Depuis que l'on est rentré de vacances, Chat-Limar n'a pas l'air d'aller bien. Ca ressemble à une bonne vieille déprime, en pire.
J'ai essayé de lui parler :
- Ben alors mon chat, qu'est-ce qui ne va pas ?
- Tout !
- Tu as envie de faire quelque chose ?
- Rien...

Nous voilà bien avancé. En désespoir de cause, je l'ai emmené chez le vétérinaire. Quand j'ai récupéré le chat, je lui ai demandé ce qui n'allait pas (au véto, pas au chat). L'homme de l'art a pris un air docte, a chaussé ses lunettes et m'a dit :
- C'est une grossesse nerveuse.
- Chez un mâle ??????

Ca alors, je savais que la science faisait des progrès, mais pas à ce point. Il se trouve qu'un charmant vieux monsieur qui habite plus haut dans ma rue se trouve être psychologue à la retraite. Je lui ai donc expliqué mon problème et il a accepté d'ausculter mon chat.

Voici le récit par le minet contrarié :
- Alors il m'a dit : inchtallez vous ichi et détendez-vous. Il m'a demandé de m'imachiner dans un chendroit confortable.
- Le jardin ?
- Non
la couette. Et de choichir mon chactivité préférée.
- Dormir.
- Nan, MANGER !!!!
- Et ?
- Il m'a demandé de lui raconter un chouvenir particulièrement plaisant...
- Les chuchettes à la chouris ?
- Che chais même plus quel goût cha a depuis que TU M'AS MIS AU REGIME !!!!! (sanglots déchirants)
- En même temps, euh, là tout de suite, impromptu, je reviens juste de chez le marchand avec un énorme sac de chuchettes à la chouris, tu en veux une ? A la réflexion, prends-en plutôt deux ! Tiens, et une troisième pour la route...

Ndlr : avant que l'on m'accuse d'être une mère à chat indigne, je tiens à préciser que Chat-Limar, qui devrait faire dans les 4 kg max vue sa taille, s'approche allègrement des 6 kg. Mais oui. Ceci expliquant le régime...