d'être actifs et de lui faire l'amour. Eventuellement après et entre deux, on peut parler. Cannelle a montré à son mari son talent en psychologie pour certaines de ses relations professionnelles malhonnêtes. Ils ont vite repéré tous les deux un baratineur de leur entourage qui a emballé toutes les femmes de la famille: il était beau(selon leurs critères), câlineur, prolixe en compliments et intentions visibles alors qu'elle et son mari faisaient des choses plus profondes qui ne voient que si on veut les voir.... plus tard peut-être... pas encore à ce jour. Sa mère avait beau lui dire qu'un bon coq n'est jamais gras, elle savait bien et a vite prévenu son mari, que sa mère ne l'aimait pas. Elle fait semblant. Cannelle ne sait pas faire ça. Son mari n'était pas beau et s'en accommodait bien comme de sa calvitie. Il croyait en lui et avait eu de belles femmes car "un homme dégarni devant, pense bien; un homme dégarni dessus, baise beaucoup et un homme chauve ne pense qu'à baiser." Cannelle a découvert, après sa mort, qu'il y pensait encore plus qu'elle le croyait.

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

09 avril 2022

Asymptote (Laura)

 

Mais qu'est-ce qu'ils nous asticotent

Les gens du défi avec leur asymptote?

Que voulez-vous que je tricote

Ce samedi avec cette asymptote?

A part un acrostiche, ma camelote

Ou un bouts rimés qui cahote?

Je cherche une antidote

A la douleur mais elle me barbote

Mes pensées qui chevrotent

Je crachote

Des mots, je vivote

Vieillotte

Je trotte

Beaucoup mais je sanglote

Quand la douleur me pelote

Et point d'asymptote!

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

02 avril 2022

Paysages “zythologiques” (Laura)

 


Cannelle a bu ses premières bières avec des copains vers seize ans dans un bar et dehors. Dans le bar, au bout de quelques verres, un copain lui a parlé du Picon  et elle en a fait rajouter à sa bière et là...un coup de massue. Elle en a rarement voire pas rebu depuis, même quand elle eu plus l'habitude de boire. L'Amer Bière  est tout aussi traître. Une autre fois, des copains qui avaient une voiture et étaient sans doute majeurs, avaient acheté des cannettes et nous les bûmes vers la voiture dans un coin... caché car le plaisir était(comme souvent) la transgression celui de la transgression car on ne buvait pas(ou peu) chez elle et encore moins de la bière. Je ne parlerais pas ici des bars de Cannelle  dans sa vie natale car je l'ai déjà fait. Je préfère parler des 3 Brasseurs, place de la Gare à Lille, bien avant qu'il y ait des 3 Brasseurs partout et aussi hors de Lille et du Nord. Lorsque Cannelle faisait ses études de lettres par correspondance, elle aillait bûcher à la Bibliothèque universitaire  à Villeneuve d'Ascq  pendant que son mari dirigeait son usine à Hem. Ils buvaient un verre là et mangeaient parfois, avant de rentrer ensemble en voiture. Je veux encore parler d'un autre pilier de paysage zythologique: la Brasserie Georges qui leur servit de point de ralliement lorsqu'il dirigea  des usines en Haute-Loire, Loire, Ardèche et qu'ils habitèrent en Haute-Loire, Loire et Drôme. Elle, allait en Bibliothèque universitaire. J'ai choisi ces deux paysages zythologiques, car ce sont de vraies brasseries où la bière est fabriquée et où on peut le voir. Quel plaisir de boire une pression sur place!



[1] https://fr.wikipedia.org/wiki/Picon

[2] https://www.alsacesaveurs.com/bieres-d-alsace/462-amer.html

[3] https://www.thebookedition.com/fr/paysages-de-cannelle-nouvelles-p-21630.html?referer=http://www.lauravanel-coytte.com/&token=%c5daab2f423052

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

26 mars 2022

Youyous (Laura)

 

Travailler (mon mari a monté une usine de textile) et vivre pendant trois ans à Casablanca nous a permis de vivre des moments que nous n'aurions jamais imaginés vivre avant. Mon mari avait déjà beaucoup travaillé avec des juifs ashkénazes et j'avais rencontré avec lui un juif séfarade qui travaillait dans le même secteur. Je ne connaissait guère cette distinction entre les juifs. En fait, je ne les connaissais guère que par la Shoah. Les patrons de mon mari à Casablanca était donc des juifs séfarades qui nous invitèrent à un mariage puis à une circoncision de l'enfant né de cette union. Mon mari et moi, fûmes séparés dans la synagogue. Et nous assistâmes à notre première(et dernière) circoncision. Le bébé fut arraché à sa mère et remis aux hommes dont le rabbin. Nous ne voyons pas grand chose mais nous sentions surtout le désinfectant. C'était très différent des youyous entendus à la fin du mariage.

 



Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

19 mars 2022

L'X et autres écoles prestigieuses (Laura)

 

Cannelle aime cette citation d'Oscar Wilde: "Il faut toujours viser la lune, car même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles 1 ."

Elle est pleine d'admirations dont certaines qu'elle a héritées de ses parents comme De Gaulle ou d'autres hommes politiques qu'il est de bon ton de conchier. Giscard a fait l'X. Le père de Cannelle avait fait Saint-Cyr Coëtquidan 2 . Cannelle l'admirait et voulait qu'il soit fier d'elle. Elle n'était pas une scientifique, ni une matheuse comme lui alors elle n'aspirait pas à Polytechnique ou autres écoles pour élèves de maths élém. Elle avait visité une prépa sciences po qui la tentait à cause de son intérêt pour la politique(elle se voyait présidente) et les relations internationales, la diplomatie. Parce que son père était directeur commercial, elle choisit la prépa HEC et passa les concours des écoles de commerce comme HEC, l'ESSEC etc. Ensuite, elle suivit son autre tendance avec des études de droit en rêvant toujours de sciences po. Elle passa aussi les concours des grandes écoles de journalisme comme celle de Lille. La lune, c'était aussi les grandes écoles du patrimoine comme l'Ecole des Chartes. Alors, elle reprit des études de lettres par correspondance à la Sorbonne, autre lieu de savoir mythique. De tous les concours qu'elle passa, elle arriva un jour deuxième pour une place. Elle arrêta les concours en partant au Maroc, ne gardant que les concours de poèmes.

En visant la lune 3 , elle atteint l'étoile de la documentation sans concours, un travail encore un peu dans les livres(pour combien de temps?).

1 https://citations.ouest-france.fr/citation-oscar-wilde/faut-toujours-viser-lune-car-127037.html

2 https://www.st-cyr.terre.defense.gouv.fr/index.php/L-Academie/L-Ecole-Speciale-Militaire-de-Saint-Cyr

3 http://www.lauravanel-coytte.com/archive/2022/03/12/amel-bent-ma-philosophie-clip-officiel-6370977.html

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,