Je ne sais pas  si elle est ainsi parce que son grand-père était homosexuel à une époque où c'était certainement encore plus compliqué qu'aujourd'hui
Je ne sais  si c'est parce son oncle était un légionnaire qui flirtait allégrement avec les prostituées et autres limites
Je ne sais pas  si elle est ainsi parce que sa grand-mère avait adopté l'enfant de son amant divorcé à une époque où tout ça  était plus que mal vu

Je ne sais si c'est parce que son père avait peur de tout qu'elle n'avait peur de rien.
Je ne sais pas  si elle est parce que son frère avait été choqué de la voir en soutien gorge.
Je ne sais si c'est parce qu'ils étaient si pudibonds qu'ils étaient choqués de la voir nue avec ses seins dans la cabine de rhabillage à la piscine.

Toujours est-il que Cannelle était ainsi, aimant le totem de leurs sexes
Aimant les avoir en elle, sexe et bouche: elle les voulait tous si bien
Qu'elle en avait acquis une mauvaise réputation[2], elle faisait mine
De s'en foutre alors qu'elle aimait follement ce foutre
Qui jaillissait comme un bouchon de champagne
Et l'éclaboussait comme les bulles à l'arrivée d'un grand prix de Formule 1.
Elle , ne voulait rien gâcher,  buvant jusqu'à la lie[3], sexe, alcool mais la drogue la maintenait loin d'elle bien qu'elle aime les récits des illuminés de tous genres.
Elle ne craignait pas le tabou d'aller à la messe en sortant du lit d'un nouvel homme.
Elle violait presque les trop jeunes hommes tout en poursuivant une liaison
Avec un vieil homme qui lui apprit Schiele, le triolisme et perfectionna sa technique
De masturbation. En lisant les écrits des lesbiennes, elle tomba amoureuse d'un hermaphrodite

 

24 juin 2018