13 novembre 2021

Fourretout - Vanina

#689_Fourrretout_web

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,


23 octobre 2021

Origine (Vanina)

 


Il était une fois, la terre, plate comme on l’imaginait en cette
lointaine époque. Sur cette pla(te)nète, le vent soufflait haut dans le
ciel, et faisait résonner les branches des arbres déjà millénaires, dans
une musique au son éternel. Le soir, la mélodie gagnait en intensité
jusqu’à ce que le jour décline, entre chien et loup. Puis, la nuit, tel
l’éteignoir de la bougie, venait recouvrir l’astre solaire.
C’est pour cela que les anciens appelaient la nuit : le capot d’astre.
Ainsi, la nuit apaisait le vent et nuançait les vibrations du son dans
la cime des arbres.
Un jour, l’homme eut l’idée de reproduire les sons originels et mélodieux
du vent dans les branches et il inventa un instrument creux avec un
manche en bois sur lequel il fixa de fines lianes. Puis, pour en moduler
les sons, il inventa une pince qu’il appela capodastre en mémoire de la
musique ancestrale que la nuit venait moduler.
C’est ce même mot que l’on emploie encore aujourd’hui.

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,

16 octobre 2021

Baston vs Zenitude (Vanina)

#685_D&S_bastonVSzenitude_web

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,

09 octobre 2021

Participation de Vanina

 

va1

 

 

Pour écouter Sunny and Chair :

https://www.youtube.com/watch?v=9JxIw58lkHQ

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

18 septembre 2021

Participation de Vanina

PL&E-XXL_web

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,


11 septembre 2021

Le t’whist cerveau (Vanina)

 

Le Whist ? Je n’y ai jamais joué.
En Vendée, j’ai vu un jeu d’Aluette. J’ai joué au Barbu au Chien qui pue. Je connais le nom des Dames du jeu français : Judith, Rachel, Argine et Pallas.
Partie comme ça, je pourrais sans doute tenter un abécédaire des jeux de cartes et cartes à jouer ! Mais bon... Je préfère vous proposer un petit dessin.

Capture

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,

04 septembre 2021

Vide-poche? Avec poche au singulier? (Vanina)

 

Vide-poche... Je ne l’ai pas trouvé dans mes dictionnaires. J’ai trouvé vide-poches, substantif masculin invariable.
Peu importe, vide-poche(s) : quel drôle de thème!

Que ferais-je d’un vide-poches?

Dès mon plus jeune âge, j’ai appris à ne rien mettre dans mes poches qui pourrait les déformer. Deux tolérances: un mouchoir, à l’époque en tissu, et un papier sale en attendant de trouver une poubelle, sans tri sélectif dans ces années-là. Autre exception, dans les poches du manteau d’hiver, pour ne pas les perdre: les gants que l’on n’arrête pas de mettre et d’enlever.

Certes, mon sac contient l’essentiel et plus! Et mes tiroirs à fouillis sont bien garnis... mais pas de vide-poches. Je suis connue pour être celle qui a toujours tout le nécessaire: de quoi recoudre un bouton qui tente de vivre sa vie, le bout de ficelle pour  une réparation de fortune, le sucre de survie, la clef USB de partage de fichiers, le tournevis ou le tire-bouchon du couteau suisse, etc. Cette capacité à toujours détenir l’objet utile m’a même valu un clin d’œil sur cette caricature de l’illustrateur-humoriste Pierre Milon, -nous travaillons pour le même magazine-.

va1

Quoi qu’il en soit toujours pas de vide poches à l’horizon... La preuve: en vous racontant des bribes de ma vie, je vide mon sac, mais pas mes poches!

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : ,

28 août 2021

Remonter le temps (Vanina)

 
Sur l’écran heureux de mes jeunes années se déroule un souvenir en technicolor. Nous sommes au début de l’année 1979, mercredi prochain sort en salles le film Superman avec Christopher Reeve. Une adaptation des aventures du super-héros de bandes dessinées.
C’est avec mon frère -qui était et est passionné de BD et de fiction-, que je découvre Les 4 fantastiques, Strange, l’univers Marvel et au-delà, l’univers des super- héros. Ce jour-là, il me propose de l’accompagner au cinéma. J’accepte bien sûr. Depuis mon plus jeune âge, j’ai l’habitude d’aller au cinéma avec mes frères et sœurs.
J’imagine que nous avions choisi un grand écran pour profiter pleinement du film. Je nous revois dans la salle obscure, prêts pour l’aventure. Tout le monde est assis dans le noir. Une terre colorée au héros improbable est projetée sur l’écran blanc.

Lorsque la lumière revient, le film terminé, mon frère me demande: «On se fait une deuxième séance?» Même si je suis étonnée par l’idée, je dis «Oui», sans hésiter! Nous sommes donc restés dans la salle pour remplir nos yeux et nos oreilles d’un deuxième visionnage. Et quand j’y pense, je me souviens avoir eu l’impression de resquiller en restant dans la salle entre les deux projections...

va1


Il me reste, entre autres, parmi les images de ce film, le geste de Superman lorsqu’il vole: poing en avant, et le fait qu’il remonte le temps, en volant autour de la terre en contre-rotation.
Sous mes yeux, la photo de mon Superfrère, le poing levé; il me fait remonter le temps, et clavier sous les doigts, je partage ce tendre extrait de ma vie.

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,

21 août 2021

Errance (Vanina)

va1


Doux et rêveur, malgré son jeune âge,
Ce visage maquillé invite au voyage.
En habits colorés, prêt pour la farandole
Sur son regard vague, vogue la gondole.

La place Saint-Marc, le palais ducal,
Sont peuplés des fastes du carnaval.
Il pose le décor multicore d’une Venise,
Mais sous ses grands canaux, la ville s’enlise.

S’échappe un soupir, sous le pont du même nom.
Reflets de l’âme en costume d’illusions.

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : ,

14 août 2021

Dernier cliché avant l’horizon horizontal - Vanina


Dernière pluie avant l’éclaircie originelle
Dernière vague avant l’île de l’éveil
Dernière lumière avant l’indicible espoir
Dernier chemin creux avant le jardin secret
Dernière frustration avant la folle initiative
Dernier refuge avant la nuit d’émoi
Dernier doute avant la connaissance de soi
Dernier regard avant la veille pensive
Dernier bonheur avant le retour du passé
Dernier silence avant le bruit du heurtoir
Dernier coup de cœur avant le sursaut du réveil
Premier rire après les larmes d’aquarelle

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : ,