01 janvier 2011

Douze fois douze (Adrienne)

- Tu n’a pas oublié les raisins ?

Mamá, confortablement installée dans son fauteuil et ses coussins,  s’inquiète. C’est Alejandro, le fils aîné, qui a fait les courses.

- Oui, Mamá, ne t’en fais pas, j’y ai pensé. D’ailleurs, c’était sur ma liste.

De tous les préparatifs, c’est la seule chose qui la préoccupe, « las uvas ». Les boissons sont au frais, Eduardo s’en est chargé. Dans le four d’I***, de petits gigots d’agneau de lait cuisent doucement côte à côte sur un lit de pommes de terre, d’herbes aromatiques, d’ail et d’oignons. Ce sera parfait.

- Et tu es sûr d’en avoir pris assez ? Il y en aura bien pour tout le monde ?

- Oui, Mamá, ne t’inquiète pas, je n’ai oublié personne.

- Tu as compté les enfants aussi ? Et notre invitée de Belgique ?

- J’en ai même pris plus qu’il n’en fallait, il en restera. Là, tu es rassurée, maintenant ?

Peu avant minuit, on met la télé et on remonte un peu le son : il ne s’agirait pas de rater « las campanadas ». Dans la cuisine, les frères et la sœur s’affairent, ouvrent des petites boites dont ils vident le contenu sur des soucoupes. Une par convive.

adri130

Puis, à minuit, Mamá vérifie si nous sommes tous prêts : chacun tient en main sa soucoupe, les yeux fixés sur la télé où l’on montre en plein écran le haut de la tour « el reloj de la Puerta del Sol » à Madrid . Quand sonnent les cloches, petits et grands mangent consciencieusement un grain de raisin pour chaque coup, un pour chaque « campanada », en espérant que l’année à venir leur sera clémente.

- Vous comptez bien, n’est-ce pas, les enfants ! intime encore la Mamá à ses petits-fils, ne vous trompez pas !

Mais elle s’inquiète pour rien : les grains sont petits, pelés, épépinés, on a largement le temps de bien les mâcher sur chaque coup de minuit en pensant à ce qu’on voudrait pour l’an neuf. Même quand on n’a pas dix ans.

Cette nuit, à Malaga, quand partout ailleurs en Europe les embrassades se terminaient, nous commencions les nôtres.

D’abord « las doce uvas de la suerte »

Feliz año nuevo !

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :


12 vérités indiscutables (Vegas sur sarthe)

Quand j'ai eu 12 ans le gouvernement a lancé le fameux Mirage IV... depuis ça n'a pas cessé, on doit en être au 54ième mirage!

Un alexandrin ne comporte pas plus de 12 syllabes... et ça m'arrange

Le 12 Mai de chaque année je comble mon petit coeur, et je m'efforce de le faire tous les autres jours

Le 12ième travail d'Hercule consistait à descendre aux Enfers: une bonne idée pour réduire le chômage

Le 12ième apôtre de Jesus s'appelait Judas... quand on dit que le 13ième à table porte malheur!

Le 1er janvier 2002, 12 pays sont passés à l'Euro dont la Grèce, l'Espagne et l'Irlande... Dommage

Au foot, la 12ième place est la plus mauvaise sur le banc des remplaçants... celle de l'entraîneur n'est pas plus enviable

Dans un pied il y a 12 largeurs de pouce... Damned! faut être anglais pour inventer ça

Le corps de l'homme comporte 12 portes : 2 yeux, 2 narines, 2 oreilles, 2 seins... j'en passe et des meilleures!

En 1989 sur la ligne 12 du métro parisien la station Chambre des Députés est devenue Assemblée nationale... on ne respecte

plus rien!

Au loto, le 12 est déjà sorti 32 fois... et ça me fait une belle jambe

En France, on a 12 points sur son permis... au début

Posté par MAPNANCY à 00:01 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

Après les douze coups de minuit (Joe Krapov)

Avec un 2 et deux 1, si j'ajoute un 0, ce qui ne me coûte pas grand chose, je peux obtenir

2011


C'est une année que je vous souhaite bonne et heureuse,
pleine de couleurs, de bonheurs et de bonne humeur !


101218_129


Profitez bien de ses douze mois !

Posté par MAPNANCY à 00:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

Chanson à quatre "tant" (MAP)

On parle bien d'année sabbatique et pourquoi pas alors une année poétique ?

Je vous la livre à domicile en quatre saisons de trois lignes ...

Pour qui sait compter ... cela fait bien douze !

..............................................................................

Attendez, je recompte ..... oui c'est bien ça !

................................

(J'ai toujours préféré les lettres aux chiffres !)

Chanson à quatre "tant" ...

Printemps ... émerveillé

hirondelle mignonne

tant chantée !

Eté ... ensoleillé

chaudement l'on moissonne

tant de blé !

Automne ... tout fruité

voici le temps des pommes

tant fêté !

L'Hiver est arrivé

de nouveau l'on frissonne

... tant glacé !

* * *

Posté par MAPNANCY à 00:01 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

Le douze (Venise)

ven3

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :


DOUZE (Lorraine)

J’ai compté jusqu’à six : c’était le mois de juin

J’ai compté jusqu’à douze et l’année se termine

L’été avait le goût des tout premiers matins

Quand dans les yeux des filles un amour s’illumine

 

J’ai compté jusqu’à douze et l’hiver est glacial

Ne me dites donc pas que sous sa capeline

 Louison a perdu son éclat de cristal

Et que décembre éteint toutes les mandolines !

 

J’ai recompté les jours qui conduisent au printemps

Sur le bouillé compteur des saisons sibyllines

Des semaines ? Des mois ? Quelques jours ? Peu de temps ?

…L’amour refleurira avec les églantines.

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :

Défi 130 (32Octobre)

Suivant la casquette qui couvrira votre chef en ce 1er janvier 2011, le nombre 12 aura une définition différente. Il vous plongera dans l’embarras, vous ravira, vous décevra peut-être. Des rires, des pleurs pour ce chiffre définit tout simplement comme étant le résultat de onze plus un ou dix plus deux ou deux fois six ou trois fois quatre. J’arrête.

Ce sera aussi suivant votre humeur. Également suivant vos ancêtres.

Les douze mois de l’année, les douze heures du jour : universels ou presque.

Des souvenirs d’histoire remonteront aussi : les douze Césars, la loi des douze tables et plus près de nous, dans l’échelle du temps, les douze tribus d’Israël.

J’ai failli oublier Hercule et ses douze travaux. Interrogation écrite, faites m’en la liste. Et on ne triche pas en appelant à l’aide Gogol.

Et peut-être un 12 que vous avez joué un jour à la roulette et qui vous a permis de réaliser vos rêves.

Et moi, tout simplement qui habite au 12 de la rue des 12 deniers dans le 12ème arrondissement de …. Devinez. Venez frapper à ma porte. Je vous offrirais les 12 + 1 desserts de Provence pour vous souhaiter un bon bout de l’an, comme ils disent ici dans le Sud.

Les treize desserts,

symboles de Jésus et de ses douze Apôtres
32

v la tourte de blette.

v la fougasse à la fleur d’oranger de Grasse.

v la pompe à huile qu’il faut rompre car si on la coupe, on est ruiné dans l’année.

v la pâte de coings.

v les tartes aux noix ou à la confiture.

v le nougat blanc.

v le nougat noir.

v les dattes, avec le O gravé sur son noyau qui rappelle l’exclamation de la Vierge, du Bon-Joseph ou de l’Enfant-Dieu lorsqu’ils gouttèrent le fruit.

v les fruits confits : oranges, clémentines, melon ou les pâtes de fruits.

v les fruits secs, symboles des quatre ordres Mendiants : amandes, les Carmes aux pieds nus; figues, les franciscains; raisins secs, les Dominicains; noix, les Augustins. Les gourmands fabriqueront le «nougat de Capucin» en glissant une noix dans une figue sèche.

v les mandarines et les oranges dont on fabrique avec les peaux des veilleuses que l’on place dans la crèche et qui dégagent une odeur agréable, emplie des souvenirs des Noël précédents. On trouvera aussi les pommes, les poires, et surtout les raisins de Saint-Jeannet mis à conserver avec la cire sur les «pecoul» (le pédoncule) depuis le mois de septembre.

v les poires au vin cuit.

v Les desserts sont bien sûr arrosés avec le vin cuit dans lequel on trempera la fougassette, et avec les liqueurs faites à la maison comme l’eau de vie tirée du reste des vendanges.

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

12 mois de préliminaires (Tendreman Spice)

Douze si douces caresses, en douze nuits d’ivresse tendre
Les 12 péchés capiteux, avec elle pas nue à demie
A minuit je lui fais les 12 coups de douceurs
Mise à mords les seins au moins 12 fois, la peau si douce, les envies si tendres

Après 12 mois de préliminaires, 12 haines disparues,12 mois d'elle émois
On ne fait pas d'homme laid sans casser des eux à la douzaine

Posté par MAPNANCY à 00:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

Défi 130 (Venise)

ven1

ven2

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

25 décembre 2010

Défi #130

Projet_DOUZE_DOUZE

Nous comptons sur vous !

canstock5201965

Adresse habituelle : samedidefi@hotmail.fr

Posté par MAPNANCY à 17:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :