18 janvier 2014

J’AI LE BRAS LONG (Lorraine)

                J’ai le bras long. Vous ne l’aviez pas remarqué? Normal, je suis discrète, je n’en parle pas,je n’en fais pas étalage, je me comporte comme tout le monde.  Enfin, presque!.  Quelquefois, je me prends par la taille, ma main gauche glisse derrière mon dos  et se pose coquettement sur ma hanche droite. Je fais quelques pas, comme si nous étion deux.

                Cela surprend un peu, je vous l’accorde.   Mais pas plus que lorsque je ramasse sans me pencher la balle de mon chat  et la lance vigoureusement  si loin dans la prairie qu’elle disparaît.

                J’avoue qu’avoir le bras long est parfois très agréable. Je fais mes courses sans fatigue, mon bras droit pousse paisiblement le chariot tandis que le gauche saisit prestement  les denrées en haut, en bas, devant l’acheteuse un peu hésitante (pardon, Madame),,  ou même dans le rayon d’en face.

                Seul ennui: il a la tête près du bonnet!  Ainsi, l’autre jour, il a flanqué une gifle bien appliquée au vendeur qui ravitaillait les consoles, sous prétexte qu’il était trop pressant envers moi!  Il a fallu que je le reprenne en mains. Je l’ai donc plis en trois et l’ai revêtu de sa housse; ainsi il a l’air d’un parapluie très innocent.

                J’allais oublier de vous le dire: c’est un bras long très affectueux. Sans me demander mon avis, un jour que nous étions coincés dans la file devant le cinéma, il a étroiteùent serré mon voisin contre moi, qui a paru ravi. C’est ainsi que nousnous sommes mariés...

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :


Le C .. (EVP)


Il a le ventre bien rond
Et un double-menton
Sa tête est un vrai melon
Se prend pour Alain Delon.

        Mais attention attention
        Il a le bras très long,
        Fait jouer ses relations
        Pour te r’trouver en caleçon !

Des yeux en boutons pression
Une voix de caneton
Des chaussettes en tire-bouchon
La mèche en colimaçon.

Il chante comme Germaine Jackson
En s’prenant pour un baryton
Il bafouille du Jean Sablon
Croyant que c’est du Platon.
        
        Mais attention attention
        Il a le bras très long
        Fait jouer ses relations
        Pour te r’trouver en caleçon !

Il se croit nouveau Néron
Alors qu’il est aliboron
S’imagine en Champollion
En n’étant qu’un potiron.

        Mais attention attention
        Ses amis le laisse dindon
        Son bras raccourci d’un bond
        Ne reste que sa prétention !

À ce C..

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,

Le choix d'une mère (Epamine)

Dans sa chambre, Terpsichórē posait.

Sa mère, Polýmnia, assistait à la séance.

" Terpi, ma chérie, tu es magnifique et ton himation ainsi drapé est du plus bel effet!

- Tu parles ! J'en ai marre de lever le bras et je déteste avoir les seins à l'air!  Pourquoi je ne pouvais pas mettre mon chiton au lieu de ce truc qui glisse en permanence et que je dois tenir ?  Et puis je t'ai déjà demandé de ne plus m'appeler Terpi. Fallait pas me donner un prénom aussi ridicule et aussi long…

- Ta servante a fort bien réussi ta coiffure et ce savant chignon te sied à ravir!

- Encore heureux ! Elle m'a presque arraché la tête pour que tous mes cheveux tiennent dans le ruban et pour finir, le chignon n'est même pas droit…

- Quelle belle idée que ces trois jolies boucles qui tombent légèrement sur ta nuque !

- C'est pas une idée, c'est juste que ces trois mèches sont trop petites pour rester dans le bandeau…!

- Je vois que tu portes sur ton bandeau le diadème que ton père t'a offert pour ton anniversaire ainsi que mon bracelet, sur le haut de ton bras. Ils sont parfaits pour la circonstance!

- Merci de me faire remarquer que je porte rarement les bijoux que vous m'offrez, toi et papa ! Sache que le diadème est lourd et que ton bracelet est trop serré: il me coupe le haut du bras droit!

- Tes boucles d'oreilles à pendeloques rendent encore plus doux ton si joli visage.

- T'aurais fait une crise si j'avais pas mis les breloques de mémé Thétis!

- Ton magnifique profil grec rendra un bel hommage à la déesse!

-  T'as toujours dit que j'avais le nez de papa mais tu dis aussi que son nez  est tordu : faudrait savoir !

- La délicate pose que tu prends avec ton bras droit est parfaite!

- STOOOOOP!"

Le cri de l'adolescente fut suivi par un profond silence, puis, au bout de quelques minutes, la jeune fille reprit, énervée :

"Tiens, c'est bizarre! T'as rien dit sur le mouvement gracieux de mon bras gauche ?

- C'est-à-dire que, mon enfant… Enfin… Il se trouve que… Voilà: j'ai demandé à Alexandre de ne sculpter que ton bras droit sur la statue que ton père veut offrir au temple d'Aphrodite.

- Alors, ça sert à quoi que je lève mon bras gauche depuis plus d'une heure ?

- Il ne sert à rien de parler davantage de ton bras gauche puisqu'il...

- Et d'abord, pourquoi mon bras gauche ne serait pas sculpté ?

- C'est que, ma Terpi chérie… mais tu as dû le remarquer… tu as le bras long !"

En entendant cela, la jeune grecque s'écria en lançant un regard effaré à sa mère :

"J'y crois pas! Les bras m'en tombent!

- Si seulement! pensa Alexandre d'Antioche. Comme cela serait plus simple!  Mais il me vient tout à coup une idée… bras gauche trop long… bracelet qui coupe le bras droit…"

 

ep01

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags :

Participation de JAK

jak1

jak2

jak3

jak4

jak5

jak6

jak7

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :

La complainte du fier à bras (Walrus)

w01

 

Avoir le bras long, c'est pratique :

Plus question de forme olympique
Pour se gratter le pied en douce
Du petit orteil jusqu'au pouce,

Plus besoin de courber l'échine
Ni d'mettre le genou sur la poitrine.

 

w03

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : ,

La seiche et le calmar (Vegas sur sarthe)

Une seiche vit un calmar
Qui lui sembla de belle taille.
Elle, qui n'était pas longue en tout comme un homard,
Envieuse, s'étire, s'allonge et se travaille
Pour égaler l'animal pittoresque,
Disant: "Regarde bien, mollusque;
Est-ce assez? Réponds-moi: vois-tu ces tentacules?
Nenni - M'y voici donc? -Point du tout. M'y voilà?
-Vous jouez petit bras."La seiche ridicule
Tira si fort qu'elle coula.

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 janvier 2014

Défi #281

Donner une (ou plusieurs interprétations)

de la célèbre locution française :

Avoir le bras long !

Bras long

Bonne recherche et à tout bientôt

à l'adresse habituelle :

samedidefi@gmail.com

 

Posté par MAPNANCY à 00:05 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :