19 août 2017

Participation de Venise


J’ai vu le sillage éteint
De mon frère le singe
Et
J’ai souri
J’ai vu le vol désirable de l’aigle
Et
J’ai souri
j’ai senti le frottement de l’épaule d’un papillon de nuit
 Et J’ai souri

v01

Et ce fut le point de départ
La force conductrice qui m’a déportée
Vers eux.
Vers l’esquisse d’une poétique de l’habitation animale de la Terre.
Nous n’avons rien en propre
Nous sommes comme eux De passage.

 

v02



Ils sont les Maitres du silence , nous sommes leurs voisins bruyants.

Et si le sourire habitait ce silence
Et qu’il nous vienne de la bête en nous qui enfin se tait.

v03

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,


12 août 2017

Participation de Venise

ve


Sur cette branche,
Où la nuit nous dépose,
Je puise cette énergie vitale,
Et ricoche dans les ombres
Du feuillage d’un chêne.
Car cette branche
Conditionne toute notre existence
Avant la fuite , l‘échappée belle.
Dans cette présence retirée du monde
Nous nous tenons comme évadés d’un territoire
Marqué par un chant.
Nous sommes des musiciens qui jouent à chat perché!
Traçant des passerelles, tendues de par le monde.
Attentifs, et furtifs enveloppés d’un voile d’inquiétude .
La branche est cette faible entrée , ce reposoir entre deux lignes de fuite .
C’est ici que la nuit de l’autre nous est offerte .

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

29 juillet 2017

Participation de Venise

 

Écrire c'est déjà une façon de vous faire une fleur.

 

Votre main aristocratique alors délicatement fermée sur les fleurs invisibles que je ne cueillerai jamais est une bonne illustration de ce qu'est un miracle

 

Revenus de tous nos errements nous aurons pour compagnons le glaïeul, la glycine apeurée, le renard embusqué.

 

Ce qui compte nous enseignent les fleurs ce sont nos voyages immobiles.

Là où frivolité douceur et cruauté se conjuguent avec la grâce d'être au monde niché au creux de vos mains .

 

Il faut aller où les fleurs se tiennent !!!

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

22 juillet 2017

Participation de Venise


GUILLEMETTE  !!!!
Où se trouve ton mari  crie la garde du ROI

Nous venons l’arrêter
Pourquoi demande GUILLEMETTE toute affolée?

Il a commis l’irréparable avec ses dernières singeries.
Le Roi est hors de lui et veut détruire tout son travail.
Cet effronté doit être châtié en place publique .

Pardonnez son audace dit guillemette entre de longs sanglots
Nous sommes des enfants exténués par un siècle d’injustice.

Un rayon couleur miel frappe le visage de guillemette
Qui se volatilise en un éclair.
Qu’elle prenne garde avec ses tours de sorcellerie  crie le garde hors de lui .
Derrière la palissade les ombres des chimères courent les rues et imitent le rire des corneilles

Personne n’a jamais parlé et guillemette et son mari se cachent derrière les broussailles de nos révoltes
Et se moquent d’un rire malicieux des grands de ce monde .

ve

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

15 juillet 2017

Participation de Venise


Dans la campagne chevauchant le vent et ses longs sourcils
Etourdie du pollen des tilleuls , mon âme solitaire se cache dans la forêt d’avant  l’âge de vos parents .
Il faut être sans vie pour laisser trainer un tel message

ATTENTION CHUTE DE BRANCHE
Faites plutôt quelques pas de danse prés d’eux .
Car ce que vous avez de plus secret seul les arbres peuvent l’entendre.
Pauvres humains mal assurés, voyant partout des murs emplis de tesson de bouteilles!!

Le monde vous appartient petit poissons rouges  
Brisez votre bocal de neige et regardez le ciel .

 

ve



Rien ne nous fera plier , nous irons sous les platanes
Prier  un Dieu qui s’est défilé au dernier 14 juillet
Nous irons dés les premières averses d’Avril  promener  nos clébards dans les prairies semées de panneaux interdits .
Par ce que nous vivants , dans nos cœur royaux
Rien ne nous obligera à nous détourner de notre chemin de ronce .

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,


08 juillet 2017

Participation de Venise

 

Voulez vous me conduire à clepsydre?

-Cette expression ne voulant plus rien dire je suis restée sur le trottoir .

 

-Afin de respecter le quotas de fécondité du pays veuillez pour le jour de l’an ôter  votre clepsydre .

-Cela a trop longtemps prêté à confusion maintenant on se souhaite  un bon bout d’an et on croise les doigts .

Ne me roulez plus dans la farine ou vous allez à voir affaire à mon clepsydre.

Là aussi on attend toujours et si vous êtes du genre écolo  protéger votre clepsydre des envieux .

CLEPSYDRE CLEPSYDRE Est-ce j’ai une gueule de clepsydre ????

Si c’est le cas vous n’avez pas de chance.

Si votre clepsydre est trop volumineux  et vos pensées obsessionnelles  engagez vous dans la méditation le clepsydre sur vos pieds.

J’étais habillée comme un as de pic jusqu’à ce qu’on m’offre un clepsydre sur la tête

J‘avais épuisé toutes les facettes du clepsydre  quand les défiants ont sonné à ma porte .

Arrête d’enfiler des perles Venise me dirent ils de concert  tes expressions ont aucun avenir

Nous allons nous faire l’avocat du diable /

 A votre âge Venise une tondeuse à gazon vous sera plus utile qu’un clepsydre ma chère

 

Ma réponse fut incontrôlée mais j’ai un trou de clepsydre !!!

ve

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

01 juillet 2017

Participation de Venise

 

Je crois que les bidouilleurs sont à l’origine de tous nos ennuis.

Avec eux la conversation tourne toujours autour de la manière dont on va bidouiller sa vie pour s’en sortir .

Alors que moi je suis partisane du bel adage ‘vis ta vie et laisse faire les événements .

Quand je rencontre un bidouilleur d’instinct mon nez flaire le danger et je lui rappelle illico que je ne supporte le contact de la boue qu’en thalassothérapie.

Je hais leur improvisation et ne cherche jamais à les aider ce sont des créatures ingrates.

 

Le dernier je lui ai mordu l’oreille pour ne pas mourir d’insolation.

 

ve

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

24 juin 2017

Participation de Venise

 

Soir et Matin

À l’heure où sonne mon cœur

Marie m’ouvre ses bras

Et tout étourdi de bonheur

Dansant sur un nuage

Je lui dis samedi on se marie

ve

Ça me dit, répond-elle!!

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

17 juin 2017

Participation de Venise

 

Installée à la terrasse d’un café j’essayais d’analyser le discours de SOCRATE, quand mon voisin de table me dit tout de go : » c’est dommage que je ne sache pas écrire ,enfin je veux dire pas assez pour rédiger une histoire comme vous. »

 

Y aurait un rôle pour moi dans votre bouquin de SOCRATE,?

 

Un rôle pour vous « lui dis je avant de me reprendre.

Ho! oui justement mon producteur et moi déjeunons ensemble ce soir je serai très heureuse de vous présenter .

Il ressemblait à un gros rustre méfiant comme les haïssait SOCRATE.

Mon producteur , homéopathe en temps normal apprit la nouvelle avec délectation .

Un diner de con ça c’est jubilatoire me dit il en riant aux éclats .

Mon producteur lui venta les mérites du scénario quand mon rustre d’ATHENIEN dit effrontément;:

«  on peut supprimer cette scène avec les spartiates elle est très compliquée, elle va vous couter une blinde . »

Ha bon dit le producteur au bord du fou rire ;

Pourquoi SOCRATE ne se rendrait il pas chez une pute ?

ASPASIE n’est pas une pute m’entendis je répondre c’est la concubine de PERICLES.

Tout le monde s’en fou dit le con .

Reprenez le scenario dit il devant notre air étonné je ne signe pas .

On ne pouvait pas tomber mieux , il continuait /

Forcez pas trop sur la philosophie me dit il en me regardant plein de pitié .

Ca prenait une tournure plutôt intéressante !!

J’essayais de souligner la nouveauté d’une approche aussi radicale !!

ve

 

Pour rendre Socrate plus accessible au plus grand nombre on avait qu’à lui coller une pute et supprimer toute pensée philosophique .

Mon Producteur qui avait failli s’étrangler de rire rajouta

Vous ne craignez pas qu’on s’approche trop d’un film porno?

 

Le public décidera dit il semblant maitriser son sujet .

Le tout c’est de ne pas faire un copie collé de blanches fesse et les sept mains .dit l’homéopathe .

Vous êtes pas homo au moins dit le con à mon producteur sonné par la réplique .

 

Quand j’ai vu le sujet je me suis dit une histoire de grecs avec leur réputation !!

Bon on va remanier le sujet dis je de concert avec mon pot la producteur qui s’était réfugie dans le vestibule à me faisant des signes de sémaphore .

Le porno intello c’est l’avenir dit il .

Je bande donc je suis à dit SOCRATE .!!

Quand il est parti le scénario en poche on avait notre titre ‘va te faire voir chez les grecs . »

Aujourd’hui on en pleure encore de rire !!!

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

10 juin 2017

Participation de Venise

 

Y avait K’à passer la matinée à lui expliquer en quoi consistait  son nouveau travail !!

Expliquer le métier de dermato ?

Oui et alors?

Tu crois qu’ils y comprennent quelque chose aux maladies les docs?

Ya ka  pas prescrire d’examens  et faire usage d’huiles essentielles .

Il fit rentrer les patients dans le cabinet , répondit à deux ou trois questions sans intérêt à ses yeux et alluma quelques bâtons d’encens comme on le lui avait expliqué rapidement . Remplacer un dermato c’était pas la mère à boire comme disait sa grand mère !!!

Il était arrivé en fin de soirée à la conclusion que la guérison dépendait en grande partie de son sérieux monacal jusqu’à ce jour où un patient lui éclata de rire en plein examen .

Ya ka manger des peaux de serpents et tuer son père comme le disait fort justement papa Freud  disait il en hurlant de rire devant le charlatan médusé.

 

ve

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,