29 mars 2010

Défi 100, déficient tout compris. (Enfolie)

Facile non ? Cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent cent défis est un déficient en file ! Hum, il est tard…

Posté par MAPNANCY à 00:57 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :


28 mars 2010

BRAVO (Joye)

Le recyclage estde rigueur
Pour sauver la planète
Je raccommode une petiteode
À publier, refaite,
Ces quelques mots
Des bas, deshauts,
Disent « bravo » tout net :
SENSATIONNEL !
EXCEPTIONNEL !
Et FANTASTIQUE TOUT ROND !
SUPERBE ! IMMENSE!
VRAIMENT INTENSE !
TALENTUEUX ! PROFOND !
C'estMAGNIFIQUE !
C'est GÉNIAL !
C'est PARFAIT ! OUI ! C'EST ÇA!
C'est BEAU ! C'est BIEN !
C'est CARTÉSIEN !
ON ENRESTE  BABA !
EXCELLENT !
ÉPOUSTOUFLANT !
FAMEUX  ! SUPER !  EXQUIS !
RAVISSANT !
STUPÉFIANT!
DE BEAUTÉ TOUT REMPLI !

Posté par MAPNANCY à 22:15 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

Participation de Berthoise

Le compte à rebours sur le ring me rappelle que j'ai touché le sol. J'ai
vu ma mère, les anges et les cloches. J'étais prêt pourtant. Dans le
coin, je sais le soigneur qui piaffe. Je sens le puncheur aux poings
d'acier qui tourne autour de l'arbitre en espérant que l'étoile que je
forme sur le tapis ne se relèvera pas et ne ternira pas l'éclat de sa
victoire. J'entends les cris des spectateurs. J'ai un goût de sang dans
la bouche. Mes oreilles bourdonnent et viennent masquer la voix de
l'homme en noir. Il faut compter. Comptons. Trente-six chandelles.

Posté par MAPNANCY à 21:28 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

Coup de cœur pour la centième... (Vanina)

<p>Cent mots sans images </p>

 

Cent mots sans images ?!... Cent mots sans images ?!...
Cent mots sans images ?!... Cent mots sans images ?!...
Cent mots sans images ?!... Cent mots sans images ?!...
Cent mots sans images ?!... Cent mots sans images ?!...
Cent mots sans images ?!... Cent mots sans images ?!...
Cent mots sans images ?!... Cent mots sans images ?!...
Cent mots sans images ?!... Cent mots sans images ?!...
Cent mots sans images ?!... Cent mots sans images ?!...
Cent mots sans images ?!... Cent mots sans images ?!...
Cent mots sans images ?!... Cent mots sans images ?!...
Cent mots sans images ?!... Cent mots sans images ?!...
Bâ si, quand même. Na !

Posté par Old_Papistache à 21:22 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

Émouvoir (Joe Krapov)

Parfois ses enfants-effets lui échappent et les cabrioles du clown touchent, de leur légèreté de bulle de savon, les chevilles tendues de la danseuse de corde. Au contact éphémère de la grâce féminine, elles éclatent-éclosent et retombent au sol en gerbe d’étincelles dans les yeux des enfants et en poésie pure. « Dans notre petit cirque ambulant, il y a déjà un hélicon ». Parmi les dompteurs de la langue et les belles contorsionnistes du verbe, je vais, modestement, affublé d’un nez rouge, faire rire sans prendre tout à fait au sérieux la vie que nous menons.

Posté par Old_Papistache à 21:07 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :


Ranger la table en cent mots.Zigmund

Pas de photos de cette ép(r)ouvant-table .Répondre au défi ? Faire table rase ?

Urgent : bordereaux URSSAF,  pôle emploi, faire  chèque, trouver timbres courrier lent(radinerie crasse) .

Moins urgent : deux factures à payer, préparer les remises de chèques pour nourrir mon banquier vorace. (ô désespoir !). mise à jour des comptes .

Procrastiné depuis longtemps : réclamer des sous à la sécu , courriers à faire, commande de papèterie.

Les classeurs  à levier dégueulent leurs papiers.

Ranger les intrus : origamis, revues, « filerie » …  mais où ?   grosse  fatigue …

Posté par Old_Papistache à 21:06 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

Grandes questions metaphysiques sur les admins .Zigmund

Je viens de finir de commenter chacun de vos textes et voilà que je note deux absents de taille : walrus et papistache. Pourquoi le célèbre duo a-t-il  passé son tour ? la nouvelle présentation des défiants (merci) aurait elle mangé leur temps ? Ou  auraient   préféré se réunir en association de bienfaiteurs pour  tirer en douce des billets de cent ? Eux seuls pouvaient prendre de l’avance puisqu’ils connaissaient la consigne « cent » . Et Val où est elle passée  hein ?

Ne nous laissez pas dans l’ignorance  et merci tous.

Posté par Old_Papistache à 21:05 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

Pourquoi je ne vous donnerai pas rendez- vous. Zigmund

Depuis vingt ans, on ne forme plus de médecins ophtalmologistes. Le numerus clausus augmente au compte gouttes,  mais surtout, une fois passé le cap de la première année, il faut être classé dans les meilleurs au concours de l’internat pour avoir un espoir de devenir ophtalmologiste  chirurgien. Ne croyez pas les  élus (responsables etc… ) qui se scandalisent du délai de rendez vous chez les ophtalmologistes,  nous ne sommes pas responsables de notre propre disparition.

Mes rendez-vous sont complets pour l’année à venir, ma vie est donc  prévue en conséquence.

Posté par Old_Papistache à 21:03 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

Les joies de l’écriture (Jaqlin)

D’abord bien préparer tous les ingrédients :
Des mots bien réfléchis,  un soupçon de logique,
Sans trop avoir recours aux faux expédients.

Nourrissez votre plume à l’encre sympathique,
De votre humeur du jour,  passion ou désamour
Sans oublier quand même une note technique.

Liez l’ensemble à chaud, d’un peu de fol amour
Et relevez le tout d’une once originale
De tendre fantaisie ou d’un mordant humour.

Avant de terminer, dans la touche finale
N’omettez surtout pas pour la joie du lecteur
De faire figurer une aura peu banale.

Vous n’aurez d’autre bien que d’en être l’auteur.

Posté par Old_Papistache à 21:02 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

Frissonner (Joe Krapov)


Peut être que les professeurs de musique actuels dégoûtent leurs élèves de la pratique instrumentale avec des assauts de basse et de guitare électrique ! Tant qu'à faire, sur le métier, de remettre cent fois son ouvrage, je le fais depuis toujours en autodidacte et, au moins, j'en éprouve sans cesse du plaisir, même si, techniquement, je connais mes limites et reconnais comme Brassens que le don n'est rien qu'une sale manie ! Mais bon, à l’instar de Ravel, faire passer de tels frissons avec l'écriture, il n'y a que Caro-Carito qui sache. Où donc l’apprit-elle ?

Posté par Old_Papistache à 21:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :