flo28

Les congés payés font également partis d’un emploi du temps. Je ne suis pas certaine que vous parviendrez à me suivre et pourtant je m’essaye depuis le début et en suis à 10 jets. Vous décrire 10 heures qui s’écoulent heure par heure, c’est un peu vous dépeindre des heures qui se suivent sans rythme militaire. Alors en découvrir un métier s’avérera difficile parce que chaque fonction fait au moins une pause annuelle de 5 semaines (3+2).

 

Décrire un matin levé et ensoleillé depuis deux heures, un petit déjeuner solitaire ( confiture maison), le choix d’un défi ( le troisième de son existence) sans trop compter dans la matinée, bercée par les cigales à sentir une mèche de cheveux contre la joue que le vent pousse comme une caresse et à humer l’air marin sur une chaise longue en plein soleil. Il est 11 heures. Je vais me faire un café.

11h30 :Je viens de me rendre compte que mes trois ânesses ont mangé le dessin de F et M : en lambeaux les morceaux de 0 à 9 (…). Chronos et Géo se sont accordés pour donner des signes réels dans le Mont de Flo par la déchirure des univers alentours : disparition de la clef de sol, de la perle nacrée et sombrée du Yin et du Yang cachée dans un infini en huit sous forme de coquillage. Seule la paix demeure en son entier (exit toutefois le mouton : il ne reste que la tête). Ces signes qui rappellent la séparation de deux univers qui ne faisaient qu’un. Un Nord et un Sud. J’ai choisi le défi #3 : Miss Ter. La Miss et le trois qui sont en moi sonnent sur le « Terre-Terre » comme un tertiaire, une note supplémentaire dans l’atmosphère. Il doit certainement être midi. Je vais chercher ce journal intime qui me suit et qui s’était déjà imaginé en journée programmée.

12h05 : je relis cette journée du mardi.

12h30 : Je vais la prendre en photo ( j’aurai comme ça répondu au défi en évitant de me mettre les admi-e-s à dos). Plus besoin de l’écrire puisque c’est déjà fait. Je gagne du temps. Je relis un double trois (33 ans)…Je vais aussi prendre le dessin « tourbillon et stagnation » en photo en son entier avant qu’il ne se retrouve en mille morceaux… Le zéro s’est incrusté… mais il peut être invisible… Ainsi l’équation devient : « 3=E » : « La somme des Ter en leur contraire, (trois-très-3) est l’existence » : c’est le principe absolu de notre mystère.

13h15 : Repas : salade de tomates au basilic. Je sors 3 assiettes au lieu de 2 ( !)

14h00 à 15h00 : épilation d’entretien, bain de soleil et rafraîchissement dans l’eau douce aux poissons rouge du bassin du sud.

15h à 16h00 : transfert des photos et photoshop

16h à 17h00 : Le soleil est caché par de hauts nuages cotonneux. Reprise de photos et réduction des tailles

17h00 à 18h00 : illustration du texte

18h00 à 19h00 : traitement de texte

19h00 : relecture…FIN.