10 octobre 2009

On refait le match (Laura)

1/ Nous avons bien joué, nous n’avons pas été mauvais ; ils n’ont pas bien joué, ils ont été mauvais mais le vent était en leur faveur ; nous avons porté plainte au ciel.

2/Nul, oui mais que d’occasions ratées, que d’actions avortées, de buts arrêtés, de passes non réussies ; bref, un match nullement terne

3/Nous avons mal joué mais ils étaient encore plus mauvais que nous.

Posté par valecrit à 00:01 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :


03 octobre 2009

Ces mille petis bruits qui forment le silence‏ (Laura)

Ton souffle qui résonne dans mes rêves

Ton sourire qui bruit de tendresse

Ton plaisir qui ébruite nos caresses

Tes « je t’aime » qui murmurent

Tes craintes et ta confiance.

Mes cauchemars qui crient mes angoisses

Mes larmes qui clapotent sur les feuilles

Des livres lus et des pages écrites.

Mes bras qui hurlent d’ivresse douce.

Nos mots dits et nos silences

Comme un lit de feuilles

Qui amortissent nos colères.

Ma peur comme un diplodocus sombre

Qui piétine le bonheur des habitudes.

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

30 juillet 2009

Deux histoires vraies (Laura)

1.Chez le kiné chez lequel j'avais 20 séances à faire pour cause d'hernie et sciatique.

Massage et concentration pour lui; douleur souvent  pour moi

Un jour, j'entends une respiration lourde; je me dis, il s'est endormi sur moi...

Je tourne la tête difficilement et le plus discrètement possible

Il était juste en concentration profonde

2. Une autre fois, alors que je me mettais en tenue... de massage, mon bracelet en perles de toc s'est cassé et répandu partout sur le sol.

Je me dis qu'un patient allait rouler et se casser ce qui lui reste de bon.

Alors me voilà à 4 pattes.

Le kiné arrive et se met dans la même position pour m'aider.

Imaginez la scène

Laura VANEL-COYTTE
http://www.lauravanel-coytte.com

http://www.thebookedition.com/advanced_search_result.php?keywords=PAYSAGES

Posté par MAPNANCY à 17:01 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

29 juillet 2009

Erotique (Laura)

Court sous 37 degrés :

Ouvre-toi ma fleur rose

Pour que je puisse

Te butiner encore

http://www.thebookedition.com/advanced_search_result.php?keywords=PAYSAGES

Posté par MAPNANCY à 17:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

16 mai 2009

Acide comme… (Laura)


Un thé à la menthe non sucré.

Les regrets et les remords du passé.

Une pomme verte bien cirée.

Les choses qu’on n’a pas osées.

Un pamplemousse au jaune vitaminé.

Les gestes qu’on n’a pas tentés.

Une tarte à la rhubarbe ratée.

Les mots qui n’ont pas été prononcés.

Des bulles de champagne rosé.

Les adieux et les départs bâclés

Des fraises qui n’ont pas poussé

Sous le soleil du Maroc enchanté.

Les caresses et les baisers avortés.

Les clémentines trop vertes jetées.

Les tentations et les aventures rejetées.

Posté par valecrit à 09:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :


09 mai 2009

Les oiseaux de nuit (Laura)

Les oiseaux de nuit ne trouvent plus d’appui
Pour distinguer hier, demain et aujourd’hui
Ils n’attendent plus grand-chose d’autrui
Leurs rêves et leurs désirs se sont enfuis
Ils boivent seulement pour noyer leur ennui.
Les oiseaux de nuit ne trouvent plus l’étui
Qui contient leurs lunettes de pluie.
L’alcool a nui et tout le plaisir a fui.
Si le bar a un instant relui
Il ne reflète même plus celui

Qui confond le jour et la nuit.


Posté par Walrus à 09:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :

25 avril 2009

Lettre d’adieu de Cannelle (mon personnage de roman) à tous ses anciens amants à la veille de son mariage (Laura)


Mes amis, mes amours, mes amants.

Mon futur mari m’a permis d’employer ce terme « d’amants » pour vous adresser cette lettre qui lui est aussi un peu destinée. Je ne voulais pas le blesser mais il accepte que je veuille vous dire adieu avant d’être toute à lui.

 

Je vous ai tous aimés, oh oui ! tous… Différemment bien-sûr mais très fort car je ne sais aimer qu’ainsi.

 

Certains d’entre vous m’ont aimée, peut-être m’avez-vous tous aimée… à votre façon … comme moi.

 

Certains m’ont fait beaucoup de mal ; j’en ai fait moi-même souffrir, pleurer d’autres.

 

Mais comme le chantait si bien Edith Piaf : « Non rien de rien, non, je ne regrette rien. »

 

Car l’amour que je vous ai donné et parfois reçu m’a enrichi, appris des choses sur le monde, sur les autres, sur mon âme et sur mon corps.

 

Et tout cela, je l’apporte avec moi, à lui que j’espère mon dernier ami, amour, amant comme une dot à celui qui a toutes vos qualités et aucun de vos défauts…

 

 

Avec tous mes meilleurs souvenirs.

Cannelle.

Posté par Old_Papistache à 12:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

18 avril 2009

... (Laura)

Tout a commencé avec une lettre que j’ai envoyé à mon écrivain préféré, Gérard de Nerval (mort en 1855). Je vous en livre une partie :

 

« Cette lettre va certainement vous paraître très audacieuse mais c’est l’admiration et l’indignation qui me motivent ; admiration pour toute votre œuvre que je lis avec plaisir et étudie depuis plusieurs années ; indignation parce que c’est cette année le bicentenaire de votre naissance et presque personne ne parle de vous. Pourtant, Dieu sait que vous le méritez au moins autant que certains à qui on consacre des commémorations grandioses !... 

Il m’est venu une idée pour fêter dignement cet événement : partir sur vos traces comme je l’ai déjà fait seule … mais cette fois-ci… avec vous. Et bien que je n’aie pas votre talent, je ferais un livre de ce pèlerinage.  

Nous pourrions nous donner rendez-vous au 168 rue Saint-Martin à Paris. »

 

A ma grande surprise, il a accepté de me rencontrer… à l’endroit que j’avais choisi et m’a offert  un apéritif dans l’appartement de son enfance.    

 

Nous sommes allés au Louvre voir le « Souvenir de Mortefontaine » de Monsieur Corot et comparer nos propres souvenirs sur place dans le Valois. Nous avons emmené avec nous Camille Rougier pour qu’il nous dessine dans le paysage de votre jeunesse. Nous avons lu  ensemble « Faust », Hoffman et puis encore Goethe.  

 

Il m’a tout expliqué avec patience.

 

Le soir, nous avons retrouvé au Café des Aveugles ses amis Gautier, Dumas, Petrus Borel et Arsène Houssaye pour dîner. Nous avons parlé d’Hugo et de la bataille d’Hernani.

 

Nous avons fini la soirée à deux Rue du Doyenné puis au château des Brouillards à Montmartre.

 

Je lui ai dit que je dirais le lendemain  à Jenny Colon tout le bien que je pense de lui ; elle l’aimerait ainsi comme lui l’aimait.

 

Il m’a confié ses angoisses ; je crois qu’il n’aura finalement  jamais besoin d’aller chez le docteur Blanche. Il a accepté de m’emmener vers l’Allemagne, l’Orient et de m’initier aux secrets alchimiques. Nous irons ensuite en Belgique, en Hollande, à Londres... 

 

Je veux essayer de lui donner l’équilibre d’une amitié sincère et peut-être m’aidera t-il un peu à me faire connaître, lui qui a tant de relations… Je serais la première et la meilleure lectrice des « Filles de feu » d’ « Aurélia ou le rêve et la vie. » 

 

Il a évoqué ses « Chimères » mais grâce à moi, il choisira  la vie. Je n’aurais pas à aller fleurir sa  tombe, ni à me recueillir où il s’est pendu. Il ne sera plus « le  ténébreux, - le veuf, - l’inconsolé » mais un homme aimé par une femme et convoité par d’autres.

 

Nous bâtirons ensemble des « Petits châteaux de Bohème

Posté par Old_Papistache à 09:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

11 avril 2009

Je nage (Laura)

Je nage, l’eau m’emprisonne dans sa brûlante béatitude
Les lumières de la piscine éclaboussent mes angoisses
Et j’ai soif d’aller plus loin, mieux et beaucoup plus vite
Vers la fin du bassin qui me regarde, me nargue et s’efface
M’incitant à recommencer une longueur encore et encore
Jusqu’à l’épuisement total de mes espoirs et de mes rêves.
Je nage jusqu’au bout de ma soif de et de mes forces.
Pour un instant aquatique enflammant mes lèvres et ma gorge.
Une sensation de malt blond à l’heure intelligente
Qui réconforte dans l’abandon et le partage.
Des bulles magiques qui s'évaporent dans le sommeil qui se mérite.

Posté par Walrus à 12:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :

28 mars 2009

Se perdre dans l'eau (Laura)

Se perdre dans l’eau
Retrouver la vie originelle
Oublier les mots
Tout simplement vivre

Se laisser dériver
Doucement vers le rivage
Ne plus nager
Arrêter la bataille

Se laisser aller
A regarder le ciel
A sentir et écouter
Le silence du soleil

Puis fermer les yeux
Et se croire au paradis
Terrestre où tous les vœux
Ont un goût d’infini.

photo_peiffer_pour_paysages

Souvenir de Oualidia(Maroc)

Posté par Old_Papistache à 12:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :