30 mars 2010

L'Heure souchonne‏ (Joye)

Il est dix heures
Je sais que c'est pas vrai mais il est dix heures
Laissez-moi lire et écrire mais à dix heures
Ça fait bientot trois heures que je lis
Et que j'écris
Ça parait bizarre mais
Si tu m'crois pas hé
T'ar ta plume à la récré

Il est dix heures
Faut que je m'en aille, il est dix heures
Mais je vais chez les Défiants
J'écris et je lis
De belles paroles doucement
Moi je rigole, tout est si drôle
Je lis, j' écris
Si tu m'crois pas hé
T'ar ta plume à la récré


Posté par Walrus à 18:52 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :


100ème‏ (rsylvie)

   

Ecrire 100 mots ?

Pure folie que penser pouvoir écrire sans maux !

Que dis-je c’est un pic, c’est un cap, c’est escarpé »  !

Si laborieux qu’au premier faux pas,
le précipice abrupt du manque d’idée

engloutit l’espoir d’une tournure d’esprit à peine calligraphiée.

Qui n’a jamais expérimenté la douleur de la feuille blanche ne connaît,

la jouissance de la page bleue des coups de crayon (malmenés par une bouche gourmande)

jetés impulsivement, ou délicatement déposés par une main

exprimant les méandres d’une pensée (saine comme diabolique),

par l’imaginaire d’un esprit torturé, à l’angoisse d’une feuille blanche !

   

   

Posté par Walrus à 18:50 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

Scène de ménage‏ (Joye)

La vaisselle
Pousse des ailes
L'aspirateur s'étouffe.
Les carrelages
Déménagent.
Les piles de linge bouffent !

Le repassage
N'est pas sage
(Oui, il faut le fer).
Les moutons
Bêlant du fond
Craignent pas la serpillière.

Et la poubelle
La plus belle
De toute créature ronde.
Ne parlons pas
De ces dégâts
Dans le pauvre micro-onde !

Mais qu'est-ce qui passe ?
Qu'est-ce qui tracasse ?
Pourquoi donc tant de peine ?
C'est les Défis
Hors samedi !
J'écris donc en semaine !

Moralité :

Le ménage est le propre de la femme, sauf quand elle écrit.

Posté par Walrus à 18:47 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

Sans i (lipogramme) (Jaqlin)

Rencontré en d’autres temps,

Ce jeu de lettres, tordu

Me percute. Je me décarcasse…

J’élude le terme défendu.

Je m’exerce à mélanger les sons

En long, en large, en tous sens

Je bouleverse l’ordre et les façons

De parler. J’en perds le bon sens

Quel challenge, ma chère,

J’ose m’amuser, peuchère !

Allons, mesdames les lettres

Acceptez de vous soumettre

Rangez-vous comme je l’ordonne

Pour répondre au commandement,

Je crée, je me déboutonne

J’arrange, je brode abondamment,

J’échafaude, j’accommode

Et ça ne l’est pas, commode.

J’ahane, je m’époumone

Je suffoque sous la lettre félonne.

 Ah ! Pétard, quel traquenard !

 

Posté par Walrus à 18:46 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

38 « sâ » pour 100 mots (Vanina)

Ils étaient cent mots transcendants, adolescents, sensés devenir centenaires vieillissants et donner du sens au centuple. Certains étaient accentués, on aurait dit de ravissants centaures, tous étaient dissemblables. Au centre de cette effervescence, tous brillaient : incandescents, phosphorescents, opalescents, parfois évanescents… Certains étaient innocents, d’autres cassants, tous étaient bouleversants. Même les plus caressant, aux sensuels sentiments, ne connaissaient pas la censure, tant ils restaient décents. Semblables à des santons, ils suivirent un sentier ascendant, traçant un puissant chemin aux sans-abri désireux de trouver leur sanctuaire.
Ne sont-ils pas saisissants dans leur resplendissante quintessence ?

 

Posté par Walrus à 15:28 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :


Réveil‏ (Joye)

L'intrépide Dweeza commence en disant Bonjour. Puis elle insiste un peu. Bonjour  !  Hey, bonjour ! Bonjour vous deux !  Z'avez un peu pensé à mon petit déj, hein ? Hein ? Nous résistons à ses tons douillets, elle vient voir si nous sommes toujours vivants. Un petit nez sur un grand. Une petite papatte qui caresse une joue. Bonjour, hein ? Hey, bonjour ! Z'avez un peu pensé à mon petit déj, hein ? Parfois il faut un peu plus. Ce matin, elle a fait le coup de me caresser les narines avec ses moustaches. Bonjour !

Posté par Walrus à 15:26 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

Ta voix (Ondine)

Il est passé 22 heures quand mon téléphone tinte. Ta voix de basse n’a eu le temps que de dire « bonsoir » que je me sens fondre. Pas besoin de plus, pas envie d’entendre des mots du quotidien se greffer à la fondamentale, simplement nécessité de percevoir ton souffle, là, dans mon oreille, si près. Tu as fini d’énoncer ton thème et j’hésite une seconde avant de répondre. J’écoute les relents de cadence rompue, la douleur de l’accord du sixième degré qui s’effiloche, suspendu. Incapable de résoudre ailleurs qu’à la dominante, j’attends; puis j’échappe un soupir.

 

Posté par Walrus à 14:41 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

Lave ! – Captaine Lili

Dans sa tête, ça tourne comme une machine à laver. Elle tambourine, rince, essore.
Tous ces mots ! Les rendre plus propres que blancs. Ne pas délaver leurs couleurs. Et s’ils venaient à rétrécir ?
Elle se demande quand elle aura fini. Délicate, elle met tant de temps pour les manipuler… Un mot cassé ? Informe ? Déteint ? Elle tremble.
Cent mots, triés sur le volet, à la lueur de sa fenêtre. Les mots ultimes, programme fragile.
On peut s’en moquer de ces mots en linge sale. On peut. N’empêche, dans sa tête ça tourne.

Posté par Walrus à 12:39 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

minéralostalgie (tiniak)

Un – lin ;
Deux – laine ;
Trois, ma folle a lié
pour me coudre des mitaines

trois petits filets

Trois petits filets de laine
pour un brin de lin
trouvé en fin de semaine
à Saint-Maximin

Dix – l’aube ;
Onze – l’eau de
mon petit matin
quand nous la verrons, Anduze
ne sera plus loin

Les bambous de ma cambuse
ma meilleure école
sous leur lumière diffuse
d’orient cévenole…

Nos départements de France
je les ai appris
sur la route des vacances
petit à petit

Ces trajets longue distance
en voiture, en train
forment à la tolérance
l’enfant citoyen

 

Posté par Walrus à 11:25 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

100 mots pour le dire‏ (Flo)

flo100

Posté par Walrus à 11:20 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :