Toute l'étendue
De l'espérance usée
Descend jusqu'à ton ombre
Des syllabes
Collées à tes lèvres
Voudraient lever nos paupières
Désemmurer notre pensée
Trouer nos silences
Sous l'arche de l'obscur
Calé contre l'abandon du jour
Tu secoues ta réserve
De couleurs
Tu déguises ton regard
Qui consent au mirage
Bref triomphe
Sur ton horizon
Désespérément clandestin