Le BAL à cent balles est ouvert….

J’attends quelqu’un et, en attendant….

Mon col me colle à la peau….mes cils très bien maquillés pourtant me font ciller, car le soleil est éblouissant.

Il faut dire que je viens de lire un livre de Dale, concernant les mécanismes chimiques du système nerveux, et qu’en lisant ce livre je me suis tordu la cheville à cause des dalles disjointes !! ah ! la ! la…

J’attends encore

Je réfléchis à ce que j’ai vu hier à la télé, sacré Fillion ! (notre 1er ministre) ils ont trouvé le filon pour nous faire travailler plus …c’est chouette non ???

Mais le filon d’or ce n’est pas pour nous !!

Les banquiers enfilent  le Gal en accélération constante, ça ma gratte rien que de penser à cela si quelqu’un me voit, il va penser que j’ai la galle !!

J’attends encore..

Je médite encore, sur le label déposé par notre confrérie des fleurs  d’orchidées, je commence à bien les connaître, par exemple le labelle  de cette fleur est d’une beauté exquise et des couleurs renversantes !! comme j’aime ces fleurs exotiques..

J’en ai assez d’attendre malgré mon imaginaire galopant !!

On dit que les femmes font attendre

Que dire de ce mâle qui me fait languir !! J’ai envie de faire ma malle vite fait, mais je prends mon mal en patience il en vaut la peine.

Je respire un grand coup, je ferme les yeux et je revois l’exposition de Claude Mellan ce graveur français, et mêlant d’un coup ma peinture et la poésie j’en perçois l’infinie subtilité, ce sentiment de l’art mêlé à de l’admiration, me ferait presque pâmer de bonheur…

Mais j’attends toujours….

Je me sens molle, il fait chaud, je me suis assise sur un muret un peu ombragé….le sol est recouvert d’une sorte de mollasse, je vais salir mes chaussures de bal !!

Mon teint pâle de vraie blonde ne me permet pas une exposition prolongée au soleil, et je m’énerve à attendre ainsi,

-« Oh ! le sombre individu,  me dis-je ! je vais partir et ne le reverrai plus » !

A cet instant précis sa silhouette m’apparaît au loin , je devine un large sourire et je vois un ENORME bouquet de fleurs dans ses mains…..

Alors je me dis qu’il valait bien cette attente.

Allons valser !

Katy