14 juillet 2009

Belle incitation (MAP)

Un_amour

Posté par MAPNANCY à 17:01 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :


Abécédérotique (1) Tiniak


AVERTISSEMENT n°69 : ceci est une fantaisie alphabérotomane du Maître qu’appelle au vice (si !).


A
aller : " Aller, venir, allers, retours ; mécanismes de baise ou tourments de l'amour ? "
amen : " - Lors, je n'aurai de cesse de te secouer la couenne, que la peau de tes fesses ne me diront amen "

B
banane : " Avec la chantilly qu'elle avait mis autour de ma bite, je me faisais l'effet d'être un banana-split "
bouche : " Ta bouche et la mienne fondant, l'un et l'autre de nos corps s'apprêtent à vibrer haut et fort, comme avant "

C
court : " Le cheveu court ne démentait pas de son bulbe le poil ras "
culotte : " - N'enlève pas ta petite culotte, j'arrive! "

D
disert : " - L'affaire conclue, il était moins disert, tout nu "
donner : " Devant cette cambrure, j'éprouvai le besoin de donner quelques claques à ce gros popotin "

E
élaborer : " Lors, j'employai pour la bourrer un procédé élaboré "
évidence : " Je m'astiquais à l'évidence péniblement sous cette panse "

F
ferme : " Qu'ils soient mous ou bien fermes, j'ai la passion des seins "
foire : " Le sol, après tout ça, avait des airs de foire aux vêtements dressée dans tout l'appartement "

G
girondin : " - Elle était plutôt gironde, hein ? la supportrice des girondins "
glousse : " - Faut-il vraiment que tu glousses chaque fois que j'y mets le pouce ? "

H
hirondelle : " - Une hirondelle ne fait pas le printemps, mais ta rondelle, sûrement! "
horreur : " - Et tu lui as tout mis, comme ça, sans prévenir ? Quelle horreur! "

I
îlot : " Dans l'enchevêtrement des corps alanguis, son genou faisait un îlot bien joli "
intriguer : " - Tu veux dire : sans les mains ? Alors là, tu m'intrigues "

J
jamais : " - Je ne l'avais jamais fait comme ça, avant. On recommence ? "
jeune : " - Va, je ne suis plus toute jeune / - Que tu dis, viens par ici! "

K
karma : " - Je file un bon karma, on s'enfile un kama' ? "
képi : " C'est encore sur le haut du cul que tu portes mieux le képi, vu ? "

L
lacet : " - Bon, je n'aurais peut-être pas dû tirer sur ce lacet, mais maintenant qu'on y est... "
lucide : " - Non, 'y a plus de place pour personne, là. Restons lucides! "

M
mignon : " Son parfum évoquait la crème de marron, j'en goûtais davantage son sein rond et mignon "
mort : " La vie ne vaut pas d'être encore sans cette petite mort "

Posté par MAPNANCY à 17:01 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

Suite 69 (Poupoune)

Ah ! ce petit je…

Où vois-tu tes doigts 

quand tu rêves de moi 

embrasant nos sens 

en toute innocence ? 

 

Où vois-tu tes lèvres 

quand bientôt la fièvre 

réchauffe mon sein 

même d'aussi loin ? 

 

A ce petit jeu 

mon bel amoureux 

nous brûlons tous deux 

d'un drôle de feu 

 

A ce petit jeu 

mon fol amoureux 

nous nous perdrons mieux 

les yeux dans les yeux 

Posté par MAPNANCY à 17:01 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

Cours de géographie (Virgibri)

Dans les vallées

Dans les monts

De son corps

Je m’endors

Et me fonds

Dans les rebonds

Et les soupirs

J’atteins alors

Le frémissement

Et les délices

Ses seins de neige

Mes îles flottantes

Mes oasis

Et elle soupire

Et demande grâce

Dans les grottes

Dans les cavernes

Où je me cache

Il y a une femme

Qui s’endort

En souriant

Posté par MAPNANCY à 17:01 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

Laquelle choisir (Martine 27)

Il les regarde avec envie.

Elles sont belles, douces, leurs corps ne sont que courbes voluptueuses.

Il s’approche d’elles.

Laquelle choisir, laquelle déguster longuement, savamment ?

Et puis, voilà son regard s’accroche à elle, si belle, si savoureuse dans sa longue robe.

Il s’approche.

Doucement, il l’enlace et commence tendrement, du bout des doigts, à lui enlever ses voiles.

Abandonnée, elle se laisse effeuiller.

Bientôt, trop vite à son goût, elle est nue devant lui, offerte à sa gourmandise.

Il approche son visage d’elle, il hume son odeur, du bout de la langue il la goûte.

Elle n’est que délicatesse sur sa bouche.

Et sans plus de retenue, il la dévore sensuellement, faisant glisser ses dents le long de sa chair offerte.

Hélas, l’instant de plaisir est si bref.

Pas encore repu, il se tourne vers ses sœurs.

Elles sont toutes tellement tentantes ces belles bananes dans leur corbeille d’osier.

Posté par MAPNANCY à 17:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :


Re-Défi 69 (Tendreman Spice)

"l'effleure du mâle"

Posté par MAPNANCY à 17:01 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

13 juillet 2009

Tout ceci n'est qu'un jeu, n'est-ce pas ? (Walrus)

Ce fut d'abord une ombre, perdue dans le lointain.

La première chose que j'ai perçue ensuite, c'est l'aura que semblait lui dessiner sa longue chevelure agitée par le vent.

Puis le lent balancement de ses bras au rythme indolent de sa marche.
Ses jambes aussi se distinguaient enfin, compas galbé arpentant la plage.

Elle avançait vers moi, offrant à chaque pas plus de merveilles à voir :
le voluptueux mouvement chaloupé de ses hanches,
le va et vient régulier de sa lourde poitrine aux aréoles sombres
et le triangle fauve pointant au bas du ventre.

Elle était toute proche à présent, son nombril lui faisait comme un grain de beauté.

Et son visage, enfin, se révéla :
un sourire enjôleur, un petit nez mutin
et ces yeux, ah, ces yeux... de quels feux ils brûlaient !

Un dernier petit pas et je pourrais cueillir le souffle de sa bouche...

Et je pensais :

"Oui, ma belle, viens là, viens là !
Mais... c'est ton âme que je veux !"

Posté par Walrus à 17:01 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :

Clin d'oeil "69" bises (MAP)

Au nid soit qui .....

Hi,hi,hi !

Do_not_disturb

Posté par MAPNANCY à 17:01 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

69 (Berthoise)

69,
érotique ? bien sur que le 69 est érotique, non parce qu'il évoque une LYON_1
position amoureuse, non parce que Gainsbourg pensait que c'était l'année
de tous les possibles, non, 69 est érotique car c'est le numéro de Lyon.

Il n'y a pas de ville plus érotique que Lyon. Lyon, c'est l'érotisme
fait ville. Si vous ne me croyez pas, c'est parce que vous n'y êtes
jamais allés.

Lyon naît de la rencontre de la Saône et du Rhône et une ville qui naît
d'une rencontre est propice aux rencontres. À Lyon, j'ai rencontré des
amours fidèles, fiévreuses, inconstantes et renouvelées.

Il me plaisait un peu, je ne lui déplaisais pas ; un bout de chemin
ensemble sur la route des vacances, après tout, pourquoi pas ? Pour
descendre vers le sud, il m'avait proposé une place dans sa voiture.
Pour aller à Montauban, quand on vient de Paris, chacun sait que le plus
court chemin impose une halte à Lyon. J'avais du temps, on ne
m'attendait pas. Arrêtons-nous à Lyon, puisque c'est le chemin.

LYON_2

La
Croix Rousse, ses pentes, et les immeubles aux hautes fenêtres.
L'appartement était en hauteur. Quand je franchis la porte, je fus
éblouie, la lumière, l'espace, et lui, qui me fit entrer dans son
royaume. Je lui sautais au cou, le lit nous nous faisait signe, nous y
restâmes un peu, beaucoup, longtemps, passionnément. Dans ce logement de
canut, il avait installé sa chambre en hauteur et nous voyions la ville
en nous aimant. Est-il bon amant ? je ne sais plus. Sans doute puisque
j'en parle encore. Mais plus encore que sous ses caresses, je me pâmais
devant sa ville.

Je ne me lassais pas de la douceur des berges de la Saône, elles
brillent sous le soleil qui effleure les façades.

LYON_3

Nous empruntâmes des passages oubliés qui font vibrer de joie.

LYON_4

Et nous achevâmes le parcours dans la ville des plaisirs par le jaillissement parfait de la place des terreaux.

LYON_5


Posté par MAPNANCY à 17:01 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

La féline dort (Virgibri)

_F_e

Posté par valecrit à 17:01 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :