22 juin 2019

kit littéraire : mode d'emploi (joye)


mode d'emploi

 

6. Recopiez-le si la photo est trop petite :

je suis

métal ordinaire

la chaleur

sur ma

langue

malade

excite

quelque paradis

depuis ce matin

rose torride

 

7. Envoyez le poème du kit au poème de Kit.

game-of-thrones-jon-snow

avec un petit mot qui dit :

Tu sais rien, Kit du kit.

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,


15 juin 2019

accident vasculaire (joye)


mince

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : ,

08 juin 2019

sp34 (joye)

l'incandescence

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : ,

01 juin 2019

ologiquement parlant (joye)

L’archéologie est l’étude de l’arche de Noé. C’est biblique.

La biologie est l’étude des trucs bios. C’est bon pour pédaler dans les yaourts quand il n’y a pas de choucroute.

La criminologie est l’étude de la vie de plusieurs hommes politiques.

La dermatologie est une étude obsessionnelle. On l’a dans la peau.

L’entomologie est l’étude des petits frères et d’autres bestioles ennuyeuses.

La futurologie est l’étude verbale de ce qui est proche ou simple et parfois même parfait.

La géologie est l’étude de ce que j’ai. D’où la première syllabe du mot.

L’histologie a été inventée par un sadique belge qui semble croire qu’on peut faire un poème avec. C’est aussi l’étude des tissus et donc, du coton.

L’idéologie est l’étude des idoles qui te donnent des idées.

La japonologie est l’étude de madame Ono, qui était japonaise avant de ruiner les Bitèlze.

La kangaroulogie est l’étude des animaux qui ont des poches et qui vous battent avec leurs pieds.

La latrinologie est l’étude de ce qui est écrit aux murs des chiottes. Non, c’est vrai. Googlez-le.

La morphologie est l’étude de la mort. Je ne sais pas ce que fait le /ph/ dans ce mot. J’imagine qu’on l’y a mis pour le phun.

La néonatologie est l’étude de son nouvel ex, s’il s’appelle « Nate » ou si elle s’appelle « Natalie ».

L’œnologie est pour les cons. Les gens normaux boivent du vin sans faire chichi.

La pathologie est l’étude de pourquoi certains animaux ont des pieds lorsque d’autres ont des pattes, voire des sabots.

La quoiencoretologie est l’étude de rien parce que ce mot est inexistant.

La rhinologie est l’étude des fleuves dans l’est de la France et où ils sont nez.

La seismologie sert à vous rappeler de ne pas tomber des échelles, surtout celle de Richter.

La tautologie est l’étude des petits chiens noirs qu’on retrouve hors du Kansas.

L’uvulologie est l’étude de l’uluv…de l’uvul…du pharynx et le machin qui y est pendu.

La vénerologie est l’étude d’allumer des bougies par certains cultes.

La wasabiologie est l’étude de pourquoi on cherche à ruiner les sushis.

L’xylophonologie est l’étude de la famille de Lionel Hampton.

L’yttribumologie est l’effort de deviner quel mot sera choisi comme consigne d’ici dix-huit semaines.

La zédologie est l’étude de pourquoi les anglophones disent « zee » pour la lettre « z » lorsque le reste du monde l’appelle « zed ».

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,

25 mai 2019

la goualante du goéland (joye)

la goualante du goeland

 🕊️🕊️🕊️🕊️🕊️

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,


18 mai 2019

bons baisers de Mantes-La-Rentrée (joye)

flèche

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,

11 mai 2019

offre promotionnelle (joye)

funny

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

04 mai 2019

passer comme une corneille à la post-it (joye)

Madame, Monsieur,


Le 3 mai 2019, nous avons eu l’horrible regret de constater que le mot « déjanté » ne figure ni dans le TLFi, ni chez Littré, et que Larousse ne le recense qu’en infinitif. Et qui sait pour le Petit Robert parce que la partie de la première partie – nous-même – ne possède pas d’exemplaire électronique et qu’il est  tout simplement sinoque de devoir nous lever et aller fouiller les étagères afin de consulter le lourd volume sans courir des problèmes sérieux pour continuer à rédiger cette lettre d’avertissement sur notre clavier.

