Sur ma tête y’a un beau chapeau
Dans ma tête y’a des tas d’oiseaux…
C’est ma p’tit chanson, celle que je chante si bien dans ma tête, oui parce que je la chante pas en vrai, ça serait affreux.
Je m’appelle Dimitri, j’ai dix ans j’habite à Poligny, la grande et belle maison  au début du village. Mon papa c’est le médecin. Je suis un I.M.C., I.M.C. léger précise papa, toujours.
Moi je trouve ça plutôt lourd mon corps qui ne veut pas faire ce que je veux et puis j’aimerais tellement papoter, causer avec mes copains, c’est si difficile d’articuler de me faire comprendre et pourtant, si vous saviez comme je suis bavard en dedans !
N’empêche, tout allait plutôt bien pour moi avant qu’ils n’arrivent…Ceux du petit  lotissement neuf au bout du village.
Au début c’était juste des insultes « gogol » « débile », après il y a eu les bousculades, les croche-pieds et bien vite les claques. Je pouvais pas en parler, Maman, elle aurait eu peur, elle m’aurait retiré de l’école…J’voulais pas aller en institution.
Alors, je me recroquevillais et je parlais aux oiseaux bleus dans ma tête.

Ce soir, ils m’ont traîné jusqu’au petit bois. Ils ont les yeux fous de haine. Ils me brûlent avec des cigarettes, ils tapent ma tête contre une racine, un coup de pied terrible dans les reins, j’ai si mal, tout est rouge derrière mes yeux…

Les oiseaux ?...Où sont les oiseaux ?
Sur …ma tête y’a un…beau chapeau
Dans…tê…tas…d’oi…
………
Je suis un oiseau…
C’est beau…Tout blanc,
Si tu voyais Maman,
Je vole, je vole si haut, si haut,
Tout là-haut.