24 août 2019

El sindg èst al bawète, i fera bô dmin (Walrus)


C'est ainsi qu'on salue une personne se trouvant à une fenêtre dans ma  région natale.

Vous n'avez pas compris ? Je pourrais vous dire de demander à Madame Chapeau, elle vous traduirait ça les doigts dans le nez ! Mais pour les quelques rares personnes qui pourraient ne pas y être arrivées toutes seules (donc sans doute pour personne), je traduis : "Le singe est à la lucarne, il fera beau demain".

N'allez pas jusqu'à me demander ce qui lie la constatation à la prédiction, ma sagacité a des limites !

Le singe en question (sur la photo sujet) est ma fille au prénom gallois, quand elle arborait encore sa toison flamboyante.

La photo a été prise dans l'église de Blythburgh

Blythburgh-0005

Une église énorme pour un patelin plutôt petit (≈ 300 âmes, hameaux compris).

Quoi ? Vous ne voyez pas bien le côté flamboyant ? Qu'importe, j'ai une autre photo de la même époque :

Maltings

Ouais, c'est un peu flou, on ne peut pas tout avoir, hein, c'est une vieille dia...

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :


17 août 2019

Gnomon et toutes ces sortes de choses (Walrus)


Dès la parution du sujet, Emma avait identifié la chose puisque le commentaire qu'elle a déposé ce jour-là fait référence au Da Vinci Code.

Il s'agit du Gnomon de la méridienne de l'église Saint Sulpice, à Paris.

Contrairement à ce que prétend le dit bouquin, le filet d'or qui traverse l'église n'est pas la matérialisation du méridien de Paris (lequel passe par le cœur de l'observatoire à quelques centaines de mètres de là et possède lui aussi son insert d'or), c'est une simple méridienne et elle sert à déterminer avec précision le moment précis de l'équinoxe ainsi que l'heure solaire locale.

Ah, le méridien de Paris ! Il exprimait la volonté du Roi-Soleil de faire de sa capitale la référence du monde (Il n'est bon bec que de Paris...) alors que nous savons pertinemment bien qu'il s'agit de Londres.

Cette histoire de méridien m'a rappelé ces aventures de Tintin "Le Secret de la Licorne" et "Le Trésor de Rackham le Rouge" où le capitaine Haddock se met le doigt dans l'œil en oubliant que la longitude figurant dans le message de son ancêtre faisait référence au méridien de Paris et pas à celui de Greenwich.

Il faut comprendre qu'Hergé était Belge et avait trouvé cette astuce pour corser un peu les aventures de ses héros. Mais il est impensable qu'un marin français, un fils de cette république où l'on nomme encore la Marine Nationale "La Royale" et où une large partie de la population compte encore en "anciens francs", ne fasse pas immédiatement la correction de 2°20'13,82" pour se retrouver en longitude connue (mais l'a-t-il faite dans le bon sens ?).

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags :

10 août 2019

Transplantation (Walrus)

17aout

Un petit air austère, non? Entourée de son cimetière. Un peu comme les églises de l'Angleterre de l'est, sauf qu'il n'y a pas le drapeau anglais sur le toit. Non, pas l'Union Jack, le drapeau anglais.

120410-0123

Bon, d'accord, en dehors du cimetière, y a pas grand chose en commun. Déjà qu'en plus, les cimetières anglais sont pleins d'herbes folles d'où essaient de dépasser de simples stèles...

Donc, mettons que j'ai rien dit et revenons au côté austère. Toiture en ardoises épaisses, murs en moellons mal taillés, on comprend qu'on l'ait passée à la chaux, sinon on l'aurait prise pour une simple excroissance du terrain !

C'est l'ancienne chapelle des frères abbés de Saint-Hubert construite en 1771 et qu'on a déménagée dans ce musée en plein air du Fourneau Saint-Michel.

Remarquez que lorsqu'un peu de soleil la dégage de la brume...

chapelle

Si, si, c'est la même, en un peu plus sympathique...

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

03 août 2019

La vie parfois est étrange (Walrus)

PICT0008

Lors de mes études de chimie, j'avais une condisciple avec qui je filais... la parfaite amitié.

À la fin de nos études, nous avons craint ne plus jamais nous revoir, mais la vie en a décidé autrement : nous sommes tous deux venus habiter la région bruxelloise et elle a fini par épouser... un de mes collègues et ils ont acheté une maison dans la commune que nous habitions.

Nos premières filles sont allées ensemble à l'Athénée et sont devenues les meilleures amies du monde, si bien que la fille de mon ex-condisciple passait beaucoup de son temps chez nous. C'était à un point tel que je l'appelais ma deuxième fille et que lorsqu'elle a décidé d'épouser un Portugais, elle nous l'a amené avant de lui faire rencontrer ses parents.

Quand elles ont eu à leur tour des enfants, nos filles se sont choisies mutuellement comme marraines (et leurs époux comme parrains) au gré des naissances.

Je rencontre donc régulièrement ma "deuxième fille" chez la première parce qu'elle est de toutes les fêtes familiales depuis  plus de vingt ans et c'est donc sa fille, Clara, qui sur la photo est encadrée par mes deux petites-filles.

Bien sûr, aujourd'hui, dix-sept ans plus tard, je ne l'assieds plus sur ma cuisse droite (ni sur la gauche d'ailleurs).

Comment ?

Ma copine ?

Elle habite la même rue que ma fille, nous nous croisons quelquefois...

 

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags :

27 juillet 2019

Bon, j'y mets pas de gants (Walrus)

PICT0049

— Et les gants ?

— Élégant !

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,


20 juillet 2019

Une araignée au plafond (Walrus)

0720

 

Au premier coup d'œil avec sa couleur rouge on pourrait penser à un restaurant chinois, mais en y regardant mieux, les pieds des premières lettres de l'enseigne nous enseignent (désolé, j'ai pas pu m'en empêcher) qu'il s'agit d'un resto italien.

Tant qu'à regarder, apprenons-en un peu plus : la vue en contre-plongée et la barrière de protection devant la porte entr'ouverte (question que le client ayant un peu forcé sur le Prosecco, le Chianti, le Zabaione et la Grappa ne s'écrase dans la rue en tentant une sortie majestueuse) montrent qu'il s'agit du premier étage du bâtiment.

L'angle entre les parois laisse supposer que l'établissement se situe à un coin de rue.

Les flasques gainées de paille suspendues au plafond confirment la nature italienne de l'endroit, contrairement au tissu Vichy des nappes et de l'abat-jour qui fait un peu franchouillard rustique.

Vous m'objecterez bien sûr que le Vichy est aussi présent en Italie du nord, ce à quoi je vous répondrai que la cuisine servie dans les restos italiens de mon pays est très souvent d'inspiration plus méridionale : napolitaine, sicilienne, quel est donc l'adjectif correspondant à Pouilles* ?

Pour le reste, je n'en sais pas plus : je n'y ai pas mis les pieds, la photo a été prise en l'an de grâce deux mille deux par mon épouse lors d'une virée entre filles dans la bonne ville d'Anvers (Antwerpen pour les vlamingophones pointilleux).

Non, je n'ai pas parlé de la guirlande d'ampoules colorées courant sous la corniche, mais vous l'aviez remarquée sans moi, alors...

 

*apulien


 

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : ,

13 juillet 2019

Titre (Walrus)

w567

 

— Pas de mot on avait dit !

— Dommage...

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : ,

06 juillet 2019

No Bloody Swearing ! (Walrus)


On ne peut pas dire que voici un mot des plus usités. Dans la vie courante je crois même ne l'avoir jamais entendu prononcer. Et pourtant, tout comme vous, je le connais très bien.

Mais où l'ai-je donc rencontré ?

  • étonnamment, il ne figure pas dans le recueil d'imprécations du Capitaine Haddock
  • il clôture la chanson du bon Georges "La cane de Jeanne" et est bien sûr présent dans "La ronde des jurons"
  • il est présent dans les romans de cape et d'épée, même si souvent il y est remplacé par son appellation première "Mordieu!" souvent en idiome gascon "Mordious!"
  • il figurait aussi, où va se nicher la connaissance, dans mon chansonnier scout et la chanson concernée faisait partie, pour votre plus grand amusement, de mon répertoire chanté.

Je ne résiste pas au plaisir de m'apesantir sur le dernier point et de vous faire entendre une version autre que celle des quatre barbus.

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : ,

29 juin 2019

Je ne m'y retrouve plus (Walrus)


J'ai toujours eu tendance à me laisser porter par mes impulsions, aussi ai-je lâché "Lampadaire" sur le blog sans trop y réfléchir.

Et là, subitement, je me demande si le sujet n'a pas déjà été traité.

Comme vous le savez, ou pas, nous disposons sur ce blog d'un lien pointant vers la liste des sujets déjà proposés aux participants.

w565

(Ouais, depuis que j'ai des problèmes articulaires à la main droite, j'utilise la souris de la main gauche, comme le yoga du même nom)

J'ai donc consulté la liste et... je n'ai rien trouvé !

Pourtant, j'avais le souvenir vague d'une photo où la lanterne d'un lampadaire émergeait de la ramure aux branches retombantes d'un arbre. Je me suis donc mis à descendre le fil monotone de mes participations.

Lorsque vous n'avez plus la moindre idée de quand vous pouvez bien avoir pondu le texte que vous pensez, peut-être à tort, avoir commis, un angoissant dilemme se pose à vous : arriverez-vous à le retrouver plus rapidement en remontant ou descendant le flux de vos billets ?

Comme je l'ai signalé, j'ai choisi de procéder en descendant depuis la source et j'ai fini par mettre les yeux dessus (il s'agissait d'un sujet où l'on devait se transformer en un objet) :

Pour un simple regard (Walrus)

Sachant :

  • que cette connerie concernait le défi 188
  • que je n'ai commencé à participer, poussé dans le dos par la bande à Val, qu'à partir du 24ème défi
  • que le nombre total de mes participations est actuellement de 430
  • que quand j'ai omis de jouer c'était surtout lorsque je n'étais pas responsable du blog
  • que nous en sommes au 565ème sujet

Pouvez-vous éclairer ma lanterne et confirmer, chiffres à l'appui, que j'ai choisi la bonne option de recherche ?

Merci beaucoup !

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : ,

22 juin 2019

Do it yourself (Walrus)


Il y a bien longtemps de celà, lorsque quelques Français aventureux, propriétaires d'une des voitures mythiques de leur pays,

w5642

se risquaient à débarquer en Perfide Albion, ils se voyaient parfois poser une étrange question :

"Vous l'avez construite vous-même ?"

C'est que dans les pays anglo-saxons, les kitcars ont toujours été en vogue.

On en trouve toujours aujourd'hui, mais ne vous précipitez pas : en France ou en Belgique, même si vous avez deux mains gauches, il vous sera plus facile de la construire que de la faire homologuer !

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : ,