05 décembre 2009

Pauvre comme Job (Tiniak)

Je sais attendre
dans le froid mordant mes pieds tendres
sur le trottoir gelé
à la grille fermée
aussi fermée que moche
en attendant la cloche

Je sais délier
les nœuds inextricables
des ficelles, lacets,
des cheveux pris dans les cartables ;
les langues qui rechignent
l'intrinsèque dans la consigne
et de l'ombilical cordon
le lierre
qui fait de toi leur mère

Je sais répondre
au désir pressant de se fondre
aussi bien parmi les bosquets
où débusquer l'imaginaire
qu'en ces endroits où piétiner
pour l'une ou l'autre bonne affaire
à dénicher à la bonne heure ;
au téléphone
dont je ne suis destinataire
que par erreur
et sachant bien le distinguo
entre telle ou tel numéro

Je sais grogner
à l'occasion
opportunément dire non
différer ce petit plaisir
tant qu'on n'aura pas su tenir
sa parole
ou finir son devoir d'école

Je sais murmurer
dans les cous
pour un mot secret
un mot doux
et fredonner quelque berceuse
au pied de couettes duveteuses
pour assurer des nuits paisibles
aux inquiétudes indicibles

Je sais modeler
des avions
et la pâte du même nom
dont on se fait toute une histoire
comme personne dans le square

Je sais cela
et d'autres choses…
mais je mettrai quelque fierté
à n'être jamais salarié
pour ce bouquet de compétences
ni ces responsabilités
cependant j'ose
prétendre à quelque indemnité :
rallongez un peu les vacances,
s'il-vous-plaît.

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :


PNP21SPE N° 637 (Papistache)

Monsieur Papistache Joseph                                                     Mercredi 2 décembre 2009

3 rue de la Trinité
***** MAISON-JAUNE


à Monsieur Van Rompuy
Président du Conseil européen
BRUXELLES


Objet : Demande d’emploi


Monsieur le Président du Conseil européen,


Le n° 637 de la liste des 1001 Professions Nouvelles pour un XXIe siècle du Plein Emploi (PNP21SPE) correspond en tous points à la plus ancienne de mes aspirations. Je me réjouis de la convergence entre votre conception de l’avenir et l’élan qui me pousse à postuler à cette noble fonction.

Charpentier de formation, j’ai assisté mon épouse pour chacun de ses sept accouchements. J’ai partagé ses contractions et calqué ma respiration sur la sienne : Wou-wou, wou-wou !

J’ai appris à sectionner le cordon ombilical de tous mes enfants, et ma main posée sur le front de mon épouse a toujours eu l’heur de lui procurer calme et sérénité, les regards confiants droit dans les yeux de la future accouchée  n’ont plus de secrets pour moi.

En outre, ma discrétion et ma bienveillance me permettront de communier instantanément avec les parturientes quel que soit leur âge. Ma courtoisie  leur sera des plus agréable pour leur offrir le meilleur souvenir possible de leur séjour à la maternité.

Si votre épouse où l’une de vos propres filles se trouvait dans la situation requise au paragraphe 3 du descriptif de l’offre n° 637, et que votre emploi du temps vous retienne dans quelque chambre parlementaire, je serais honoré, qu’à titre d’essai, vous me choisissiez plutôt que nul autre.

Dans l’espoir de vous rencontrer pour la Saint-Nicolas, chez Monsieur et Madame Sam Didéfi, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président du Conseil européen, mes salutations les plus ardentes.


Joseph Papistache

Posté par Old_Papistache à 00:01 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

Mademoiselle Sourire (Zie)

Mademoiselle Sourire

Mademoiselle Zie du Soleil
1, avenue de la pluie
1190  Capitale grise
Le plat pays

Capitale du plat pays, tout gris, le 02/12/2009

A l’attention de M. Van Rompuy

Monsieur Van Rompuy,

J’ai suivi de près votre accession à la Présidence de l’Europe, heureuse qu’enfin on s’intéresse au problème récurrent du chômage et que quelqu’un propose de nouvelles perspectives aux demandeurs d’emploi, dont je fais malheureusement parti. J’applaudis des deux mains votre volonté de déployer un panel de métiers tournés davantage vers l'aspect social au vu d’une certaine morosité persistante dans ces temps de crise.

Je suis sociable et dynamique. J’ai participé activement à toutes sortes d'activités bénévoles telles que : animatrice de groupes d’enfants au sein du mouvement scout, puis dans le cadre d’activités manuelles pour adultes. Tout cela dans une ambiance chaleureuse et agréable. Je suis très organisée, de part mon métier d’assistante et j’aime le contact. Je dois dire que j’ai connu le fait de se morfondre dans un bureau quasiment toute la journée sans voir personne et cela, n'est plus pour moi ! J'ai vu, j'ai vaincu !

L’empathie est une de mes profondes qualités et je rêve de trouver une activité permettant d’utiliser cette fibre. Je souhaite venir en aide aux gens, mettre un peu de gaieté dans leur morosité quotidienne et leur offrir un peu de chaleur. Durant la formation de secrétariat que j’ai suivi pendant 2 ans, notre professeur qui nous enseignait la communication avait insisté sur une chose fondamentale : « Mettez du sourire dans votre voix ». Ce qui est sûr c'est que je n'en manque pas et le donner aux autres, tel est mon avenir !