Nous vous rappelons qu’utiliser l’argot comme consigne peut nuire à la santé mentale, et bien qu’une anglophone un tantinet zinzin, bardée de vocabulaire inutile (c’est dingue, quoi), et munie de maintes diplômes de langue françoyse, risquât de – non – sût, sût -- reconnaître le mot sans recherche dictionnairesque, une telle négligence de la partie de la deuxième partie – vous -- pouvait la rendre maboule, sinon toquée, voire barge.

Nous vous adressons alors un avertissement afin que ces faits ne se reproduisent plus. En cas de nouvel incident siphonné, nous serions dans l'obligation de prendre des sanctions plus sévères à votre encontre.

Veuillez agréer, chère partie de la deuxième partie, mes sentiments les plus fêlés.

Je, soussignée,

signed

 

joye loufouque-loifils

🐲 Née une fête de septembre, de la maison L'Aure, première de son nom, reine de l’Iowa, l’imbrûlée et briseuse des chaînes de lettres, maman de personne, Khaleesi de l’Iowaboy, protectrice de mes dents et héritière légitime des sept royaumes d'honneur, sinon davantage 🐲

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,

27 avril 2019

morceau de baffée (joye)

savate

C'était Anne de Castagne, tireuse de savate,
Revenant de ses conquêtes, en savate, c’est pas bête !
Ah ah ah ! Vivent les savates de joie !

Revenant de ses conquêtes, tireuse de savate,
Entourée de belles andouilles, en savate, ouille-youille-youille
Ah ah ah ! Vivent les savates de joie !

Entourée de belles andouilles, tireuse de savate,
Voilà qu'aux portes de chez Joe, en savate, ohé-ého
Ah ah ah ! Vivent les savates de joie !

Voilà qu'aux portes de chez Joe, tireuse de savate,
L'on vit trois beaux tireurs, en savate de boxe, buerre de babeurre
Ah ah ah ! Vivent les savates de joie !

L'on vit trois beaux tireurs, tireuse de savate,
Offrir à leur Champagne, en savate de boxe, dondaine
Ah ah ah ! Vivent les savates de joie !

ilhame-raguig-savate-boxe-francaise-soufflenheim

Offrant à leur Championne, tireuse de savate,
Un coup de pied dans son grand nez, de savate oh ! ohé, ohé !
Ah ah ah ! Vivent les savates de joie !

Un coup de pied dans son grand nez, tireuse de savate,
Qui bagarre bien sera la reine, de savate, diga-dondaine !
Ah ah ah ! Vivent les savates de joie !

Qui bagarre bien sera la reine, tireuse de savate,
Elle a gagné, en savate ouilleyouilleyouille
Ah ah ah ! Vivent les savates de joie !

Elle a gagné, en savate, tireuse de savate,
Anne de Castagne fila des châtaignes, en savate, dis, dondaine !
Ah ah ah ! Vivent les savates de joie !

Anne de Castagne fila des châtaignes, tireuse de savate,
Les concurrents sont dans la peine, en savate dis, dondaine !
Ah ah ah ! Vivent les savates de joie !

Les concurrents sont dans la peine, tireuse de savate,
Ils n'ont plus de dents (la haine !), en savate, dis, dondaine
Ah ah ah ! Vivent les savates de joie !

Ils n'ont plus de dents (la haine !), tireuse de savate,
Car Anne gagnait toute castagne, en savate oh dis, dondagne
Ah ah ah ! Vivent les savates de joie !

tireur

 Images de savate retrouvées chez Google images

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,

20 avril 2019

pause publicitaire (joye)

Musique : "La Bastringue" de Bolduc

Images : Google images

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,