06 juin 2020

De l'eau et du blé (Kate)

 

Puisque l'alphabet serait circulaire et non linéaire et que nous serions donc revenus à la lettre A qui offre un réservoir très vaste de mots... alors le mot proposé est abstème absolu.

J'aurais préféré abstème et si abstème avait été proposé, j'aurais préféré absolu. En effet, alphabétiquement parlant "abstème" se trouve très proche d'"absolu", juste après...

J'oublie volontairement le troisième larron, il mérite tout de même un clin d'oeil !

0-1

0-2

Absolu : pas moins de 83 entrées dans le Cnrtl dont certaines très complexes (voire absolument absconses)... Que faire dans ce cas-là, quand je n'ai absolument aucune idée ?

Un acrostiche ? Trop fastoche et un peu moche quand même, jugez plutôt :

Alcool

Beuverie

Saoulerie

Oubli

Liquide

Underberg (*)

Non ! Voyez où ça nous mène ! Aller chercher un mot que je ne connais pas pour utiliser la lettre U !

Non, pas abstème, on t'a dit !

0-12

Alors un Scrabble où un simple E permettrait de faire un mot qui compte triple et de hurler "Scrabble !" et de marquer... Non et non !

Alors, quoi ? Ni chanson, ni film qui vole à mon secours ? Rien de rien !

Un livre, peut-être ?

0-8 2

Quand même pas "Le romantisme absolu" de Gonzague Saint-Bris que j'avais acheté dès sa sortie en 1978 (et que je ne retrouve plus), un gros pavé avec une couverture très réussie de l'auteur en romantique absolu XXème siècle, la coiffure et le nom de l'auteur y concourant et les références littéraires faisant remonter au Moyen Âge les origines du romantisme du XIXème siècle !

Je résume : absolument pas d'idée !

Comme une âme en peine, j'erre dans ma bibliothèque (oui, c'est mon côté romantique acharnée absolue), comme un abstème devant la vitrine de Nicolas "fermée pour cause de Covid 19" (au s'cours !)... Il faut absolument que je trouve une idée.

0-3

Mes dictionnaires alors ? Mon dictionnaire suédois (que je n'utilise jamais pas souvent), se jette littéralement sur moi (photo non disponible, hélas...) ! Il est du genre le minimalisme absolu au service de l'inutilité absolue : oui, en Suède on parle anglais couramment comme en France partout ailleurs, et même beaucoup mieux !

0-4

Enfin, le ridicule absolu car si l'on cherche le mot "absolu", il  nous donne le mot : "oinskränkt" alors que sur internet, la traduction est "absolut"(entre autres)... mais il nous propose de l'aide pour voyager en fiacre et trouver la rue Vivienne

0-5

et aussi pour donner sa date de naissance,

0-6

par exemple la très utile phrase "Je suis né le 7 janvier 1879"...

3bse 2

La Suède, j'en reviens, mais à lire pendant le confinement, c'était pas trop cool !

Et après l'avoir visitée inspectée du Nord au Sud,

0-7

en long, en large et en travers,

à toutes les périodes de l'année,

0-11

je suis actuellement captivée par ce Suédois en passe de partir ailleurs...
En Espagne ? C'est trop chaud !

0-10

Sans parler de ce chef d'oeuvre absolu diffusé sur Arte récemment et Palme d'Or à Cannes en 2017 : "The Square" qui met l'art moderne au coeur de la société actuelle...

Tiens, cela me rappelle tous mes voyages en Scanie où d'ailleurs je n'avais pas eu l'occasion de visiter la ville de Åhus mais Andy Warhol a eu l'occasion d'exprimer son talent graphique sur un objet tout simple, une boîte de soupe, bouteille...

Oui, je sais, on avait dit absolu pas abstème (non, pas abstème !) et si on avait dit abstème j'aurais préféré absolu (non, pas absolu !)...

0 2

Mais restons dans la transparence absolue, celle de l'eau... et du blé... née en 1879 ("aderton hundra sjuttio nio") !

0-13

Et n'oublions pas de jouer... avec les mots !

 

Photos de l'auteur, juin 2020

(*) à consommer avec grande modération, comme il se doit !

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,


30 mai 2020

Mot compte triple (Kate)

 

À Sir Walrus l'honneur, à tout seigneur tout honneur, de démarrer la partie de Scrabble l'opposant à Lady Madonna.

0 2

Le premier mot est ZINNEKE, et oui, vous l'aviez deviné, la scène se passe en Belgique et ici le jeu de Scrabble est canadien, francophonie oblige !

Donc ZINNEKE, magnifiquement posé au centre du plateau de jeu, Sir W. s'écrie "Scrabble !", comme il se doit et marque 102 points pour ce beau début.

zwan

Lady Madonna utilise habilement la belle lettre Z (oui, c'est la vedette !) pour placer ZWANZERA (mot compte triple), du verbe ZWANZER qu'elle connaît depuis ses nombreux séjours en Belgique. Elle s'écrie "Scrabble !" (avec un fort bel accent) et marque 125 points.

Sir W. place évidemment MANNEKE et marque 38 points.

manne;e

Lady M. continue avec SPITANT et recrie "Scrabble !", (tout à sa joie !) et marque 158 points.

N4a

Ainsi permet-elle fort aimablement à Sir W. de placer ATHENEES, de hurler "Scrabble !" et de marquer 110 points.

N5

Pour la troisième fois, Lady M. s'exclame "Scrabble !" en plaçant le délicieux (paraît-il) COUGNOUS et de marquer 72 points.

N6

Tranquillement, Sir W. place le mot BAXTER et se voit gratifié de 19 points.

0-1 2

Fine stratège, Lady M. place TOQUERAS (du verbe TOQUER), chante "Scrabble !" sur un air de sa composition et marque 82 points, ce qui n'est pas rien !N8

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tout simplement mais joliment, Sir W. place CROLE (qui peut n'avoir qu'un L) et récolte 7 petits points.

0-10

Lady Madonna ne lambine pas pour placer le mot LAMBIC et gagner 30 points.

N12

Sir W., en bon organisateur, capitalise avec le mot FARDE 14 points.

N13

Lady M., "she's like a rainbow", fait tomber la DRACHE, ce qui lui rapporte 16 points.

0-15

Sir W., prenant un raccourci, n'hésite pas à nous instruire avec DIAS, (pluriel de DIA),ce qui lui vaut 10 points.

file avd

Lady M., puisque c'est à son tour, dépose FILE et se contente de 14 points.

fin

Sir W., impayablement y va du mot PEYE qui ne paye que 9 points, mais quel mot fréquent !

Arrive bientôt la fin de partie qui se terminera sur des mots plus ordinaires : JOVIAL, etc. et l'heure des comptes sonnera pour une victoire de Lady M. mais avec un score formidable pour chaque joueur de blues Scrabble !

Ah, j'en ai vu des parties de Scrabble endiablées (ici, , ou bien ) mais d'un tel niveau, jamais !

Merci ZINNEKE ! Et merci aux bons joueurs !

photos de l'auteur, mai 2020

 

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : ,

23 mai 2020

Le nom du père (Kate)


Y'a la petite Madeleine

Dont la mer

A emporté le père

Emmanuel

Qui restera avec sa peine

Y' a celle

Qui se nommera

Emmanuelle

Qui se souviendra

Y'a l'appel

Du ciel

"Dieu est avec nous"

Qui s'est orientée

Vers les plus déshérités

D'entre nous

 

 

 

 

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,

16 mai 2020

Appeler un marlin espadon (Kate)

 

Appeler un marlin espadon : cela ne nous arrivera pas puisque le "xiphias gladius" ("épée" en grec + "épée" en latin), signe bien son nom d'un Z X tel deux fiers fers qui se croisent !

Ce xiphias est bel et bien un espadon : de l'italien "spadone"(grande épée), provenant du grec ancien "spathē", mot ayant d'ailleurs donné le nom d'une arme de nos ancêtres les Gaulois and last (but not least), procuré à la langue de Sir Paul le mot "spade" (la bêche) et bien plus tard, le pique du jeu de cartes !

0-2 2

Au passage, belle expression idiomatique : "to call a spade a spade", oui, c'est souvent plus simple...

Si le premier traducteur français du livre "Le vieil homme et la mer" avait cru comprendre (et donc traduire) que ce gigantesque poisson était un espadon alors que Santiago était bel et bien aux prises avec un marlin... Ne confondons pas !

L'espadon a la peau lisse (sic) car ses écailles sont encastrées et si vous sentez des écailles en forme de Z X V, attention c'est un marlin ! Cependant, si vous hésitez à le caresser, regardez-le d'abord dans les yeux : l'oeil de l'espadon est très grand (oui, pour voir ses proies dans les eaux profondes qu'il fréquente)...

0-1 2

Enfin, "Le secret de la Licorne" et "Le trésor de Rackham le rouge" vous emmèneront très loin dans le temps et l'espace (par les temps qui courent, la belle affaire !) et dans la deuxième partie de ce diptyque on voit comment, en un clin d'oeil d'espadon le capitaine Haddock se laisse séduire par le château de Moulinsart, d'ailleurs bien curieusement traduit en anglais par Marlinspike Hall...

0-3 2

Photos de l'auteur, mai 2020

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

09 mai 2020

Vague à l'âme au wigwam (Kate)

 

West (Far)

0-2 2

Indians (Ten little)

Gaffe (au feu à la fumée)

0-1 2

Wanted (dead or alive)

0-4 2

Attention (à la chaleur au froid)

0 2

Mais où ai-je mis la clef

du wigwam ?

(photos de l'auteur, mai 2020, des vitrines de la librairie fermée Esprit BD)

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,


02 mai 2020

Vie des o (Kate)

 

Tous les o ont leurs vies, leur origine serait cette lettre égyptienne figurant un oeil.

Que dit Wiki de leur variété ? Que cet article n'existe pas et que si et que la...

Aux sources du français ce o latin avec un accent tel le bas d'un demi cercle,

0-6 2 2

plus lointaines mais connues universellement les lettres grecques omega et omicron.

Aux o, oe, ô du français viennent s'ajouter d'autres o avec d'autres accents.

Les ö et ø des langues nordiques,

0-1

le ò de l'italien,

0-4

le ó de l'espagnol

0-5

et de bien d'autres langues...

0-2

Le õ portugais vit sa propre vie tandis que le ō vit très loin...

Alors, une danse en duo ?

(photos de l'auteur, avril 2020)

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,

25 avril 2020

Exclusivement masculin (Kate)

 

Peut-être que cet urinoir n'est pas bien joli mais forcément nécessaire et d'un design industriel magnifique de modernité et d'hygiène, l'oeuvre de Marcel Duchamp permettant d'interroger les rapports de l'art et du quotidien, de l'art et de l'industriel, de l'art et de l'humour... enfin, l'art moderne, quoi !

Avant, oui "avant", quand on avait le droit de sortir sans autorisation et qu'on pouvait lécher les vitrines tout à l'envi (et même déguster des boissons, des glaces, des crêpes, des gâteaux, des peties plats dans des endroits charmants et pas exclusivement féminins),

0-8 2

un magasin de BD avait fait bon usage des précieux rouleaux et avait retenu toute mon attention pour cette promo façon "mise en scène" plutôt "fun" !

0-4 2

Maintenant, ("pendant"), après avoir dûment fait, comme tout un chacun, des stocks de différents articles (mais couru après de la levure, des pelotes de laine et de l'élastique, pour ce dernier article, en pure perte !), je repense au temps où la Médiathèque ouvrait grand ses portes sur ses immenses trésors : livres, disques, CD, DVD, presse, documents en tous genres, et accueillait de nombreux visiteurs tant flâneurs que chercheurs, de tous âges et de toutes conditions. Certains y faisaient une simple escale technique, façon "comment pisser gratuitement en centre ville sans aller dans un bar" (ni dans une impasse de ce style),

0-7 2

d'autres y passant de nombreuses heures, le petit coin était forcément un endroit hyperfréquenté. Avec une pointe d'humour et beaucoup de lassitude, je suppose, les bibliothécaires avaient, il y a quelques mois, renouvelé et multiplié les affichettes rédigées avec force talent littéraire contrarié...

0-2 20 2

0-1 2

Enfin, puisque si on pisse urine, tout va (bien, encore, plus ou moins...), on danse la carioca ?

(photos de l'auteur "avant", disons entre 2019 et février 2020)

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,

18 avril 2020

Pas trouvé de troène (Kate)

 

Troène dans les haies

Fleurissent, fleurissent...

Mais dans mon périmètre circulaire d'un kilomètre et mon créneau horaire d'une heure et ma trouille, n'en ai point cherché ni trop trouvé...

lilas

Plutôt emballée par les lilas d'avril, même si tous les lilas, tous les lilas de mai, n'en finiront, n'en finiront jamais et qu'heureusement tu fais tourner de ton nom, tous les moulins de mon coeur...

Comme chantait Yves Duteil fin des années 70 : "Un lilas pour Eulalie... Eulalie pour un lilas", plaisir musical de l'euphonie, et on ne l'envoyait pas là-haut "Siffler sur la colline" avec un petit bouquet d'églantine... pour ne jamais venir, c'est lui qui rencontrait Lili en chemin et lui offrait le lilas, le lilas pour Eulalie...

Donc, Yves Duteil, je m'en souviens, chantait aussi "vous avez appris la danse, vous avez appris les pas, redonnez-moi la cadence et je vous donne le la" ; d'ailleurs, cette tarentelle n'était pas sans rappeler celle évoquée par Brassens...

En tout cas, pouvoir encore voir du lilas, pouvoir encore s'arrêter vite fait en voiture sur le trottoir pour le photographier, pouvoir encore le respirer, que c'est beau, c'est beau...

Alors si on a le la, la cadence, les pas, entrons dans la danse qui guérit le corps et l'âme...

Pas trouvé de troène...

 (*) "Il suffit de trois petits bonds, c'est tout de suite la tarentelle"

photo de l'auteur, avril 2020

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,

11 avril 2020

Sauf à (Kate)

 

Sous ma frange noir nos yeux en miroir

Otées mes chaussures les tiennes

Feu sous mes pieds nus

Allez on danse !

 You never can tell

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : ,

04 avril 2020

De Rastignac à Rastapopoulos (Kate)

De Rastignac à Rastapopoulos

O7HQXLQ_-kGf8G5Y1nvB2bLcFUH4zqoDjmdyuCGu31_dMShZxPfohNqQ6CwpLK5rvldJWzo77FeG02i6cN912cjT90aNGYRfLhdyRdS_nfKlUpuoaCFheYb96U5QwsT1EDsjvNlruVITvMqgKV2yQb24Io716D05Fw56YOMW3dmmp0o6uX-Xm-1tJq88toqRkamLf0Ov4tetvGwtintin_rastapopoulos_lotus_57_b1

De Rast-

ignac

à

Rast-

apopoulos

 

De la France

à la Belgique

 

De la Comédie humaine

à la comédie du monde

 

De Dario Moreno

à Serge Gainsbourg

Une bonne dose d'exotisme

En route pour un tour du monde...

En restant sur place !

 

Allez, on oublie tout,

on part en voyage ?

 

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : ,