Le Ch'timi a pour origine la langue d'oil ou langue d'huile de betterave.

C'est une langue locale qui se chante en sol mineur comme eun tiotte berceuse dans laquelle un biloute nommé Quinquin assimilé à un petit poussin ou un gros raisin se voit proposer un deal : soit dormir et avoir du pain d'épices, du sucre à gogo, une brioche et du sirop qui dégoulinera sur son minton... ou ne pas dormir et se faire flageller au martinet par un âne sado-maso!

Avec de telles paroles on comprend pourquoi les soldats nordistes qui la chantaient en partance pour la guerre franco-prussienne de 1870 soient revenus en courant.