07 mai 2016

Mes barques (Laura)

Mes premières barques
Furent de simples passerelles :
Petits ponts de bois ou de fer
Sur lesquels je m’asseyais pour faire
De grands voyages en livre ou rêve.
Il y eut aussi la vraie barque
De mon cher grand-père ;
Elle était bleue et blanche :
J'y ai plus pris d'eau
Qu'aurait du prendre un bateau .
Mon grand-père portait une casquette
De marin : je ne lui pas demandé
Pourquoi mais je sais qu'on l'a enterré
Avec ; était-ce pour sa dernière traversée ?
Je n'ai jamais oublié sa silhouette.
Quand j'ai embarqué avec toi
Je n'ai vu au départ que les paysages
Et n'ai pas pensé aux naufrages
Ni même aux avaries et aux orages,
La croisière est plus qu'agréable, ma foi.
 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :


30 avril 2016

Paysage de livres (Laura)

J’aime beaucoup  mon paysage de livres ;
C’est aussi  une bibliothèque.
On dit parfois  que ça délivre
Des maux comme les dieux aztèques.
 
Ce qui me plait par-dessus tout
C’est d’observer la poussière
Qui danse un peu partout
Dans  les livres et la lumière.
 
Les gens qui viennent chez moi
Trouvent que je suis négligente
Mais c’est ma façon à moi
De retrouver les acquisitions récentes.
 
Parfois, j’ai honte et j’époussette ;
A cause aussi de mes allergies.
Avec un plumeau ou des lingettes,
J’y pense mais plus souvent j’oublie.
 
Je préfère lire toutes ces lumières
Dans ma nuit, ces poussières de mots
Qui dansent dans les déserts :
Ce  paysage négligé si beau.

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

09 avril 2016

Mes moulins (Laura)

Comme la roue qui brise
L’eau du bief de mon enfance
Et entraînait naguère 
Le moulin des jouets de la guerre.
Comme la campagne flamande
Qui se donne aux âmes patientes. 
Comme les moulins de Rembrandt
Dans un paysage de Hollande. 
Comme les « Lettres de Mon moulin » 
Que Daudet écrivit de Fontvieille, 
Je découvre les paysages
Que font vibrer les vents.
Tu fais tourner de ton nom 
Tous les moulins de mon cœur
7 avril 2016

Les moulins de mon coeur de Michel Legrand:
http://www.lauravanel-coytte.com/archive/2016/04/04/michel-legrand-plays-and-sings-les-moulins-de-mon-coeur-1969-5784056.html

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

02 avril 2016

Une tête à chapeau (Laura)

J'ai toujours connu ma grand-mère coiffée et maquillée surtout pour sortir et ce jusqu'à quelques semaines avant sa mort vers 90 ans. Elle portait aussi souvent un chapeau. Dans la ville de l'Est où nous vivions, s'habiller comme elle de couleurs vives  avec un chapeau  distinguait- voire dérangeait- plus que dans certaines plus grandes villes dans d'autres coins que j'ai connues par la suite. C'est peut-être grâce à elle ou par opposition  à mes peu ouverts concitoyens que j'ai pris l'habitude de mettre des chapeaux et de m'habiller avec des couleurs vives. Ma grand-mère me disait que j'avais une "tête à chapeau" et personne ne m'a jamais dit le contraire. Si je n'ai pas  teint mes cheveux comme ma grand-mère et bien que je ne maquille guère, j'ai mis ma féminité dans des bijoux plutôt voyants et souvent colorés aussi. J'aime coordonner ou opposer les coloris entre mes vêtements, mes chapeaux et mes bijoux. J'avoue aller parfois vers le total look en nuances de roses ou verts par exemplaire, ma couleur préférée étant l'orange. Même dans la grande ville où je vis, on me regarde parfois de travers et à ce moment là, je pense à ma grand-mère avec sa veste et son chapeau bleu pervenche et je me dis: Tiens toi droite, souris et marche.
 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

26 mars 2016

Participation de Laura

 

J’ai oublié mon vélo à la porte
De mes rêves de poète qui m’emportent
Loin du travail qui m’insupporte
Mais qui inexorablement me rapporte

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :


19 mars 2016

Couleur femme (Laura)


Couleur femme, je ne sais où est ma racine
Mais j’essaie de porter loin le souffle
Qui vient de mes corps, cœur et âme.
Curieuse de tout, envie du monde.
Femme verticale, j’allonge des lignes
Sur du papier à lettre charmeuse.
J’aimerais que ma grand-mère
Soit fière de moi, couleur femme
Et brève invitée, carpe diem des poèmes.
 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

12 mars 2016

J´suis kitsch... J´suis kitsch (Laura)

J´suis kitsch... J´suis kitsch
J´suis kitsch ... Foutrement kitsch
Tous mes amis le sont
On est kitsch et c´est bon
C'est un défaut dont je me targue
J' en suis vraiment frapadingue
Mais lorsque je mets des 33 tours
Des Eighties,tout le monde me tourne autour
J´suis kitsch ... Foutrement kitsch
Tous mes amis le sont
On est kitsch et c´est bon
Pattes d'eph, couleurs flashy, fut lamé
Sky  , cols pelles à tarte et des talons compensés
Des clips aux oreilles, des bagues en plastoc
Des bracelets à gogo, des sautoirs en toc
J'suis voyante mais ça m'fait pas peur
J'me fous de c'qu'on pense de moi
J'aime la variété et j'assume mes goûts datés
J´suis kitsch... J´suis kitsch
J'm'appelle Laura et je kiffe Johnny
Je chante comme Travolta
Et j'danse comme Olivia
Je ne fréquente que des ringards
Des réacs aux fringues bizarres
J´suis kitsch ... Excessivement t kitsch
Et quand je parle d'amour
C'est à la manière d'Aznavour

On se réunit avec les amis
Tous les vendredis, pour faire des kitsch-parties
Il y a du champagne, on deteste ça
Et des rillettes pur porc qu´on mange à la petite cuiller
Mon appartement est vraiment charmant
J´me chauffe à la boule à facettes, on m'appelle l'exocet
J´avais un PC, mais ça m´ennuyait
Je l´ai r´tourné... d´l´aut´ côté c´est passionnant

J´suis kitsch... J´suis kitsch
J´suis ravagé par ce microbe
J´ai des accidents en Jaguar
Je passe le mois d´août au plumard
C´est dans les p´tits détails comme ça
Que l´on est kitch ou pas
J´suis kitsch... Encor plus kitsch que tout à l´heure
Et quand je serai célèbre
Ce sera pour l'Académie Française

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :

05 mars 2016

METRO (N) (H) OM(M)E (Laura)

 
Marcheuse des villes, je suis leur rythme
Mon GR à moi, c'est la géographie des rues
Mon GPS, c'est  à Paris, mon vieux guide rouge
Et  partout ailleurs dans le monde, des plans  des rues
 
Monter et descendre des trottoirs, c'est ma randonnée
Une randonnée urbaine et du vrai  sport
Marche nocturne au calme ou plus bruyante la journée
Je parcours les gares et les ports
 
Je pars de chez moi, enfin, un lieu où se poser
Vers ailleurs à pied, en tram ou en bus ou train ou métro
Toujours, je rame mais  aussi et surtout avec curiosité
Métro sexuelle, je visite les métropoles, parfois à vélo
 
Comme Nerval, je cherche en marchant
Mes chimères, mes châteaux en Espagne
Mes pays de papier, je vais vers le vrai Orient
Laissant derrière moi la trop gâtée France
 
Ou la parcourant comme  les deux enfants
Du livre à couverture marron: elle m'agace
Comme   des parents ou un vieil amant
Impossible  à quitter mais quand même impossible
 
Sous la pluie ou au soleil cru de Midi
Du Nord méconnu mais  si vivant
Au Sud si couru  des vacances des fourmis
Cigale, je suis d'hiver au printemps
 
Je suis amoureuse des voies sous berge ou terre
Ca me vient de lui mais aussi d'avant
J'admire les locomotives et les caténaires
Je guette les nouveautés et le matériel d'antan
 
Je l'écoute m'expliquer les métros, les nouvelles lignes
Les correspondances et parfois les liaisons directes
J'y écris et j'y lis, c'est  mon deuxième domicile
Des transports en commun en  duo ou solitaire
 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

27 février 2016

Ca n'existe pas (Laura)

Un éléphant qui joue du tuba
Ca n'existe pas, ça n'existe pas.
 
Un éléphant ça trompe énormément
Mais ça ne joue pas d'un instrument.
Même si je t'emmène au cimetière des éléphants
Tu verras qu'on ne le voit qu'en chantant comme un enfant.
 
Un éléphant qui joue du tuba
Ca n'existe pas, ça n'existe pas.
 
Le ridicule ne tue pas, mais les pattes d'éléphant
C'est proche du mauvais goût, franchement.
On peut avancer l'excuse de produits  dopants
Qui font voir des éléphants rose en collant.
 
Un éléphant qui joue du tuba
Ca n'existe pas, ça n'existe pas.
 
Je crois avoir une mémoire d'éléphant
Mais je me souviens pas un instant
D'avoir vu danser un éléphant
Dans un magasin de porcelaine au printemps.
 
Un éléphant qui joue du tuba
Ca n'existe pas, ça n'existe pas.
 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

20 février 2016

Le sable émouvant (Laura)

 
Toi sur le sable
Moi dans l'eau
 
Tu me regardais nager
L'eau  était si douce
Et le sable si tiède
Sous tes pieds
 
Toi sur le sable
Moi dans l'eau
 
J'aurais voulu garder
Cette poignée de sable
Dans ma main,  fixer
Cet instant insaisissable
 
Toi sur le sable
Moi dans l'eau
 
Il suffisait d'ouvrir la porte
Et de bâtir des châteaux de sable
Bloquer le temps d'une nage
Ce paysage impensable
 
Toi sur le sable
Moi dans l'eau
 
D'une lagune à l'autre, inclassables
Atteindre l'harmonie
En s'allongeant sur le sable
Au bout  d'une baignade de folie
 
Nous deux sur le sable
L'océan devant nous
 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :