23 janvier 2016

Un rêve par bongopinot

bo01

 

Et je traverse ma ville de lumière

Pour me rendre à mon boulot

Printemps été automne hiver

Je n’ai peut-être pas tiré le bon numéro

 

Je nettoie en bonne ménagère

Des bureaux et des locaux

J’arrive toujours la première

Toujours à l’heure toujours très tôt

 

Et j’ouvre une grande grille verte

Et monte les étages je range mes affaires

Et prépare mes seaux, balais, pelle et balayette

Mais je ne fais pas ce que j’aurais voulu faire

 

J’aurais voulu être écrivain

Pour écrire de belles histoires

Pour égayer tous vos matins

Et pour redonner l’espoir

 

Et puis écrire de jolis contes

Pour tous les petits enfants

Et des textes pour qu’ils les chantent

Pour faire disparaître leurs tourments

 

Écrire de grandes aventures

Pour faire rire, pour faire rêver

Créer de drôles de créatures

Que l’on ne pourrait qu’aimer

 

Oui mais voilà, je suis femme de ménage

Je travaille dans des immeubles sans âge

Où tous les jours je m’applique à l’ouvrage

Ma petite tête dans les nuages

 

En attendant tous les samedis

Pour que mon rêve un peu se réalise

Je participe aux samedis défi

Et je remercie tous ceux qui me lisent

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :


Participation d'Emma

voulu[3]

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

IRRÉSISTIBLE VOCATION (EnlumériA)

Je me souviendrais toute ma vie de ce jour fatidique et pénible où je décidai enfin de faire part à mes parents de mes projets d’adulte. Je revois encore la mine consternée de mon oncle présent ce dimanche là. L’affolement dans le regard de mon père qui, de rage, renversa d’un revers de bras assiettes, verres et couverts, envoyant du même coup le bœuf mironton maternelle – une recette qu’elle tenait de ma grand-mère – éclabousser le papier peint à peine posé de huit jours. Que vous dirais-je de ma mère, en larmes dans le canapé, le visage dans les mains, les épaules secouées de sanglots comme une veuve le jour de ses noces.

Hélas ! Je n’y pouvais rien. C’était plus fort que moi, une irrésistible vocation tirait mon âme à hue et dia et moi, fou de frustration à l’idée de ne pouvoir réaliser mon rêve absolu, je frôlais dangereusement la lisière de la folie.

Mon père me voyait déjà faisant les Beaux-arts et exposant dans les galeries les plus prestigieuses. Ma mère, cette femme trop raisonnable, me pressentait musicien virtuose, adulée des foules comme une rock star. Quant à mon oncle Gilbert, il n’aspirait qu’à une chose, me voir accéder un jour, grâce à la magie de ma plume, au Goncourt.

Et moi, moi pauvre écervelé, je n’aspirais qu’à une seule chose, devenir contrôleur des finances publiques.

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

DIEU (Alain André)


Ah ! Si j’étais Dieu !

Je serais infiniment bon, infiniment sage, infiniment, heu…
Pouf, pouf !
Je serais beau, jeune, intelligent, éternel, immuable, éblouissant ! Et riche !
On ne parlerait que de Moi dans tous les ancien et nouveau testaments !
J’aimerais tous les gens, sauf Marcel Dugland, mon voisin, qui fait rien (1) qu’à me turlupiner !
(Mais non, voyons ! Turlupiner n’est pas  une agréable pratique désapprouvée par l’église ! )   
Il serait permis à tous de vivre libres et heureux…Surtout moi
Tout le monde aurait du travail…Et moi, un bon fauteuil !
J’aurais créé les atomes, les quarks, les gluons, et je vous regarderais pérorer, infimes larves humaines, sur ces particules composant vos protons !
Et le boson ! : De qui ? De Higgs (2) ? Mais, non…De Moi, bâtards incultes! Et tous ces neutrons, ces neutrinos, tous ces photons et électrons qui n’ont ni masse ni forme définie, toutes ces ondes qui vous rendent débiles !
Et je rigolerais de vous voir vous creuser ce qui vous sert à réfléchir, pendant que j’écouterais les sublimes accords de Mark Knopfler ! L’ultime chef d’œuvre des Pink, La guitare de mon homologue, Eric Clapton (3) . Que je me régalerais à contempler Adriana la sublime !
Enfin, Bordel de Moi !  Je supprimerais tous les mecs qui m’énervent : Georges Clooney, Clint Eastwood et Patrick Bruel qui sont trop beaux et savent tout faire…Et mon autre voisin, Paul Dugenoux qui fait rien (1) qu’à m’embêter !
Et puis, tiens, je ferais les femmes exigeantes, intransigeantes, qui ne voudraient qu’un homme beau, jeune, intelligent, éternel, immuable, éblouissant et riche :
Elles ne voudraient plus que Moi, quoi !
Moi !
Nom de Moi !

Enfin, comme vous dites : Que Moi, aie votre âme !

(1) Ne vous offusquez pas, je sais qu’il faut ajouter « ne », c’est fait exprès ! Et puis, on pardonne tout à Dieu, non ?
(2)Le boson de Higgs est surnommé «  particule de Dieu » par les scientifiques.
(3)Clapton est surnommé « God » par les spécialistes.

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

Mythomane (Vegas sur sarthe)


J'aurais bien voulu être espion
fallait bouffer des microfilms
J'aurais voulu être champion
sortir du lot, des anonymes

J'aurais voulu être gardien
Guantánamo c'est trop cliché
Je rêvais d'être comédien
mais pour ça il fallait coucher

Je voulais être rémouleur
les couteaux sont en céramique
j'ai voulu être footballeur
rejoindre tous ces trisomiques

j'aurais monnayé des sextapes
pécho Zahia et ses amies
mais fallait du punch et du pep
j'avais de l'hypoglycémie

J'ai voulu être pyromane
mais du feu j'ai toujours eu peur
alors j'ai choisi mythomane
je suis boni... bonimenteur

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :


Participation de Venise


J’aurais aimé être une librairie , une librairie ancienne , fraternelle , jeune comme tous ces vieux livres  remplis  de feuilles d’or de larmes des vivants et de rire d’enfants..

Cette sueur d’encre  que je respire  le matin en ouvrant les portes de la librairie , c’est ma deuxième peau .

Les gens pénètrent dans mon antre , quelques listes de livres cachées dans la doublure d’un veston , et toujours l’espoir de trouver  le livre qui leur parlera d’eux .

Tous les jours sur ce bateau  comme un capitaine à la proue du bateau , j’ai au bord des lèvres la phrase de CELINE , le chant de Baudelaire .
Les dix milles prochaines années je veux rester l’amie de  la FONTAINE ,  Molière, Racine , et BOILEAU . Je veux être penchée sur ces ouvrages comme une mère sur son nouveau né.

Je ne comprendrais pas un autre destin que celui là , il ressemble à l’éternité puisqu’il se mêle à l’immortalité des auteurs chéris .

On sait que si tous les livres tombaient dans une flaque  d’eau , il ne seraient alors qu’un  paquet d’encre sale .

Alors je veux être leur toit , leur abri , leur seconde peau .

Pour qu’on entende rien  d’autre que le bruit de la plume sur un papier froissé.
Je veux être une librairie ou vous viendriez vous asseoir , alors que les livres  reconnaîtraient  votre ombre  familière.
Je deviendrai votre amie , veillant sur vos lectures comme sur votre sommeil, laissant tomber sur votre passage le livre que vous devriez rencontrer.

Quand cette chose arrive , vous ne vous posez pas de question , vous ramassez le livre , l’ouvrez au hasard de votre lecture en souriant  étonné qu’une telle coïncidence  se produise .

On dirait que vous plongez votre regard dans un pot de mirabelle , je vois votre gourmandise de celui qui sent que quelque chose d’important est entrain de lui arriver .

Une telle rencontre guérit de tout puisqu’elle donne confiance dans le monde .

ve01


Je voudrai vous prendre comme une chatte prend ses chatons dans sa gueule et vous donner le livre qui ouvre la grille du jardin de l’enfance .
C’est dans cette espérance là que je veux voir vos mains toucher l’écorce de ces livres et garder une avance sur le destin funeste de vos vies .

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

Participation de Fairywen

Rêves de vie

J’aurais aimé être

Une aventurière

Une guerrière

Une policière

Une voleuse

Une guérisseuse

Une chercheuse

Une princesse

Une prêtresse

Une déesse

Une fée

Une détective privée

Une créature enchantée

Une championne

Une espionne

Et tant d’autres aussi

De quoi remplir plusieurs vies

Alors pour remplir mon contrat,

J’ai fait ce choix :

Écrire des récits

Pour vivre toutes ces vies

Et faire partager

Avec qui veut rêver.

Les mondes d'une écrivain

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :

Participation de Laura


J’aurais voulu écrire la vie de mes aïeux
Pour qu’il reste une infime trace d’eux
Dans un siècle que je n’ai pas connu
Pour en faire  peut-être d’illustres inconnus
 
J’aurais voulu écrire comme un hommage
Les souvenirs de mes  deux grands-mères
Un hommage aux  mille  heureux moments
Passés sans ennui  à les écouter religieusement
 
J’aurais voulu écrire leurs batailles et guerres
Leurs défaites, reculs, avancées et victoires
Les horribles tranchées et l’occupation
Leurs armistices  signés et leurs libérations
 
J’aurais voulu écrire les moments historiques
Qui ont bouleversé leurs mondes et leurs époques
Leurs permanences et toutes leurs  nouveautés
Leurs vies quotidiennes et leurs intimités
 
J’aurais voulu écrire le passé
Mais le présent m’a happé
Et aujourd’hui je n’ai plus d’avenir
A écrire, ni à vivre.
 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

16 janvier 2016

Défi #386

"J'aurais voulu être espion mais il fallait

avaler des microfilms et mon médecin

me l'a interdit" 

                                 Woody Allen

Microfilm

Et vous qu'auriez vous aimé faire ou être ????

Nous attendons vos réponses

avec grand plaisir à

samedidefi@gmail.com

A tout bientôt !

Posté par MAPNANCY à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,