04 octobre 2014

Se sont plongés dans l'immatériel

Flash

318

joye ; Venise ; Fairywen ; Vegas sur sarthe ;

Nhand ; EnlumériA ; Minuitdixhuit ; bongopinot ;

JAK ;

 

Posté par Walrus à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Patrimoine (JAK)

ja01

 

Scrutez,  lorgnez,  admirez ces ouvrages laissés

Zieutez, observez,  mais surtout n’abimez.

Lisez,  abreuvez vous aux sources,

Puisez des idées pour enrichir vos forces

Oyez  les musiques  des  géniaux créateurs

Humez les mousses, inhalez toutes  les senteurs

Foulez tourbières, marais, pelouses sèches, lagunes...

Que la nature a laissés à chacun chacune

Cultivez la mémoire, éveillez les esprits.

 

Dès lors

 

Respectons  ces biens  légués par nos ancêtres.

Il nous faudra un jour    les abandonner  intacts

à nos enfants. En chœur    constituons    un pacte

Qui sera un vigilant   gardien idoine

Un    absolu  hommage à notre patrimoine

 

 

Nous en  avons la ja02

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

Participation de bongopinot

Visite de musée

Patrimoine culturel

Septembre égayé

Promenade de sel

 

Jardin éphémère

Chemin des beaux arts

Le temps est moins amer

A l’abri des remparts

 

Et ce beau château

Entouré de verdure

Garde dans berceau

Tableau et peinture

 

Sous  fond de musique

De belles poésies

Se récitent en public

Nous offrant la magie

 

Et tous ces badauds

Venus admirer

Église ou bateau

En cette fin de soirée

 

Journée du patrimoine

Découvrir s’émerveiller

Une pause sereine

Pour toute la vie s’en rappeler.

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

Monument (Minuitdixhuit)


Il y a une vieille cabine téléphonique désaffectée en face de la gare de mon village. Une nuit — il était deux heures du matin — on rentrait par le dernier train, et Douchka, en forme, avait subitement eu l’envie de faire l’amour. Heureusement, j’étais là !
Mais elle voulait que ça se passe ici, dans cet aquarium antique, et pourquoi pas, au début, ça me paraissait excitant. Mais alors, une fois dedans, malgré toute la bonne volonté de Doudou, rien à faire, impossible... À l’heure de la 4G, je n’avais plus aucune barre réseau… L’abonné absent.  
Elle avait compris, j’avais remballé le matériel défectueux, mais ce n’était pas une défaillance qui allait désarmer Doudou quand elle avait une idée en tête, et là, je dis tête, mais je pense autre chose. Bref, le jardin public était tout près sur notre chemin, avec ses petits coins secrets, et elle m’avait bousculé dans un bosquet discret. Tout avait bien fonctionné, merci de vous en être inquiété.
Au bout d’un moment qu’on s’activait, j’avais levé la tête, pas que je m’ennuyais, mais certaines positions du Kama-Sutra l’exigent ainsi. Et là, dans la pleine lune, si j’ose dire, j’avais découvert, découpé dans ce ciel d’une nuit d’été, qu’on était au pied du Monument aux Morts de mon village.
Eh bien ! Vous me croirez si vous le voulez, tous ces noms qui étaient définitivement gravés sur la pierre du mémorial, ils clignotaient, et ils nous disaient, allez-y, c’est pour ça qu’on s’est fait trouer la peau ou fracasser la tête, pour ça qu’on vous a légué le patrimoine immatériel de nos âmes, pour qu’un jour la planète entière puisse espérer que le gazon sur terre, c’est fait pour baiser dessus, pas pour y creuser des tombes dessous.
(Et la suite, ça a été très fort, mais ça, vous connaissez certainement.)
Maintenant, quand je croise un Monument aux Morts, je lui lance un petit signe affectueux, et il est rare que le mec ou la nana en plâtre, en bronze ou en je ne sais quoi, ne me retourne pas un petit clin d’œil complice.

 

À Gabriel, mon grand-père,
Légion d’Honneur,
Croix de Guerre 14-18 en plus
et moitié du visage en moins.

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

Il pleut sur mon patrimoine (EnlumériA)


— À qui parlais-tu encore ? On t’attend pour manger.
— Au Patron. Je parlais au Patron.
— Oh ! Celui-là, il commence à me plaire. Il n’a pas de vie de famille, lui ?
— Bah ! Non, justement. Enfin si, ça dépend de quel point de vue on se place.
— Ouais. C’est compliqué tout ça. Allez ! Viens manger, les enfants attendent.
— J’arrive dans une minute.
— Quoi encore ?
— Il faut que j’aille voir la réserve de bois. Je pense qu’il faudra que j’en commande prochainement.
— Non, mais t’es pas bien ? Sous cette pluie battante ? Tu vas prendre froid.
— Justement. T’as pas remarqué qu’il pleut de plus en plus souvent ? C’est un signe, non.
— Un signe de quoi ? Il n’y a plus de saisons, que veux-tu que je te dise.
— Le Patron a raison. Il va falloir que je me mette au travail.
— Holà ! Dans quoi tu vas nous embarquer, encore ?
— Écoute, Noria, Il faut vraiment sauver notre patrimoine. C’est le Patron qui le demande. Je n’ai pas vraiment le choix.
— Le patrimoine ? Quel patrimoine ? Tu rêvasses trop mon pauvre vieux. Depuis quand on a un patrimoine, nous ?
— Mais, je te l’ai déjà expliqué. Tu n’écoutes pas ce que je te dis ? Le patrimoine naturel, quoi.
— Oh si, j’écoute. J’aurai même tout entendu, ces derniers temps. Et d’abord, tous ces bestiaux, tu comptes en faire quoi ?
— J’ai mon idée. C’est bien pour ça qu’il faut que je commande du bois.
— Bon, allez, on en rediscutera plus tard. Viens manger, maintenant, Noé. La soupe va refroidir.

Évreux, 1er octobre 2014

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags :


Participation de Nhand

LES APARTÉS DE MARIE & MARLÈNE (2)

 

 

C'était quelque chose, hein, l'Elysée !
Alors, tu l'as vu ?
Ça, pour l'avoir vu... Oh, pas dans sa totalité bien sûr, mais c'était déjà très impressionnant.
On dit qu'il n'est pas si grand que ça, pourtant.
Tu plaisantes !
...
En tout cas, ça valait le coup, d'avoir attendu quatre heures sous la pluie.
...
Et Jacques qui n'en finissait plus de pester... Ah, celui-là, je te jure !
« Pas dans sa totalité »... tu veux dire qu'il s'est contenté d'un « coucou » depuis une fenêtre, qu'il s'était caché sous la veste de son garde du corps de peur qu'on lui lance des tomates, ou qu'il avait encore son casque sur la tête parce qu'il rentrait tout juste d'une virée coquine à scooter ?
...
Alors ?
Je te parle de l'Elysée, Marlène. Tu sais, cet espèce de palais qui est accessoirement la résidence du Président de la République.
Ah oui, d'accord... Mais... Mais François, tu l'as vu ?
François, François... Tu me rappelles ces pécores surexcitées qui n'étaient venues que pour lui !
Quand même...
Elles ont vite déchanté, les pauvres chéries !
Quoi, il n'était pas là ?
Si tu veux, il avait mieux à faire, avec l'enlèvement de Gourdel, la guerre contre l'état islamique, et... Ses rendez-vous galants ! Tu ne crois pas ?
J'aurais été vachement déçue, moi, de me taper la queue pendant autant de temps, pour au final ne même pas lui serrer la main !
Et tu lui aurais raconté quoi, s'il te plaît ?
Je ne sais pas, moi... Je lui aurais dit « bonjour M. le Président », par exemple...
C'est la meilleure ! Voilà le plus impopulaire des présidents, celui que tout français censé rêve d'étrangler, et toi, tu rêves de lui serrer la main ! Remarque, tu n'es pas la seule parmi les inconscients. Fallait voir, le monde, la file d'attente s'étendait jusqu'à la Concorde. On déteste le président, mais plus que jamais, on veut le voir, l'approcher, le toucher... Il y avait carrément des bonnes femmes, devant nous, qui s'étaient ramenées avec des photos de lui... Comme s'il allait leur signer un autographe !

Pourquoi pas...
C'était les journées du Patrimoine, pas la saint-François !
Oui, c'est sûr...
Voilà !
Et sinon, c'est comment, l'Elysée ?
Magique ! Grandiose ! Toutes ces dorures, tout ce mobilier magnifique, ce bon goût... Le comble du chic made in France ! Et la Salle du Conseil des Ministres, le bureau du Président, les jardins... C'est plus beau qu'à la télé. J'y vivrais bien, moi !
Tu n'es pas blonde, tu es plutôt mignonne et bien foutue, tu en as dans le ciboulot, tu as de jolis chicots, tu as la quarantaine... Tu as tout ce qu'il faut pour lui plaire, écris-lui, vends-toi auprès de lui, envoie-lui une photo suggestive, ça se pourrait bien qu'il morde à l'hameçon... Et si par hasard tu deviens la 1ère Dame, ton vœu sera exaucé, tu pourras t'installer sous les lambris de la République, à ta guise... Mais dépêche-toi, il ne te reste plus que deux ans et demie !
Quoi ? Tu rêves ! Qu'est-ce que tu veux que j'aille foutre avec ce têtard qui ne ressemble à rien ?
Mais il a le pouvoir...
La belle affaire !
Parce que ton Jacques, tu trouves qu'il ressemble à quelque chose, toi ? Tu parles d'un patrimoine !
Enfin, Marlène !
Même s'il me proposait une journée porte ouverte pour visiter sa mauvaise humeur permanente, sa barbe qui pue la bave ou son marcel imbibé d'Azzaro, je n'en voudrais pas, perso... Je me demande comment tu fais !
...

 

 

LOGO NH-PF

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

Y'a pas marqué Patrimoine! (Vegas sur sarthe)

Dis l'Antoine, t'en as un d'patrimoine, toi?”
Pour sûr que j'en ai un d'patrimoine. J'ai la ferme des vieux et les animaux des vieux et la fille des vieux aussi... la Georgette”
Ah? Moi, j'sais pas si j'en ai un”
T'en as forcément Lucien! On a tous un patrimoine”
Et ça s'reconnait à quoi au juste un patrimoine?”
C'est un truc, comme qui dirait un machin qu'est pas complètement à toi mais un peu quand même, vu qu'tu dois l'sauvegarder, l'entretenir sinon quelqu'un viendra t'le piquer!”
Ah ouais... alors ma p'tiote factrice ça s'rait comme qui dirait mon patrimoine?”
Quelle p'tiote factrice?”
Ben celle de Fouzy-sur-la-Tronche que j'entretiens d'puis six mois et que j'veux pas qu'on m'la pique, c'est mon patrimoine?”
Vu comme ça, l'Antoine... c'est comme qui dirait ton patrimoine”
 
Mais pourquoi ta Georgette que personne en voudrait, tu dis qu'c'est ton patrimoine?”
C'est pas pareil, l'Antoine... c'est du patrimoine par alliance et ça, tu l'traînes toute ta vie jusqu'à ta mort ou ben la sienne”
Sauf que toi, ton patrimoine y t'rapporte du blé alors que l'mien y m'coûte le peu qu'je gagne!”
Ouais mais y'a patrimoine et patrimoine! Parait que plus il est jeune et plus y coûte cher.
J'ai entendu dire qu'y en a qui volent des vieux patrimoines pour pouvoir en entretenir des plus jeunes”
Ah? Et c'est quoi la différence entre un vieux patrimoine et un jeune?”
Ben c'est un peu comme qui dirait ma Georgette et ta p'tiote factrice... ça a pas la même tête ni les mêmes envies... et pis ça fait pas la cuisine pareil”
Hein? La cuisine, ça compte aussi dans l'patrimoine?”
Cré vingt diou! Sans la boustifaille, y aurait pas d'patrimoine! Regardes les amerloques avec leurs beurgueurs et leur coca... y z'en ont pas d'patrimoine!”
Ah bon? Et tous leurs indiens, leurs valets en silicone et leur rézosoçio... c'est pas du patrimoine?”
Un rézosoçio? C'est quoi ça?”
J'en sais foutre rien! C'est un rézosoçio, c'est comme ça”
 
Tu veux que j'te dise l'Antoine, tous leurs trucs qu'y savent même pas eux-mêmes c'que c'est, ça peut pas être du patrimoine”
Pourquoi ça?”
Ben parce que l'patrimoine c'est du concret, de l'authentique. Faut qu'ça t'colle aux sabots comme qui dirait une terre bien grasse... enfin tu m'comprends!”
Ouais! Pour sûr que ma p'tiote factrice c'est du patrimoine, passe qu'elle est bien grasse et pour me coller elle me colle!!”
Tu vois ben qu'j'avais raison l'Antoine... te v'là avec un patrimoine”
Pffuuiii... quand j'y pense ça fait quelque chose... un p'tiot patrimoine qui bosse aux PTTs! Hé, Bernard!!!”
Quoi?”
Sers-nous une tournée d'ton patrimoine 2002!”

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

Balade culturelle (Fairywen)

 

Balade culturelle.

 

« Journées du Patrimoine culturel »… Mmmm, intéressant programme… j’aime beaucoup visiter des lieux anciens, imaginer ce qui a pu s’y passer… Et durant ces journées-ci, des lieux fermés au public sont ouverts ? De quoi satisfaire ma curiosité !

Sauf que… Tout le monde a la même idée, et c’est des heures et des heures d’attente… Et je n’aime pas attendre ! Alors je me suis rappelé que ce sont aussi les journées du Patrimoine Naturel…

 

Donc j’ai sellé mon cheval, et je suis partie en balade… Au bord de la rivière, pour y voir les canards et les poules d’eau, et passer sous les saules pas encore complètement défeuillés, et voir les roseaux se balancer doucement dans le vent léger… Voir aussi les colchiques dans les prés, puisque c’est l’automne. Puis nous avons longé la forêt parée des couleurs de l’automne, vu les écureuils courir sur le tronc des arbres, croisé des chevreuils en vadrouille. Entendu le geai qui criaillait, vu les hirondelles rassemblées pour partir vers d’autres cieux, en Afrique, où elles verront peut-être mon amie Isabelle.

Et enfin nous sommes rentrés, sans hâte. Nous n’avons croisé personne. Ils étaient tous au Patrimoine culturel, et nous ont laissé le plus beau : le Patrimoine naturel.

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags :

Participation de Venise

                En tant que responsable du patrimoine je tiens à remercier ici

                Le légendaire laurier rose, et le  rossignol dont le cri doré à la feuille d’or enchante nos soirées.

Je serai durant ce siècle, intransigeante avec les hommes qui tenteront de salir le bleu de la mer.

 Et je n’ai pas perdu la partie en ce qui concerne les pôles  et l’épaisseur des glaces que je veux protéger sous deux mètres de silence.

Vous en aurez le souffle coupé, car ma détermination sera pire qu’un poing de marbre dans vos poitrines.

La vie est à peu près cent milliards de fois plus belle que celle que nous l’imaginons et j’en suis la gardienne.

Je presserai votre visage comme fond les enfants sur une vitre pour que vous en perceviez

La féerie.

 

Je ne garde pas ce patrimoine parce qu’il est beau, mais parce qu’il escorte les hommes depuis la nuit des temps, et que c’est une NEF ouverte sur l’univers.

J’interdirai que vous emportiez quelque chose avec vous sinon votre fatigue à arpenter cette terre .

Vous avez usé jusqu’à la corde ma patience , et je vous prendrai comme une chatte prend ses petits dans sa gueule pour vous mettre à l’abri contre vos excès .

Voilà chers amis comment je vais habiter ma nouvelle fonction

un ange se lève et prend la parole

Madame la responsable du patrimoine

J’ai fait la course ce matin avec un homme et j’ai été battu

Et alors ?

 Mais Il n’avait pas d’aile

Oui je sais ils vont toujours plus vite

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

Quand Pierre Paul nous tient par la queue...diable ! (par joye)

Peter-Paul

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags :