24 décembre 2011

Si le coeur vous en dit ... (Zigmund)

 

 Clinique de cardiologie et chirurgie thoracique du Docteur Mehdi Hattor

cabg-2

Pontages coronariens : offre spéciale de  Noël 

au bout du quatrième pontage, le cinquième est gratuit ! 


 


merci (de tout coeur) à Grange Blanche et au  Dr Venkatesan pour l'image. 

Posté par MAPNANCY à 00:01 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :


17 décembre 2011

Cookies (Zigmund)

 

  1. chat échaudé cherche séchoir...en parler à l'archiduchesse.fipojifc
  2.  daltonnien cherche marchande des quatre saisons pour en voir des vertes et des pas mûres.120px-Ishihara_11
  3. donne lot préservatifs peu servi garantis première main.durex
  4. héméralope cherche nyctalope pour nuits blanches.
  5. médecin énervé  cherche hacker confirmé pour mettre à mort  Vitale 220px-Carte_vitale_anonyme.jpg
  6. cherche film alimentaire pas cher. contacter Dr  Watson...
  7. banquière en mal d'amour rencontrerait gangster viril pour élever petits banksters.
  8. échange chat à neuf queues contre chat neuf.Cat-o'-nine-tails_(PSF)

  9. professeur cherche agence de notation pour correction copies.
  10. locataire habitant gite immonde quai Branly cherche petite chambrette à Pigalle.
  11. 2012 échangerais nain exité  (à talonnettes) contre nain porte quoi (blonde aryenne s'abstenir)

--

merci à

wikipedia

sabine60 centerblog


Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

10 décembre 2011

La voix du ciel (Zigmund)

Après un long voyage en train, nous arrivons à Xi'An en Chine.

Il fait nuit, la gare est sinistre.

Comme  souvent,  les choses sont compliquées.

L'hôtel où nous a conduit le chauffeur de taxi n'est pas celui que nous avions réservé par téléphone,  il est sinistre et miteux.

Trois membres du groupe se dévouent pour aller voir à quoi ressemblent les chambres, les autres restent affalés épuisés sur les bagages. La description des chambres n'est pas encourageante.

Devons nous rester dormir dans ce bouge ? ou  repartir dans la nuit à la recherche d'un autre hôtel ?

Un groupe d'employés de l'hôtel, plus le chauffeur de taxi, suivent de près notre discussion, la discrêtion n'est pas une vertu chinoise, nous sommes l'attraction de la soirée...

Nous votons démocratiquement (mais à main levée) Rester ? partir ?

Mais nous sommes un nombre pair et le résultat est à 50/50...

Ne reste  plus que le pile ou face : c'est à notre interprète que revient l'honneur de lancer la pièce de monnaie.

(ici,  il y a surtout des billets et pour le pile ou face c'est  beaucoup moins facile !) 

Quand la pièce retombe, à nos 6 paires d'yeux, se joignent celles des curieux chinois.

Eux aussi sont intéressés au résultat (on reste !) et commentent le résultat en rigolant.

L'interprète traduit : chez eux pour pile ou face ils disent "écouter la voix qui vient du ciel"

Alors je demande : et comment ils font eux ?

Pareil répondent ils ...

(et finalement cet hôtel était plutôt sympa...)

Shanghai-mus-e-et-maquette--3-

 

Quinze ans plus tard,un autre voyage,  avec mon fils, nous faisons la queue pour visiter le musée de Shanghai.

Nous sommes deux "longs nez" (européens) accablés par la chaleur, noyés dans une foule de Chinois bruyants.

Un jeune Chinois engage la conversation avec nous dans un anglais convenable.

Il nous raconte qu'il vient de Wuhu, que la France est un pays "very romantic" et qu'il a une amie française qui s'apelle Elise.

Je sursaute...avant mon voyage j'ai échangé quelques mails avec une blogueuse nommée Élise qui vit et travaille à Wuhu.

Je lui avais promis d'essayer d'aller lui rendre visite mais devant la difficulté des voyages en train, j'avais renoncé.

A tout hasard je lui donne le nom de mon Élise...c'est bien  la même Élise !!!

Le garçon  lui a alors téléphoné , et j'ai pu parler à Elise qui était aussi soufflée que moi de cette rencontre étonnante !

J'avais rêvé ce voyage à Shanghai depuis dix ans  pour voir une éclipse solaire totale.

20090722-clipse--6-

Le jour J fut le seul jour gris et orageux que j'ai vu  en Chine, rendant mon éclipse invisible, et,  de plus, comme le célèbre Bund était en travaux , nous sommes les rares européens à avoir visté Shanghai sans voir le Bund...(comme si des chinois visitaient Paris sans voir les Champs Elysées).

Les voies du ciel son impénétrables...* 

*et les hasards dinent à l'huile

 

Posté par MAPNANCY à 00:01 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

12 novembre 2011

elle est relou la (petite)chef de gare ! (Zigmund)

Ne comptez pas sur moi pour faire l'éloge des chefs de gare, en tout cas pas ceux de l'Empire du Milieu.(  zhong guo)

En 1996,  notre petit groupe avait souhaité sillonner la Chine en train.

Or ce pays regorge de petits chefs de gare des deux sexes.

Les ennuis commencent dès que vous vient l'idée saugrenue d'obtenir un billet de train.

C'est la cohue, ces gens ne savent pas faire la queue,  nous jouons des coudes et parvenons au guichet. De l'autre côté de la grille, une jeune chinoise  en uniforme tarde à lever les yeux pour s'enquérir de votre cas. Armé de votre plus beau sourire, vous lui expliquez votre désir de voyager  vers le grand Ouest  de son grand et  beau pays.

Comme vous savez que le voyage sera long, et que l' occidental pourri que vous êtes tient  à un certain confort petit-bourgeois,* vous ajoutez  que vous souhaitez voyager en classe "couché mou", la plus chère.

"Mei you"**, murmure alors la préposée aussi mignonne que bornée, sans même vous gratifier d' un regard : traduction libre : "y'en a pas pour ta pomme, étranger !"

Commence alors une longue négociation : et un pour autre jour ? et en "assis mou " ? (je murmure à l'interprète qu'il manque peut être quelques billets verts  dans les passeports que nous lui tendons).mei you !

Après un moment de palabres, nous obtenons "les dernières places" pour le surlendemain.

Notre calvaire n'est pas fini,car mademoiselle "Huo Che"*** commence à chipoter : elle a décelé une micro différence dans la contre signature sur mes traveller's chèques, et puis, nos  passeports, ils sont  valables jusqu'au 30 juin et nous sommes déjà en août ...

Ne pas s'énerver ...avec un grand sourire, je lui offre une page entière d'autographes, pendant que l'interprète lui explique que 30 juin c'est la date de délivrance du passeport  mais  pas celle d'expiration du visa.

Derrière nous, dans la file d'attente, on frise l'émeute, mais miss Huo Che n'en a cure, bien décidée à nous pourrir la vie.

On serre discrètement les poings, on sourit et on reste calme...

Enfin munis des précieux billets,(payés plus cher puisque nous sommes étrangers...)  nous montons le surlendemain dans un wagon à moitié plein...(les dernières places, disait-elle : GRRR!!!)

La chef de wagon, une  grosse femme revêche, boudinée dans son uniforme militaire nous indique notre voiture et nos compartiments.

Le wagon restaurant est officiellement non fumeur... pour les étrangers : une bande de militaires chinois fume ostensiblement  alors que tous les étrangers sont obligés de descendre sur le quai pour griller leur clop. Par gestes, j'exprime "deux poids deux mesures", Madame Wei Xiao**** hausse les épaules avec mépris.

A l'examen pour travailler dans les chemins de fer chinois, la matière "mauvaise foi" bénéficie d'un fort coefficient.

A la sortie de ce train une troisième "chef " imbue du pouvoir de l'uniforme, exige haut et fort de récupérer nos billets de train, ceux qui ne sont plus qu'un vague confetti enfoui dans le fond de nos sacs à dos...Elle voit pourtant  bien que nous sortons de ce train, que nous avons été contrôlés, qu'il n'y a pas d'autre accès...
 Le contenu de  nos sacs s'étale par terre  pour la  recherche fiévreuse des fameux tickets que nul n'a pensé à garder précieusement ; notre interprète, à deux doigts de perdre son sang froid, murmure alors dans son chinois impeccable " la Chine nous accueille ! merci ".
"Passez", s'adoucit alors la contrôleuse en ajoutant :" bienvenue en Chine !"

 

quelques précisions : il s'agit de faits réels mais anciens : à cette époque, obtenir des billets de train directement au guichet, sans passer par une agence, était un vrai parcours du combattant.

il y a 4 classes dans les trains chinois couché mou/assis mou/couché dur/assis dur.

*  = bénéficier de toilettes pas trop monstrueuses.

**  mei you = il n'y en a pas "je crois que ça va pas être possible"

***车 =huoche : train = mot à mot voiture de feu

**** 笑 = Wei Xiào =sourire

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

29 octobre 2011

Septante bougies pour Walrus (Zigmund)

Que peut on offrir à un ami  inconnu, belge de surcroit, qui souffle ses septante bougies ?

Handicapé des fêtes et des anniversaires, je m'interroge depuis que j'ai eu vent de cette consigne.

Déjà Vegas le fourbe sarthois  m'a chipé le chat de Gelluck  que j'avais l'intention d'utiliser .

bonnanniv

Et puis Joye , probablement renseignée par les services secrets  iowahiens nous a fait une belle rétrospective sur l'ami en question. 

J'ai vécu entouré de gens pour qui l'anniversaire avait quelque chose de tabou, il fallait passer vite fait sur ce rappel désagréable du viellissement de tout être...  je manque donc d'anecdotes sur les anniversaires autour de moi  et  comment voulez vous que je sois capable de souhaiter un bon anniversaire à un ami inconnu ?

  En fait ,Walrus  n'est pas  un inconnu, et je ne sais pas si on peut dire ami. Il est  l'un des piliers des défiants du samedi, c'est lui qui règle ou répare nos bugs .  Au fil des ans, en le lisant, on se fait une idée de sa vie et  de ses centres d'intérêt. 

Et Walrus est il un ami ? sur internet, même hors réseaux sociaux, tout le monde devient ami avec beaucoup de monde, il suffit de se sentir "en phase" avec un ou deux écrits et l'auteur prend une place dans votre imaginaire.

Ca va plus vite  qu'avec votre auteur préféré, dont vous dévorez les livres, tout simplement parce que vous savez que le "blogami" vous ressemble un peu, qu'il écrit sans prétention de célébrité, qu'en dehors de son blog ou de ses commentaires il vit une vraie vie matérielle dont vous assemblez les morceaux comme un puzzle  mais il vous manquera forcément des pièces maîtresses  réservées à ses proches.

J'ai tenté de construire une fausse biographie de notre admin, mais je me suis heurté à mon manque criant d'imagination ou à ma crainte de blesser involontairement.

Puis je me suis promené sur Wiki histoire de voir les significations de septante, puis la signification mathématique du nombre 70. J'ai appris plein de choses passionnantes ... voilà que l'anniversé s'offre le luxe de me faire un cadeau !

Puis je me suis intéressé à  l'année 1941 en Belgique et dans le monde...

Je manque de temps pour réunir 70 défiants sur une photo pour lui souhaiter cet anniversaire... 

Alors me voilà pas très avancé avec quelques pièces du puzzle Walrus dans une main et 70 bougies dans l'autre, à poser sur un gâteau virtuel.

D'ailleurs  Walrus est il gourmand ? aime t'il le champagne ?  mystère ...et au moment où ce texte paraîtra, les bougies auront été soufflées.

 Alors même si ce puzzle d'environ  70 pixels semble complet*, il manque des pièces, et  c'est bien ainsi.-62347889-

 Et donc  ami, blog ami, walrus,  bon anniversaire ...

 

*je regrette de n'avoir pas trouvé le logiciel qui permet de mélanger les pièces , et d'en enlever quelques unes

 Voici un petit cadeau un peu hors sujet  qui évoque le temps qui passe




 



Posté par MAPNANCY à 00:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :


22 octobre 2011

Jour de gloire (Zigmund)

 
Jules et Jeanne ont une petite fille en CP  Marion. 
Ce sont des parents normaux, gentils, attentionnés mais  un brin bohème  et souvent dépassés par les évènements.
Or l'institutrice de Marion lors d'une réunion "parents-profs"  a exprimé  son désir de voir arriver les enfants à l'heure le matin, et elle  a ostensiblement regardé  dans la direction de Jules et Jeanne  qui ont piteusement baissé la tête( il est vrai que Marion est très souvent en retard).
De retour à la maison, les bonnes résolutions sont prises : on se lèvera plus tôt , on  va s'organiser au mieux pour que la petite arrivere à l'heure, voire en avance, plus question d'avoir  la honte.
Ce jour là, ils ont fait sonner le réveil une heure plus tôt : réveil de Marion,  douche , habillage, petit déj', brossage de dents et ...en route .
Fiers de leur "timing " parfait, ils traversent  le village,tête haute,  encadrant Marion qui porte son cartable sur son dos. Ils s'étonnent un peu que les rues soient désertes...
L'école est  fermée, on est le 11 novembre...

Posté par MAPNANCY à 00:01 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

08 octobre 2011

consigne #162 (Zigmund)

transmission de pensées/ la fleuriste et le grossiste
-dites donc monsieur Blaise, c'est pas très sérieux tout ça
 ma commande du mois dernier je l'attends toujours
 -Ah Rose, pourquoi refusez vous de m'appeler par mon prénom, Pascal, il ne vous plait pas mon prénom ?
- Ma commande , Pascal je l'attends , Il s'agit quand même d'une grosse quantité ...vous n'imaginez pas la campagne de pub qui va avec ...
-  je "pensée" donc je suis ?, travaillez moins , pensez plus ?,
- ces pensées sont spéciales disiez vous. Semées dès  cet automne,  elles fleuriront et  élimineront les mauvaises herbes (particulièrement celles de petite taille) en mai prochain c'est bien ce que vous m'avez promis ?
-oui Rose, mais j'ai été débordé par les commandes ...tous les fleuristes en voulaient ...mais ça y est , les graines sont là . Rose, c'est d'abord à vous que je vais transmettre mes meilleures pensées...

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

01 octobre 2011

consultation hors normes (Zigmund)

consultation hors normes

-"Le véto c’est à l'autre bout de la rue"  ai-je marmoné en voyant le trio  improbable entrer dans mon cabinet.

- Mais, docteur, c'est le véto qui nous envoie et nous avons pris rendez vous pour Hadrien .

-Quoi ? Hadrien Derien …c’est … ça ? j’avais flairé la blague en regardant le nom sur l'agenda …

-écoutez docteur c’est sérieux : Hadrien est le clou de notre spectacle …

-et qu’est ce qui vous fait croire que je soigne les canards colvert ?

-ben , l’an dernier vous avez déjà soigné le cheval de notre petit cirque…

-je me souviens, ça avait été hippique …euh pardon épique…Bon alors ce canard ? j’en fais quoi ? il a besoin de lunettes ?…

-ben... peut être, parce qu’il se cogne  partout , et s’il voit mal , nous on est mal parce qu’il mène les autres  canards pour une chorégraphie

-la danse des canards I presume ?

-non docteur le lac des cygnes, soyez chic, tout le monde sait que vous aimez l’ophtalmologie vétérinaire…

-oui mais là c’est chaud pour lui faire une skiascopie et après, pour les lunettes, on va rigoler...

SKiascope------ancien

Désarmé, j’ai donc saisi mon skiascope, réduit la fente lumineuse au maximum … le volatile se tenait coi(heureusement pour lui ! ) j'ai intercalé mes réglettes de verre, ombre en masse à – 3 … l’est  myope le bestiau…le fond d’œil semble normal...le dépistage du glaucome c'est impossible ici (la conscience professionnelle a des limites)

"Bon, les amis,  pour les lunettes,  j’ai une idée : vous récuperez un chaperon de fauconnerie *,  vous faites découper le cuir  et vous demandez à l’opticien de se débrouiller pour incorporer de chaque côté un verre de –2  et vous lui dites de faire au mieux pour le centrage, je sens qu’il va adorer la blague l’opticien …il va encore dire : qu’est ce que c’est que cette vraie connerie ?"

 

*un skiascope est cet instrument qui sert à déterminer la puissance des verres à prescrire(en particulier pour les bébés, les enfants, et ça marche aussi sur les animaux )

** un chaperon c’est un masque de fauconnerie photo empruntée àchaperon

http://dp.mariottini.free.fr/carnets/dubai/rapaces/chaperon.htm

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

17 septembre 2011

vengeance tardive (Zigmund)

55642009_mNous étions une petite quinzaine, mes élèves et moi à crapahuter dans la forêt.

On dit pas "aller dans la forêt" on dit "IDD"*.

Comme il fallait au moins deux adultes avec les petits monstres, un collègue "parentdélève" **s'était proposé de nous accompagner, bien que son propre gamin ne participe pas à la sortie.

Je connaissais et je détestais ce type : chieur, borné, tatillon, totalement dénué d'humour. Quelques années auparavant, méprisant et sûr de lui, il  avait cru bon de suggérer  à mes parents que je fasse un cycle court genre BEP vente, alors que j'avais dit que je voulais être prof.(...)***

Inutile de dire qu'il avait  du mal à digérer ma réussite au CAPES  de sciences naturelles****, et que  malgré  les sourires mielleux échangés en public,  nous n'avions pas, du passé, fait table rase.

Vers la fin de l'après midi, le portable de l'importun a sonné en pleine forêt. Je lui ai indiqué vaguement la direction supposée de la lisière de la forêt en lui disant "là bas, doit y avoir  plus de  réseau", et il est parti ...le con !

Dès qu'il a été suffisamment loin, j'ai conduit, mine de rien,  les enfants dans la direction opposée, en leur décrivant chaque plante pour qu'ils oublient que j'étais maintenant seul adulte, je savais qu'il était temps de rentrer au collège.

La principale s'est bien étonnée de l'absence de l'accompagnateur, "il est sensé arriver" ai je dit sereinement, avec un geste vague...

Mon contrat d'enseignant stipule de  ramener les chères têtes blondes dans l'état où on me les a confiées.

Pour ce qui est du conseiller d'orientation désorienté, peu me chaut ...*****

                                                             

*IDD =itinéraire de découverte en pédagol dans le texte

**parentdélève s'écrit en un seul mot quand c'est un enseignant qui parle

***(...) ce passage est volontairement censuré :-)

***Sciences de la vie et de la terre  en pédagol

****j'aurais volontiers passé un contrat avec Dame Poupoune, pour qu'elle me débarasse du fâcheux.

illustration d'après ce  tableau de Katyl consigne #113

55642001_m

 



 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :

10 septembre 2011

Tokiya bla hwo ?= où vais-je ? (Zigmund)

Sunkawakan cik'ala, que nous appellerons pour plus de simplicité par son nom traduit « Petit cheval » rêvait depuis toujours de voir la mer. Or le jeune garçon appartenait à une tribu lakota basée dans une réserve en pleine terre, et on pouvait s’interroger sur l’origine de cette curiosité.

Les Lakota(sioux, comme disent à tort les blancs) ne sont pas  réputés pour être de grands navigateurs.

Un enfant venu de la vielle Europe avait tout simplement oublié dans la réserve deux livres  que Petit Cheval avait récupérés.

Dans le premier, il était question de mers, de marins, de la Grèce antique, de différentes sortes de carènes de navires. Petit Cheval  allait de découverte en émerveillement en tournant les pages.Exekias [DVD (PAL)]

L’autre livre, plus complexe parlait d’astronomie. Petit Cheval adorait passer du temps avec son grand père qui lui nommait les étoiles. Mais les constellations du  ciel décrites  dans certaines parties du livre lui étaient étrangères et pour cause : la constellation de l’oiseau Indien , par exemple, n‘est visible que dans l’hémisphère sud. 280px-Indus_constellation_map-fr

Un jour, quand il serait grand, il partirait voir en vrai mni tanka,  la « grande  eau  », il monterait dans un grand bateau, et découvrirait les autres mondes …      

 PS -j'ai un peu triché pour la carène de navire

-un grand merci aux traducteurs lakota

-c'est ce sujet sur la curiosité qui m'a fermé à jamais les portes de l'école normale d'instituteurs.

Photos extraites de 

Wikipedia

et Google

-----------

 

 


  

Posté par MAPNANCY à 00:01 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :