Sorti des corridors sans portes
Du néant
Son cri n'en finit pas
De secouer la montagne

Ses mots désappris
S'entassent dans la bouche sèche
De muettes empreintes

Son corps sans forme
Divague sur le champ
Peuplé de chimères

Ses mains déchirent en lambeaux
La peau bleuie de la peur

Il disparaît
Entre terre et ciel
Et laisse derrière lui
L'éclair d'un d'orage