06 octobre 2018

Les zakouski pour les Nuls (Vegas sur sarthe)


Ce sont des petits mets variés, petits mais variés, aigres et salés et parfois avariés mais toujours petits et d'origine russe ou arménienne ou polonaise ou douteuse.
Le mot zakouski vient du verbe zakousit qui veut dire « croquer quelque chose, un bout de pain ou du lard ou les deux après avoir bu quelque chose, de l’alcool, de la vodka, du vermout, de l'eau de vie et puis c'est tout» c'est pourquoi on le résume par le mot zakouski.
On dit zakouski quand il y a plusieurs zakouska car on ne met jamais un 's' à zakouskas sauf ici pour montrer ce qu'il ne faut jamais faire.
Si on demande des zakouskas on aura un amuse-gueule c'est à dire pas grand chose ; par contre on peut mettre un 's' à zakouskis sans pour autant avoir plus de zakouski sans 's' qui est déjà le pluriel de zakouska.

Plus facile à manger qu'à écrire le zakouska est servi sur canapé ou banquette ou sofa ou divan mais jamais dans la même pièce que celle du repas principal puisque ce sont des hors-d'oeuvre.
On peut aussi le présenter sur un buffet mais à hauteur d'homme et de femme.
En cas d'excès de vodka il peut être servi sur pain noir beurré.
Vieux croûtons, patates, oies blanches, cornichons aigre-doux, tout le monde peut en manger.

A venir : Les zakouphènes pour les Nuls (et les sourds)

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,


Des zakouski, oui ! mais ....avec des bulles (Laura)


Des zakouski, oui ! mais ....avec des bulles.
Je vous entends déjà me répondre, voire
Répliquer que le champagne, madame
N'est pas à la portée de toutes les bourses.
Et je vous expliquerais que je viens d'une plaine
Où  une vieille ville a la forme d'un bouchon
De ce breuvage qu'on donne aux malades.
Je suis née dans la capitale historique de la Champagne
Où les foires du même nom ont fait sa richesse.
Là-bas, on boit du champagne à l'apéritif
Comme de la bière ou du vin blanc.
Parfois, même comme pour beaucoup de boissons
Alcoolisée, boire une coupe sera moins cher
Que boire un jus de fruit qui se marie moins bien avec les zakouski.
Là-bas, le champagne ne se boit pas spécialement
Avec les desserts mais pour les fêtes, il coule à flots
Car une bouteille de producteurs, avec parfois les mêmes
Bulles que les grandes marques mais sans leur prestige
Qui fait le prix. Pour notre mariage en terre auvergnate,
J'ai pu offrir du champagne à petit prix venant d'un supermarché
A bas coût, meilleur que certaines bouteilles de grandes marques
Aux bulles acides et vertes qui donnent des aigreurs.
Les invités du vin d'honneur ont eu l'air d'apprécier
Car ils ne voulaient pas nous laisser commencer le repas
Où on a bu très peu de vin  et beaucoup de champagne.
Des zakouski, oui ! mais ....avec des bulles.
Dans le Nord, dans le sud-ouest, en Auvergne donc,
Dans la Loire, Au Maroc même, dans la Drôme,
En voyage, je remplace le plus souvent le champagne
Par du pétillant moins cher et parfois meilleur qu'une
Mauvaise bouteille de champagne. Ce fut de la blanquette,
Du crémant, du Cava, peu importe le nom, la marque
Et l'étiquette, pour vu qu'on est de la pétillance.
Des zakouski, oui ! mais ....avec des bulles.

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

29 septembre 2018

Défi #527

 

Un zakouska, des

zakouski

C'est singulier comme pluriel,
non ?

5271

 

Posté par Walrus à 00:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

Savoir choisir sa posture (JAK)

yoga fini 2 jpeg

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,


Asanas ou Ananas (Nana Fafo)

Ronchonchon et ananas

Lorsque Ronchonchon a voulu se mettre au sport, il lui fallait un sport de gros cochon, car lui, il aime y aller à fond.

Il a hésité entre le Yoga Sutra et le Hot Yoga. Mais, comme son pote Yogi l’ours est consigné chez lui par Walrus, Ronchonchon est obligé d’y aller tout seul, sans partenaire, et comme il n’est pas très souple, il a choisi le Hot Yoga, plus adapté à une version solo.

 

Le Hot Yoga est un sport très chaud, où tu (te) tires au plus profond du corps, ça diminue le stress, les tensions et facilite le sommeil. En plus, il faut être long à la détente et le terrain doit être humide (40%) et chaud (40°C).

 

Ronchonchon s’est retrouvé contraint dans une im-posture satanique et dynam’hic aux 26 postures de grès et 50 nuances de force, à pratiquer des rites étranges, et manger de l’ananas :

Le Forrest Yoga : courir dans la forêt

Le Power Yoga :se galvaniser en costume de super héros

Le Tribalance Yoga : trier les déchets et balancer “la purée”

Le Moksha Yoga : se moquer des chats

 

Toute cette philosophie a été inventée par des indiens Sam et Sarah où s’astiquer serait propice à libérer le cycle des naissances.

La transmission est orale et sans scripte. L’unification se fait sur tous les plans.

 

Celui qui pratique devient un Yogi, une sorte de padawan, qui enfile un yogging pour être plus à l’aise dans ses mouvements. Ce sport ne se pratique qu’à Sète, le 21 juin.

Le cri de guerre est “Sam a dit pada”, comme beaucoup de devise c’est un peu obscure.

Une fois que la technique est acquise, le Yogi fais parti du Yoggang.

 

Et après tous ces efforts, il restera à pratiquer le Yoga Nidra pour faire de beaux rêves.

 

 

Belle lecture créative à toutes et à tous.

 

Défi 526 : Yoga

 

Pour : http://samedidefi.canalblog.com/

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

Le Yoga de la narine (Joe Krapov)

 Se chante sur l'air de "Les Gars de la marine" de Werner-Richard Heymann

 

dessrigo

1
Quand on est retraité
C’est fou la quantité
De sports et de loisirs
Que l’on vous donne à choisir

De la marche nordique
Aux cours d’informatique
De la danse de salon
Aux visites d’expositions

Comme il est doux de ne rien fai-aire
Voici ce que moi je préfè-è-ère

 

9N1A6677-circle

Refrain 1
Je fais l’yoga de la narine
J’inspire l’oxygène à fond
Je r’tiens ma respiration

Je fais l’yoga de la narine
Je r’jette le gaz carbonique
En f’sant du chant diphonique

Ca se pratiqu’ les fingers in the nose
Ca permet d’voir la vie en ro-o-ose

C’est fou l’yoga de la narine
Le monde entier s’illumine
On n’a plus b’soin d’aspirine !

 

 

seccotine

2
Y’a de drôles de cocos
Qui s’fourrent dans les naseaux
Des boules de naphtaline
Et tout’s sortes de farines

Je n’suis pas de ces oufs
Qui marchent à la schnouf
Qui sniffent la Seccotine
Ou qui kiffent l’amphétamine

Pour m’envoyer au dix-septième ciel
J’utilise une méthod’ très naturelle


Refrain 2
Je fais l’yoga de la narine
Je fais prendre à mes sinus
La position du lotus

Je fais l’yoga de la narine
Ca m’fait frissonner l’échine
Ca stimule mes endorphines

D’une respiration profon-onde
Je m’transcend’ dans un autre mon-on-onde

Je fais l’yoga de la narine
Les ailes de mon nez palpitent
Je n’sais plus où est-ce que j’habite !

 

longtarin80

3
Les agents de police
Ont un bel appendice
Regardez Longtarin
Et vous me comprendrez bien

Un rien les ébouriffe
C’est les rois du bourr’-pif
La seule vue d’une manif
Les rend super-agressifs

Pour calmer Benalla et ses consorts
Je leur conseille de pratiquer ce sport

 

s-l300

Refrain 3
Fait’s le yoga de la narine
Prom’nez vous dans la nature
Et prenez un bol d’air pur

Faites le yoga de la narine
Respirez l’odeur des fleurs
Et les parfums enchanteurs

Je suis sûr que cette prati-ique
Vous rendra bien plus sympathi-i-iques

Faites le yoga de la narine
La cuisine aux p’tits oignons
C’est bien meilleur que les gnons !


4 scandé façon slogan de manif

Crénom de nom !
Les crottes de nez
En vérité
Ne sont que des
Gadgets de Pif !

Salut les yofilles !
Salut les yogas !
 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

Sylwia par bongopinot

b

 

Elle se pose sur la plage

Celle de riva Bella

Elle se prénomme Sylwia

Et adore ce paysage

 

En tenue décontractée

Elle commence son yoga

Elle lève d’abord les bras

Et regarde le ciel bleuté

 

Elle fait la posture de l’arbre

Au loin de drôles de mouettes

Volent et jouent les coquettes

Et elle devient un oiseau de l’ombre

 

Puis prend la pose du guerrier

Devant la mer houleuse

Aux vagues généreuses

Et finit son yoga en position de l’archer

 

Elle s’était posée sur la plage

Celle de riva Bella

Elle a pour prénom Sylwia

Et adore ce merveilleux paysage

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,

Tout à l'heure... (Walrus)

 

un mec m'interpelle :

Yoh, gars !

Un brin cavalier pensai-je.

Mais bon, je venais déposer Louise au manège...

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,

Rencontre avec le yogi (Venise)

 

Faut-il que je vous définisse en quoi consiste la pratique du yoga ?

Vous le savez mieux que moi !!!

Mais vous ne connaissez pas l’histoire du yogi qui m’initia à ce noble art !

Telle Schéhérazade, conteuse yogi je vais essayer de vous la relater.

En tant que post révolutionnaire, contre toute forme de torture dans le monde, je rencontrai mon maitre yogi dans un débarras au rez-de-chaussée d’un immeuble en plein cœur de Manhattan.

Il avait étendu une couverture en guise de couchage, il était aussi maigre qu’une prière et lança un regard furtif dans ma direction dés que je pénétrais l’antre.

Je crois que cet homme rêvait de devenir ingénieur ou médecin afin de se dévouer à son pays, mais le sort en avait décidé autrement.

Il n’avait plus l’intention de changer quoi que ce soit au monde et ce qui était fermement établi le laissait indifférent.

Seul le souffle comptait disait -il.

Il n’avait jamais étudié le yoga, ne s’était jamais rendu en inde

Il considérait ses confrères comme des espions travaillant pour l’occident.

Il m’invitait à prendre place et ne prononçait plus un mot seul sa respiration me guidait.

Il avait la tête mystiquement alvéolée j’en étais sure. Et puis j’aimais bien cette approche abrupte indécodable .

A travers son souffle je pressentais un paysage de braise, et de bois lunaires.je le voyais circulait la nuit entre les feuillages des arbres .il habite une solitude qui abrite un mystère.

Puis un matin porte close mo yogi avait été interné en hôpital psychiatrique.

On l’avait trouvé dans un zoo nu en train de photographier des animaux de nuit en tentant d’ouvrir les cages.

En une nuit mon yogi, mon maitre était de venu chaman.

Ses bizarreries vestimentaires auraient dû vous ’alerter, au lieu de cela votre affection vous a aveuglée m’expliquait le psychiatre. Il y a des gens incroyables, des êtres singuliers qui existent et qui sauront toujours allumer pour nous ce feu dis-je en lui tenant tête .croyez moi avec eux notre feu intérieur ne s’éteindra jamais !!.

 

v

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,