24 juin 2017

Participation de Venise

 

Soir et Matin

À l’heure où sonne mon cœur

Marie m’ouvre ses bras

Et tout étourdi de bonheur

Dansant sur un nuage

Je lui dis samedi on se marie

ve

Ça me dit, répond-elle!!

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,


17 juin 2017

Participation de Venise

 

Installée à la terrasse d’un café j’essayais d’analyser le discours de SOCRATE, quand mon voisin de table me dit tout de go : » c’est dommage que je ne sache pas écrire ,enfin je veux dire pas assez pour rédiger une histoire comme vous. »

 

Y aurait un rôle pour moi dans votre bouquin de SOCRATE,?

 

Un rôle pour vous « lui dis je avant de me reprendre.

Ho! oui justement mon producteur et moi déjeunons ensemble ce soir je serai très heureuse de vous présenter .

Il ressemblait à un gros rustre méfiant comme les haïssait SOCRATE.

Mon producteur , homéopathe en temps normal apprit la nouvelle avec délectation .

Un diner de con ça c’est jubilatoire me dit il en riant aux éclats .

Mon producteur lui venta les mérites du scénario quand mon rustre d’ATHENIEN dit effrontément;:

«  on peut supprimer cette scène avec les spartiates elle est très compliquée, elle va vous couter une blinde . »

Ha bon dit le producteur au bord du fou rire ;

Pourquoi SOCRATE ne se rendrait il pas chez une pute ?

ASPASIE n’est pas une pute m’entendis je répondre c’est la concubine de PERICLES.

Tout le monde s’en fou dit le con .

Reprenez le scenario dit il devant notre air étonné je ne signe pas .

On ne pouvait pas tomber mieux , il continuait /

Forcez pas trop sur la philosophie me dit il en me regardant plein de pitié .

Ca prenait une tournure plutôt intéressante !!

J’essayais de souligner la nouveauté d’une approche aussi radicale !!

ve

 

Pour rendre Socrate plus accessible au plus grand nombre on avait qu’à lui coller une pute et supprimer toute pensée philosophique .

Mon Producteur qui avait failli s’étrangler de rire rajouta

Vous ne craignez pas qu’on s’approche trop d’un film porno?

 

Le public décidera dit il semblant maitriser son sujet .

Le tout c’est de ne pas faire un copie collé de blanches fesse et les sept mains .dit l’homéopathe .

Vous êtes pas homo au moins dit le con à mon producteur sonné par la réplique .

 

Quand j’ai vu le sujet je me suis dit une histoire de grecs avec leur réputation !!

Bon on va remanier le sujet dis je de concert avec mon pot la producteur qui s’était réfugie dans le vestibule à me faisant des signes de sémaphore .

Le porno intello c’est l’avenir dit il .

Je bande donc je suis à dit SOCRATE .!!

Quand il est parti le scénario en poche on avait notre titre ‘va te faire voir chez les grecs . »

Aujourd’hui on en pleure encore de rire !!!

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

10 juin 2017

Participation de Venise

 

Y avait K’à passer la matinée à lui expliquer en quoi consistait  son nouveau travail !!

Expliquer le métier de dermato ?

Oui et alors?

Tu crois qu’ils y comprennent quelque chose aux maladies les docs?

Ya ka  pas prescrire d’examens  et faire usage d’huiles essentielles .

Il fit rentrer les patients dans le cabinet , répondit à deux ou trois questions sans intérêt à ses yeux et alluma quelques bâtons d’encens comme on le lui avait expliqué rapidement . Remplacer un dermato c’était pas la mère à boire comme disait sa grand mère !!!

Il était arrivé en fin de soirée à la conclusion que la guérison dépendait en grande partie de son sérieux monacal jusqu’à ce jour où un patient lui éclata de rire en plein examen .

Ya ka manger des peaux de serpents et tuer son père comme le disait fort justement papa Freud  disait il en hurlant de rire devant le charlatan médusé.

 

ve

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

27 mai 2017

Participation de Venise


Un vent jeune et dynamique souffle dans la cuisine de mon grand père , cuistot dans l’ancien relais de poste d’ARLES , havre des toreros, il garde inchangé sa recette d’endives au Pastis qu’il servait à ELCORDOBAS, COCTEAU, HEMMINGWAY, PICASSO.

Une note orientale avec du sésame et de la coriandre cuites à sa façon dans un fond de Pastis.
Ce suprême d’endives était souvent accompagné d’un carré d’agneau avec sa gelée au Muscat de quoi vous faire tourner la tête !!.
A l’ombre des platanes, et du bosquet de peuplier dans ma maison natale je revois mon grand pére Cyprien fredonnant des chansons de Maurice chevalier , sous le regard goguenard de Monsieur Pagnol en personne .

Tiens pour  demain je mijote une soupe de favouilles avec des petits croutons d’ail si vous passez par ici faites comme les col verts qui se perdent en Provence posez-vous sur la terrasse je vous servirai le défi samedi arrosé d’un muscadet !!

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

20 mai 2017

Participation de Venise


On lui avait dit de se taire , et de cessez de regarder dans la boule de cristal , le monde allait comme ‘VA JE TE POUSSE ‘et qu’est-ce qu’on pouvait craindre de pire après l’arrivée de MACRON?
L’effondrement des marchés?
La faillite des fonds de pension?
Voilà maintenant qu’elle nous tire les tarots la bougresse!!
Quel toupet elle a!!
Elle diseuse de bonne aventure , juste un cran au dessus de la bohémienne et en plus elle affirme que c’est moi la marchande d’illusions.!
Bon tu vois quoi derrière la figure de Macron un vampire caché ?
Elle m’adresse un sourire si large que tu pourrais y glisser toutes les définitions du ‘va comme je te pousse ‘de ce cinglé de Walrus .

Moi je n’ai aucun doute au sujet de mon avenir je suis née sous la mauvaise étoile et dans ce monde qui finira en nœud de boudin MACRON ou pas on se fera tous avoir .
Fini le temps où les milliardaires se jetaient par la fenêtre .

ve

 
Ce matin j’ai rencontré  papa mendiant , maman mendiante fiston mendiant .

Dis mois ce qui est arrivé à ces gens dans ton tarot Madame la diseuse de bonnes aventures!!
Tu me dit qu’ils n’ont pas  de souci de mensualités à rembourser leur Porsche eux au moins!!

On passe des vacances pourries depuis des décennies et Macron fonde sa religion la dessus !!

Depuis que TRUMP est arrivé au pouvoir ,l’aigle américain ressemble à un poulet que les marchés asiatiques  vont décapiter et ça ton Tarot ne le dit pas !!
Laisses tomber ton jeu de carte et accepte une bonne fois pour toute , l’indécidable , l’improbable , l’imprévisible et le chaos de ce monde .
Il n’existe pas  de pèse personne qui t’éclairera sur notre destin .
C’est un gros merdier , point barre!!
Une liseuse de tarot qui accorde autant d’importance à la figure MACRONIQUE du monde finira comme tous ces toquets pachydermiques devant leur écran numérique: défaits prêts à danser comme des ours sur des charbons ardents .
LAISSE TOMBER le monde ne cessera jamais d’aller comme va je te pousse !!
Contentons nous de regarder la lumière de Sirius en murmurant pour le moment tout va bien pour moi!!

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,


13 mai 2017

Participation de Venise


TROIS BUSES saluent le soleil de l’aube et fabriquent à tout instant les nouvelles images du monde .

 

ve

 

Aucune autre bête ici ne s’aventure .

Aucun enfant ne joue du coté de l’UBAC.
L’UBAC  ne tient aucune promesse disaient les indiens .
Les montagnes portent des textes sacrés que l’ombre efface .
Les figuiers y jaunissent et les sons des cloches changent après la rosée et le givre .
L’UBAC ne murmure rien à mon oreille .
J’irai cueillir des jonquilles quand l’inquiétude aura déserté ce coté du versant des collines .

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

06 mai 2017

Participation de Venise


Si nous avons besoin de cartographier le ciel
A qui la faute?
Si nous avons perdu nos rêves en demandant à la science de s’y substituer
A qui la faute?

Je suis comme une enfant qui n’a plus le droit  de me fier à l’étoile du berger

MERCI mon GPS!!!
Conduisez moi au Pays  déconnectés sans équation.

ve

Redonnez moi la nuit

La lune et son pierrot .
Je veux être non pas à coté de la vie , mais dans  elle ;
Viens avec moi partons
L’ignorance nous guidera
Ecartez vous de mon chemin gentils dinosaures
Nous serons rendus au monde , quand seuls nous marcherons, sans point d’appui
Au bord d’un vide rempli de larmes et de rires.

Nous apprendrons à nous abandonnés ,
et nos chances grandiront à trouver le matin.

Faites taire vos télescopes,
Cet œil fait mal au crépuscule
Il ne nous apprend rien
Et tous ces mouvements qu’ils font autour d’un centre vide.
J’essaie de protéger l’impalpable mystère , l’espérance du jour
A quoi bon agiter la voie l’actée qui dort dans des draps de satin?
A quoi bon chercher l’âge de ce vieux ciel si bleu ?
Ne voyez vous donc pas les ponts  qui enjambent  notre innocence?

Le monde est trop sensible pour le résumer
Nous attendons une parole nouvelle..
Et d’une main tremblante l’aube venue
Nous nous reposerons des voyages inutiles , des courses folles et vides.
Nous trouverons les clefs pour retrouver les hommes en repoussant ces univers glacés.

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

29 avril 2017

Participation de Venise


Qui fait le mieux l’usage du monde?
LES SALTIMBANQUES bien évidemment!!!!

Ils pataugent en riant  dans le demi jour les rues de notre capitale.
Le soleil d’automne les incite en se levant comme eux sur les six horizons qui nous séparent de la mer.

Ils existent d’une manière oblique et ils s’accordent le luxe du voyage .
Ils ont pris de vitesse les saisons et alors que le jour se pointe et que les hommes pressent leur tête meurtrie sur le carreau de leur fenêtre ils avancent une branche de noisetier dans les mains.

On ne perd rien à aller les voir  sur la grande place publique . Ils ont moissonné les rêves des hommes
Et dans une houle d’épaule et d’échines tendues , on peut les apercevoir têtus comme des bourriques
Entrain de danser ,de cracher du feu . Ils ont notre âge et je n’en sais  pas autant qu’eux du monde .Pour un peu ils nous auraient confié tous ces secrets.
Finalement , notre cœur est faible devant le spectacle qui se déroule sous nos yeux;
Ce soir en les quittant je me suis adossée contre une colline et j’ai regardé pour la première fois les étoiles , les mouvements vagues de la terre qui s’en va et j’ai pu voir les yeux phosphorescents du renard .
Un jour me suis dit j’irai les  rechercher au fond de la mémoire .

ve

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

01 avril 2017

La déroute d‘une langue (Venise)

 

abolitionnisme, absentéisme, absolutisme, abstentionnisme, abstractionnisme, académisme, achromatisme, activisme, adamisme, adoptianisme, affairisme, agnosticisme, agrammatisme, albinisme, alcoolisme, alisme, allocentrisme, alphabétisme, alpinisme, altruisme, amateurisme, américanisme, amoralisme, anabaptisme, anabolisme, anachorétisme, anachronisme, analphabétisme, anarchisme, anarcho-syndicalisme, anatocisme, anévrisme, angélisme, anglicanisme, anglicisme, anilisme, animisme, annexionnisme, antagonisme, anthropocentrisme, anthropomorphisme, anti-américanisme, antialcoolisme, anticléricalisme, anticolonialisme, anticommunisme, anticonformisme, antimilitarisme, antiparlementarisme, antipatriotisme, antiracisme, antirévisionnisme, antisémitisme, aphorisme, apolitisme, apragmatisme, apriorisme, archaïsme, archéomagnétisme, aréisme, argotisme, argyrisme, arianisme, aristocratisme, aristotélisme, arminianisme, arrivisme, arthritisme,

 

OSTRACISME.

 

Un jour ou l’autre notre langue va connaitre l’extinction par betisisme .

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

25 mars 2017

Participation de Venise

 

Faut que tu viennes t’encanailler à Palerme .

Faut que tu viennes chez moi manger des pasta asciutta

 

Ne téléphone pas viens les mains vides et les yeux ouverts

Sur les voluptés sensuelles du café de TONNINI .

Tu y découvrira tous les visages de l’Italie loin de tes dimanches glacés.

Et d’un geste large , je te servirai les pasta aux anchois

Ma cuisine sera les reflets de mes voyages en Italie intérieure celle qui se cache comme Venise

Sous de multiples masques.

 

Et puis tu repartiras comme un enfant qui quitte sa mère pour un triste voyage d’étude

La malle pleine de chansons et d’épices .

Faut que tu viennes t’encanailler à Palerme , entre les nouilles à la socca aux écrevisses

Et la pastaciutta au pistou .

 

Tu arriveras un roseau entre les dents et tu repartiras comme un voleur .

 

 

v

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,