Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Le défi du samedi
Visiteurs
Depuis la création 1 051 173
Derniers commentaires
Archives
1 avril 2010

Pssttt (Aude)

Ça compte pour un mot Pssttt? Un petit mail de vingt-deux mots pour me rappeler qu'il ne me reste qu'une cinquantaine d'heures pour écrire mes cents mots. Pourvu que je ne reste pas sans mots. Un petit message silencieux, un chuchotement. Sans maugréer,...
Publicité
1 novembre 2008

L'ilot de l'âme - Aude

L'ilot de l'âme - Aude
Nous sommes sur une petite île de Normandie, une petite île isolée, battue par les vents, fouettée par la pluie et trop rarement caressée par le soleil. Une île ? Plutôt un grand rocher où on aurait posé un château fort à l’air moyenâgeux. Un château...
18 octobre 2008

Triangle précieux (Aude)

Triangle précieux (Aude)
11 octobre 2008

Fin du défi de Pandora (Aude)

Faites des gosses (Pandora) John a été très laconique au téléphone mais son ton était on ne peut plus clair : ça chauffe. Après plus de dix ans à bosser ensemble, John et moi formons presque un petit couple, nous comprenant à demi-mots. Attention hein,...
4 octobre 2008

Mais où est passée la sculpture de Gerry Henrard? (Aude)

Gerry Henrard, l’inspecteur le plus sexy de l’ouest et bien au-delà encore était bien ennuyé. Il lui avait été dérobé la sculpture qui trônait sur son bureau depuis de nombreuses années. Il aurait d’autant plus de mal à la retrouver que pour se concentrer...
Publicité
27 septembre 2008

The Frame (Aude)

The Frame (Aude)
20 septembre 2008

Piapia magazine - Aude

Piapia magazine - Aude
6 septembre 2008

Val, Papistache et Janeczka dans un bateau (Aude)

Val, Papistache et Janeczka dans un bateau (Aude)
Val, Papistache et Janeczka sont dans un bateau. Mais qui a proposé un tel sujet ? Ah oui, l’idée de départ était la mienne. Val, Papistache et Janeczka sont dans un bateau. S’il s’agit d’une barque, il n’y a plus de place pour pince-mi et pince-moi....
30 août 2008

Un jour, à la caisse (Aude)

Elle choisit rapidement les quelques courses dont elle a besoin. Elle n’aime pas vraiment faire les courses. Elle s’attarde au rayon beaux-arts, plutôt bien garni dans ce magasin. Elle frôle de ses longs doigts pâles les pastels, effleure les sombres...
2 août 2008

Un avenir sans essence (Aude)

C’est en préparant mon petit déjeuner que je m’en aperçois. L’essence épicée de mon thé ne me chatouille plus les narines comme à l’ordinaire. Je rapproche mon nez de la boite, le thé se serait-il éventé en une seule journée ? Je ne sens plus non plus...
5 juillet 2008

Une boite de bonheur (Aude)

Plusieurs fois que j’en cherche déjà mais c’est pas facile. On m’a pourtant dit que ça existait. J’étais un peu sceptique au début. Même les haricots, je ne les achète pas en boîte, alors le bonheur… Je rentre dans cette épicerie. On ne sait jamais. -...
28 juin 2008

Comme à chaque fois (Aude)

Comme à chaque fois, j’ai laissé les volets entr’ouverts. Il aime se réveiller avec le soleil qui se lève. Comme à chaque fois, c’est moi que ça réveille en premier. Je crois que c’est le frémissement de ma paupière qui se soulève qui le réveille, alors...
7 juin 2008

Entretiens (Aude)

Le réveil ne me tire pas du sommeil : je suis réveillée depuis longtemps, égrainant les minutes avant de devoir le quitter. Mon réveil l’éveille. Il bouge légèrement, ouvre un œil. Je lui donne un sourire, ses bras m’emprisonnent. Je ne lutte pas pour...
31 mai 2008

Ode ou Aude au fromage ?

Ode ou Aude au fromage ?
Ah, pour mon quatre heures ce n’est pas le p’tit pain au chocolat que je préfère. En bonne normande, c’est au camembert et au beurre que j’ai grandi, le camembert j’ai même longtemps cru que c’était le seul fromage. Un jour, j’ai découvert le fromage...
24 mai 2008

Le 23 mai (Aude)

Le réveil sonne qui me tire d’une nuit lourde et sombre, une nuit dont on ne retient que l’atmosphère pesante des songes qui l’ont bordée. Je ne me pose pas de questions : si le réveil sonne, c’est qu’il est l’heure. J’observe sans émotion aucune le corps...
17 mai 2008

Je te quitte (Aude)

Je te quitte. Je t’offre cette maison qui était celle de ma grand-mère bien avant que je naisse, cette maison qu’elle me laisse habiter. Cette maison que j’ai tant aimée, cette maison entourée de ce petit bois qui cachait une clairière ensoleillée à l’herbe...
Publicité
Newsletter
Publicité
Le défi du samedi
Publicité