23 février 2019

La voltigeuse (Lecrilibriste)

Magnifique sculputre de Valentine Laude "Les trapezistes"

lec


Là-haut pendue sur son trapèze
dans son body d' peau d'chagrin
en musclant cuisses et trapèzes
elle rêvait au jour prochain
où elle aurait sa robe trapèze
avec des sequins

L'avait r'pérée dans la boutique
de la place des Célestins
d'la mode elle était addict
et pour séduire sonValentin
elle rêvait d'sa robe trapèze
avec des sequins

C'était la reine de la voltige
d' l'équilibre et chutes de reins
des pirouettes et des vrilles
des toubillons et des twists
rattrapés d'un bras de fer
par son double,Valentin

Mais Valentin était épris
d' la belle aux cheveux de lin
jongleuse, reine en tours de mains
qui avec eux était en piste
et sortit soudain des lapins
des manches d'une robe trapèze
avec des sequins

S'élançant à la conquête
d'un saut perilleux coquin
notre voltigeuse experte
s'élançait vers Valentin
quand elle vit la robe trapèze
avec des sequins
sur le dos de la donzelle
qui exerçait avec zèle
sortant avec élégance
de ses longues et larges manches
un lot de dix huit lapins

Lors, son sang ne fit qu'un tour
en un sursaut repressif
elle plongea vers la piste
manquant rater Valentin
Mais il la sauva de justesse
 la rattrapant  d'une main
dans un ballet aérien
qui semblait avoir des ailes
La foule hurla d'effroi
l'applaudimètre explosa
et la donzelle aux lapins
croyant que c'était pour elle
de la liesse profita.

La voltigeuse addict et triste
retourna dans la boutique
de la place des Celestins
pour acheter, devinez quoi ?
Un bikini rouge et jaune à p'tits pois

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,


Trapèze (Venise)

 

Le cercle des trapézistes disparus s’en est allé .

Ils avaient pris l’habitude d’ensemencer le ciel

Leurs habits d’épi bleu et de coquelicot blanc

Tournaient en ellipse le long des cordes du vent.

On aurait dit qu’ils écoutaient dans leur voltige le silence

D’un vol de papillons noirs.

Ils ont abandonné leurs trapèzes pour de belles jeunes filles brunes.

Ils s’en sont allés le cœur libre et enflammé

Le cercle des trapézistes disparus s’en est allé .

Leur cœur gitan dort sous l’enclume du temps.

Pendant que de douces cornemuses font trembler leur trapèze dans le vent .

Je voudrais prendre leur habit de lumière et voler comme un ange noir au-dessous de la lune d’argent.

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

Trapèze (Laura)


J'ai aimé voir en février 2012  au musée national Marc Chagall  à  Nice, ce "cirque bleu " parce que j'aime cet artiste depuis longtemps pour son bleu (comme j'aime le bleu de Matisse dont j'ai aimé le musée de la même ville le même jour ) , ses couleurs  , son  noir (exposé en ce moment à Aix-en-Provence ) et ses représentations de cirque car j'ai travaillé sur la représentation des bohémiens dans l'art .
J'aime ce trapèze  bleu qui se découpe sur un bleu clair  avec son acrobate de l'

Art du cirque en  culotte bleuet
Le costume est aussi pivoine
Gorge fleurie d'arabesque
Experte contorsion
Beauté de sa chevelure-main violette
Renversement du monde réel
En symboles vert et jaune

Mon trapèze se détend devant ce poisson bleu, cette lune jaune au violon vert, vert cheval et coq musicien. Terre et ciel bleu, cul par dessus tête, jaune planète. Mains qui se tendent pour m'instruire et m'ouvrir au monde.

 


Ajout de Walrus pour ceux qui n'auraient pas le temps de chercher l'œuvre sur le net

 

cirque bleu

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,

16 février 2019

Défi #547

 

Il y a figure et figure...

Trapèze

 

5471

 

Posté par Walrus à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,