N’hésitez pas à regarder les pages qui suivent afin de vous familiariser avec mon parcours relativement tarabiscoté. Trouver son avenir dans l'ancienne Europe n'était pas chose aisée. Peut-être que cela va changer ? J'ai bon espoir...

Sachez que je me tiens à votre disposition pour vous exposer plus avant la teneur de mes motivations. Mais n’oubliez pas, mon sourire peut faire la différence !

Bien à vous,

Zie

Posté par MAPNANCY à 00:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

Lettre de motivation‏ (Martine27)

Madame, Monsieur,

C'est avec grand intérêt que j'ai relevé votre annonce dans le journal professionnel "le Suidé Guilleret".

Certes, vous indiquez souhaiter recruter une personne de plus d'un mètre quatre-vingts, mais je puis vous assurer que ma taille un peu moins impressionnante d'un mètre cinquante ne sera pas un handicap pour remplir au mieux la tâche que vous voudrez bien me confier.

En effet, le port de chaussures à plate-forme ne me pose aucun problème. Je suis également parfaitement apte à marcher avec des échasses.

De plus, je permets de vous indiquer avoir également suivi une formation pour le maniement du bâton à crochet.

Enfin, pour achever de vous convaincre de ma parfaite adéquation avec le poste proposé, je peux vous adresser des lettres de recommandation de membres de ma famille et d'anciens employeurs qui ont toujours affirmé avec force et conviction que j'étais un parfait "*".

Restant à votre disposition pour un essai et pour tout renseignement complémentaire que vous pourriez souhaiter,

Je vous prie de bien vouloir agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes salutations les plus respectueuses.

Martin Vingtsept**

 

Notes de la rédactrice

* Je ne vais pas trop vous faciliter la vie pour trouver ce métier hyper connu

** Martin et pas Martine je tiens à bien insister sur ce fait !

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

Cariculure vitale (Vegas sur Sarthe)

Cher Herman Van Rompuy, cher ami

Je saisis l'opportunité que me fournit la Saint-Nicolas et qui représente pour moi un vrai jour de fête, pour vous adresser ma cariculure vitale.

Depuis tout petit et jusqu'à ce jour c'est à dire encore petit, j'ai toujours aimé embrasser... aussi me permettrez-vous de le faire une fois de plus dans cette carrière où, qui l'eut cru, j'ai crû dans un corps beau quand tant d'autres croissent.

Je ne suis pas peu fier de pouvoir mettre à la fois en avant et ci-dessous les qualités indispensables à ce petit job quinquennal.
Fort d'avoir sur-développé ces qualités dont n'ont pas su faire preuve bien des amateurs tombés dans l'oubli, souffrez en silence que je les rappelle ici :

C hercheur de midi à quatorze heures
U topiste aux étoiles
R ésorbeur de fil à couper
R epreneur de poil de la bête
I dentiteur national convaincu
C opieur-Colleur averti
U rgentiste diplômé option Karcher
L anceur de pierre dans la mare
U ltramoderne solitaire 
M énageur de chèvre et de chou

V ieux singe faiseur de grimaces
I nspecteur de travaux ni faits ni à faire
T ireur à quatre épingles
A près moi le déluge
E mbauchez-moi... et vous croîtrez avec moi


Posté par Old_Papistache à 00:01 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

CV anonyme type (Droufn)

_c_v_anonyme2

Posté par Old_Papistache à 00:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

Lettre de motivation (Joye)

Champfleury, le 5 décembre 2009

Monsieur :

Sachant bien naviguer un bateau toute seule, indépendamment et sans aide d'autrui, je me mène tout naturellement à l'honneur de vous présenter ma candidature pour au moins un des 1001 métiers que vous aurez inventés.

Pour préciser mes qualifications pertinentes ou leur contraire  :

  1.  J'ai lu l'entièreté Les lettres persanes.
  2.  Je sais danser la danse des sept voiles.
  3. Je ne me fâche jamais lorsqu'on me crie « Mais qu'est-ce que tu racontes ? ».

D'un naturel loquace et prolixe, je crois avoir atteint un niveau d'experte en contes, fables, balivernes, sornettes et fadaises, selon la région.

Je suis nec plus sincère quand je vous dis que je perdrai la tête si vous ne voulez pas m'entendre : si vous ne m'embauchez pas, cela me tuera !

À votre disposition pour un entretien, surtout un soir après le dîner, je vous prie de bien vouloir me contacter chez Herr Rasade, et d'agréer l'expression de mes sentiments les plus sentimentaux.

signature

Laïla Wa-Laïla, Elf

P.-S. : Et rassurez-vous, je ne bois pas de djinn.

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :

28 novembre 2009

#83

L’équipe des défis du samedi, dans la générosité qui la caractérise, prête au nouveau président de l’Europe — lequel a sauvé la Belgide du chaos, ne l’oublions pas — le projet de créer pour 2010 et le siècle à suivre, 1001 nouveaux métiers — ceci afin de résorber le chômage, sinon quoi ?

Ça tombe bien.
Vous êtes en recherche d‘emploi.


Adressez à samedidefi@hotmail.fr (on transmettra à Monsieur Van Rompuy, il fête la Saint-Nicolas avec nous) une lettre de motivation pour l’un de ces nouveaux métiers.

Vous serez persuasifs.


Comme nous aimons jouer, vous mettrez en avant vos qualités pour le job concerné sans en donner l’intitulé, les lecteurs essaieront de mettre un nom sur la carrière que vous souhaiterez embrasser.

Vous serez imaginatifs.

Posté par Old_Papistache à 17:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :