07 janvier 2012

Se sont (lopho)branchés

hippocampe-18

Teb ; Venise ; Lise ; Célestine ; Vegas sur sarthe ; Adrienne ;

 titisoorts ; Joye ; EVP ; Anémone ; MAP ; Joe Krapov ;

Posté par Walrus à 00:02 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :


Voeu pieux (Joe Krapov)

- Ce qui serait bien, en 2012, ce serait que j’arrête d'éventiller mes mélampyres aux lophobranches du Défi du samedi. Je crains qu’à la longue je ne finisse par plamotter l’opoponax à tout le monde !

- C’est raté, t’as encore posté !

- Zut ! Je nettoyais ma cannetille et le coup est parti tout seul ! Tant pis, ce sera pour l’année prochaine !

DDS 175 111226 B 068

Bonne et slictueuse borogove 2012 quand même !

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

Voyage ... en images (MAP)

 

Voyage inter-plamoterre

En cette nouvelle année

à l'approche

 

Le trou de l'Opoponax

Tout danger

Piou

 

Jolie 

Posté par MAPNANCY à 00:01 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :

Transmutation subliminale (Anémone)



 
Allant de mal en pire, je me dirigeai vers les champs. J'y trouvai bien les mélampyres, ma quête n'était pas vaine. La houppe pourpre et fière, ils n'étaient vraiment pas du tout les mêmes que ceux des prés, nommés parfois Sarriette Jaune ou Millet des Bois (car plus qu'aux pâturages, ils sont fidèles aux clairières). Il me restait à dénicher celui des forêts - plus exactement de conifères - et, orné de ses violettes bractées, celui des bois. Je m'en fus un peu plus sereine dès que ce fut chose faite. Ma seule désolation fut de ne jamais découvrir celui à crête.
 
Ainsi armée de ma fraîche brassée d'orobanches, je me sentais légèrement plus calme, et surtout un peu moins triste de la perte soudaine de mon tant aimé lophobranche. Comment la vie avait-elle fait pour quitter tout à coup mon cher Hippocampe? Mon adoré cheval de mer aux nageoires rayonnantes! Comme talisman, pour le représenter, j'avais roulé ce matin en spirale serrée et à travers mes larmes un fil creux d'argent, tel une cannetille. Maintenant qu'il n'était plus là, il allait m'inspirer tous les plus beaux brocarts, toutes les broderies, dans les étoffes les plus précieuses et les plus nobles, tissées rien que pour lui. Pour lui rendre hommage je me couvrirais de baume d'opoponax, j'irais en Malaisie, en Guyane, en Nouvelle-Calédonie, et jusqu'à l'Ile Maurice, sur les traces de Paul dont je serais la Virginie. Là je cueillerais la Pomme d'Amour, la jamerose, le fruit vermeil du jambosier sauvage et cramoisi. Je ramènerais plusieurs plants de ces drupes juteuses et croquantes. 
 
Des formes où j'aurai versé ma peine, par toutes ces ressources tranmuée, il sortira alors, les ayant plamottés, tels des pains de sucre, de nouveaux projets douillets à caresser. Certes je n'oublierai jamais mon adoré. Mais désormais je cesserai d'être un oiseau blessé. Je me lève et j'éventille.  Sentant, et pour toujours, un doux battement d'ailes à mes côtés.

Posté par MAPNANCY à 00:01 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :

Du rififi chez les muses (EVP)

 

Bon, allez, c’est décidé.

Cette année fini de plamotter, de tourner autour du pot, de procrastiner, de sodomiser les mouches.

S’ils recommencent à nous brouter le Mélampyre, à nous torsader la cannetille, à nous faire des jameroses à tout va, à nous offrir des bouquets d’opopanax, à nous souffler dans les lophobranches…Nous, les muses, on se fout en grève !!

Y a pas de raison qu’on la fasse pas, merde alors !

Vous, là, les écrivaillons de mes deux, vous entendez ?

Dernier avertissement !!

On n’en peut plus des aubes iridescentes, des cieux céruléens, des seins marmoréens !!

Vous pouvez pas vous exprimer normalement ?

Vous croyez qu’on a que ça à faire de regarder tout le temps dans des tonnes de dicos ?

Et même si on est éternelle, vous pensez peut-être qu’on aime pas prendre un peu de temps pour nous faire les ongles, aller au spa, faire un peu de gym, aller chez le coiffeur…

S’éventiller la toge quoi !

Alors, on s’est mis d’accord, toutes (même si comme d’hab’ Terpsichore a encore fait sa chochotte) Voici notre ultimatum :

Un peu de simplicité sinon plus rien, nib, quedal, walou…plus d’inspiration…Page blanche toutes les semaines, tous les jours, toute l’année même !

Ça vous fiche la trouille hein ?

Alors appelez un chat un chat nom d’un chien !!

Posté par MAPNANCY à 00:01 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :


Pour ce que ça vaut (Joye)

son pesant de peanuts gif

(CLIQUER DESSUS POUR VOIR EN PLUS GRAND)

Posté par MAPNANCY à 00:01 - - Commentaires [45] - Permalien [#]
Tags :

Lyse et Mel (titisoorts)

 
 
Je vais vous raconter un moment de ma vie ou j'étais heureuse, vraiment de très bons moments. Comme tous les matins, Mel venait voir si j'étais réveillée. Nous partions tous les deux voir dame nature. Nous volions à des vitesses folles.
 
Que je suis bête, je ne me suis pas présentée, je me nomme Lyse, et mon compagnon s'appelle Mel, nous sommes des colibris. Nous partions donc à l'aventure, découvrir le monde, il nous arrivait souvent de jouer au prince charmant qui venait me sauver, moi la belle princesse.
 
Ce jour là nous sommes allés près de l'étang. Il y avait tant de choses à faire là bas, tant de fleurs, tant d'animaux. Nous nous amusions à voler à toute allure au ras de l'eau, au milieu des nénuphars. Il arrivait à Mel de foncer sur les grenouilles assises sur les nénuphars, qui de peur, sautaient dans l'eau, cela nous faisait bien rire.
 
 Un jour Mel était devant moi , en se retournant, pour savoir ou j'étais, il en a heurté une. Elle n'était pas contente, quel maladroit ce Mel. Après sa colère passée et ses recommandations, nous avons bien vu que c'était une grenouille sympathique. Elle s'appelait Groggy, nous avons vu plus tard qu'elle était maladroite, un peu comme Mel ampyre. Lorsque nous avons faim, Mel et moi, nous butinons les fleurs, quel régal. Nous dégustons le bon sucre, que nous offrent les fleurs. Mel comme un goulu mange et mange jusqu à s'exploser le ventre, si bien qu' il ne peut plus voler. Alors, on se repose dans le coeur d'un arum. Tous les deux dans notre petite maison offerte par dame nature. Et là, Mel se laisse aller en pleine digestion, je râle et j'éventille avec mes ailes, c'est l'air conditionné.
 
Nous avons, aussi fait la connaissance de Titic, le moustique, qui est venu d'un pays exotique, caché dans un pneu. Il nous fait rêver à  nous parler de son pays et de ses jameroses sucrées à souhaits, nous en avions l'eau à la bouche. Nous le sentions bien triste loin de son pays.

Mel m'a ramené un jour une cannetille, un fil d'or, dont il m'a fait un collier. J'étais belle et fière de porter ce bijou. Je le montrai à tout le monde, même grand mère carpe, en était jalouse. Vous ne connaissez pas grand mère carpe ? C'est la carpe la plus agée de l'étang. Elle connait pleins de secrets, pleins de choses. L'autre jour, elle nous raconté l'histoire des lophobranches, nous étions là à l'écouter le bec ouvert. Mel croyait que c'était un arbre qui vivait sous l'eau. Ce Mel il me fera toujours rire. Mais non tu n'as pas compris, c'est un cheval qui nage, comme Pégase, mais lui vole. J'imaginais des courses de chevaux sous l'eau.
Pour me faire belle, souvent au printemps, je vais voir dame nature. Il existe une plante, un opoponax, c'est une grande tige creuse avec des pompons blancs. Je la perfore à la naissance des pompons à l'aide de mon bec, et un parfum m'embaume. C'est dans ces moments là que les garçons ne sont pas dans leur état normal. Surtout Mel, il me regarde avec insistance. Vivement demain que je m'amuse avec lui.  

Posté par MAPNANCY à 00:01 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

Lettre de nouvel an (Adrienne)

 

Chère Marraine

Bon an, mal an, mélampyre
Me revoici pour vous dire
A la main des jameroses
Que l’année vous soit bien rose !
Je promets aux cannetilles
De toujours ranger mes quilles,
Chère Marraine je plamotte
De tout salir de mes bottes
Puis il faut que j’éventille
D’encore taquiner les filles !
Je jure un opoponax
De ne plus casser vos saxe…
Mais voici des lophobranches
Et puis mes mains sur vos hanches :
Ah Marraine pour le flouze
Très bonne année deux mil douze !

Posté par MAPNANCY à 00:01 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :

Soeur Sourire (Vegas sur sarthe)


Que j'éventillasse
que tu éventillasses
qu'il ou elle éventillât
que nous éventillassions
...
Ah la vache! Elle m'avait pas raté soeur Sourire!
C'est comme ça que j'avais baptisé la prof de français, une vieille trentenaire plate comme une limande et gracieuse comme une porte d'internat.
J'avais soi-disant secoué mes ailes en faisant du "sur place" dans son dos, tel un colibri et je venais d'écoper de trois pages de conjugaison du verbe éventiller.
J'ignorais tout de ce mot qui selon notre harpie était un terme jadis employé en "fausse connerie" ou quelque chose comme ça!
J'avais eu beau - en ce début d'année - promettre de m'intéresser à son cours plus qu'aux jameroses du décolleté de ma pulpeuse voisine, jurer de cesser de me tortiller sur ma chaise tel un lophobranche, j'étais et je restais pour longtemps encore la victime officielle et désignée de soeur Sourire.

Appliqué à graver dans le bois de la table un superbe mélampyre des bois orné de cannetilles d'or, je n'avais pas vu venir mon tortionnaire et ses gros sabots.
Il faut dire pour ma défense que le sujet du jour était aux antipodes de mes centres d'intérêt puisqu'il portait sur l'étymologie des huiles essentielles, balsamiques et terreuses.
La seule huile terreuse mais non essentielle que je connaissais était ce vieil inspecteur d'académie qui nous imposait sa présence chaque année et je n'avais pas souvenir qu'il s'appelait monsieur Opoponax!
En tout cas il n'avait pas son pareil pour extirper le peu de matière grise qui végétait sous nos crânes de cancres! Il appelait ça "Retirer le pain de sucre du moule", ce qui faisait se trémousser soeur Sourire qui s'empressait comme chaque année de traduire cette expression par plamotter.
Que nous plamottassions... que vous plamottassiez... je connaissais ça par coeur pour l'avoir déjà écrit cent fois.
Comme j'attaquais la seconde page du verbe éventiller, je pris alors la résolution de ne plus prendre aucune résolution à l'avenir.


Posté par MAPNANCY à 00:01 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :

2012 année érotique (Célestine)


-Et sinon, vous avez pris de bonnes résolutions pour 2012?
-Oh oui! Nous, tous les jours, on va se peloter les entournures et s’escarguer les entrimonts.
On va s’emmêler les cannetilles.
On va se titiller l’opoponax avec un pinceau en poil de mélampyre.
On va se plamotter les ergastules à bouche-que-veux-tu, se grattouiller la jamerose , s’escarteler le paltoquet!
On va grimper dans les lophobranches pour s'éventiller l’esperluette...
-Dites donc, beau programme!
-Ben oui, faut bien oublier la crise!
-Bonne année, alors, et bonne santé!

Posté par MAPNANCY à 00:01 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :