17 janvier 2009

LuSa! - Janeczka

yo!

je m'apL g6k, g 15 piges, chuis tomB sur vot' blog par hasard et G tro kiffer!! surtout la tof. Le papi, il ressemble a mon papi a moi en moins vieux. Et pis comment chuis trop love de la fille aux gros nibards!!!

par contre, je comprends pas pourquoi votre papi il s'appL papistache, il est incontinent?
Et les 2 filles avec lui, C ses petites-filles?

en fait, je sais pas trop ce que vous faites, G p0 tou compri, mais j'aime bien votre nom! meme si je pense que vous pouver fer + court, genre 'samdef', kom Mos Def, tu vois le genre?

j'aimerai bien 0si ke vous passiez me fer 1 pti c0uc0u, g 1 blog sur skyrock, il est tr0 2 la bal! vous allez etre epates, chui sur ke ca va vous plaire. fo tro ke vous me lachez un com! lol

bon aller, a la revoyure!

bizzz

Posté par Janeczka à 11:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :


03 janvier 2009

Quoi Ma Gueule? - Janeczka

Salut mec, je me presente
J'm'appelle Janeczka Dabrowski
J'habite en Albion
Avec mon Crouton de mari
Je joue de la harpe
Et j'ecris de la poesie
J'fais des videos a la con
Et des serieuses aussi...

Je n'ai pas change
Je suis toujours cette fille dejantee
Qui allait a l'eglise le dimanche
Qui chantait comme un manche
Qui te faisait rigoler...

Ca, c'est vraiment moi!


Quoi Ma Gueule
Uploaded by JaneczkaD

Posté par Janeczka à 12:00 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags :

27 décembre 2008

Reveillon - Janeczka

La foule l'entoure. Elle se sent bien, comme dans une couverture ou un bon bain chaud.
Tous ces inconnus qui, l'espace d'un temps très court, ne forment qu'une masse de coeurs battants à l'unison, sont réunis pour une seule et même chose: l'arrivée du Nouvel-An.
Le compte à rebours défile sur l'écran; tout le monde, en choeur: dix, neuf, huit... plus que quelques secondes... quatre, trois, deux, un!!!

Mais en lieu et place de la liesse annuelle, rien. Les écrans se sont éteints, la foule s'est tue.
Elle se retrouve seule dans ce qui semble être une pièce noire. Un malaise l'envahit, contre-coup après l'excitation recente qui la pousse au bord de la nausée.

Elle se met a crier. Des cris sourds et aphones, puisqu'elle même ne les entend pas. Puis elle sent qu'on la secoue... elle entend une voix familière.

- Yanetchka! ça va? tu criais...
- Mmmm... Cauchemar... Pas grave... Beaux nénés, ma chérie...
- Hein?...

Mais déjà, l'intéressée était retournée dans les bras de Morphée.

Posté par Janeczka à 12:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :

20 décembre 2008

Ou est le Pere Noel? (suite et fin) - Janeczka

- Ma mie! assieds-toi donc, je vais t'expliquer. Nous avons encore quelques heures devant nous.

Ils s'installerent donc tous au coin du feu et le joyeux bonhomme leur conta l'histoire suivante:

Alors qu'il faisait sa promenade annuelle rituelle dans un bois pas trop eloigne, le Pere Noel se trouva nez-a-nez avec un gros ours brun.
A ces mots, tout le monde retint sa respiration; mais, voyant qu'il ne portait pas une egratinure, ils se detendirent.
Gustav continua:

- Je n'etais pas fier face a ce grand gaillard. Son air peu commode et son physique d'armoire a glace m'ont effraye. Je n'avais jamais ete aussi pres d'un animal sauvage, j'etais sur de finir dans sa gamelle.
Puis il m'adressa la parole.

"Bonjour, Pere Noel! je te connais bien, je t'ai deja vu par ici, mais je n'ai jamais trouve le courage de t'approcher.
J'ai beaucoup entendu parler de toi, tu sais... par mon cousin Angelo... Il habite dans le sud de la France..."
Angelo! a ces mots, j'ai souri. Qui ne connait pas Angelo? cree par les petites mains habiles de Lutine Tilu! elle a toujours eu un don pour ce genre de choses... deja a l'epoque, quand elle travaillait ici!

Ce grand nounours m'a donc propose d'aller chez lui boire un the, ce que je ne pouvais refuser. Nous avons passe des heures a parler de Noel, de choses et d'autres... il m'a avoue beaucoup aime mon travail, je lui ai tout naturellement donne mon autographe. Nous n'avons pas vu le temps passer! c'est en regardant son horloge suisse que je me suis affole. Heureusement, il est ami avec un elan veloce qui m'a ramene ici en quelques secondes.
Et voila la raison de mon retard!

- Oh Gustav, dit doucement la Mere Noel, l'annee prochaine, c'est toi qui l'invite, d'accord?

Posté par Janeczka à 12:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :

Ou est le Pere Noel? - Janeczka

As-tu vu
Le petit bonhomme
Au chapeau pointu?

... gloups!
Il est 18h en Laponie
Et l'homme a l'habit rouge
N'est nulle part.
Les lutins se mettent
A le chercher
Frenetiquement.

Il n'est pas devant la tele
      ... pas en train de faire une sieste
      ... pas non plus en train de troner
      ... pas en train de couper du bois
      ... pas en train de faire la cuisine
      ... pas en train de prendre un bain
La vaisselle est faite, le linge repasse; les derniers cadeaux sont en train d'etre emballes, les dernieres verifications faites - traineau, rennes...
Alors ou est le barbu au ventre rond??

Tout le monde s'affole, le cherche fievreusement, sort, appelle son nom. Mme Noel se fait un sang d'encre, prie tous ses saints pour que rien ne lui soit arrive. Sera-t-il la a minuit pile (heure de la Laponie)?

Vers 21 h, desesperes, certains de ne jamais le revoir, les lutins et la Mere virent arriver M. Noel.

- Gustav! que t'est-il arrive?...

La suite... a 12h (heure de Paris)

Posté par Janeczka à 09:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :


13 décembre 2008

Deux vies - Janeczka

Lila se retrouve dans le bureau du directeur sans trop savoir comment. Elle ignore qui a pris la releve de sa classe et ne s’en preoccupe pas.

Le directeur lui deballe des paroles qui se noient sous le bruit des vagues. Elle serre contre elle son cartable plein de ces cours qu’elle ne fera pas, qu’elle n’avait pas voulu faire. S’en sert comme d’un barrage, une defense. Le directeur la regarde dans les yeux, tente un vain sourire et soupire. La discussion, ou plutot le monologue, est termine. Lila comprend qu’elle peut s’en aller et s’enfuit aussi vite qu’elle peut, aussi loin qu’elle peut.

 

Antoine n’a pas vu le temps passer. Il est deja presque douze heures et la faim commence a se faire sentir.

Il s’est retrouve extrement occupe. Certains dossiers ont dus etre examines de pres. Des coups de telephone ont ete passes, des memos envoyes, mais pas de quoi fouetter un chat.

Antoine regarde ce bureau qui l’entoure. Des tableaux ‘zen’ (des paysages relaxants) et un poster ‘motivationel’ (On peut toujours aller plus loin !) sur les murs. Des tiroirs et des tiroirs remplis de dossiers. Ce lourd meuble en acajou sur lequel reposent son PC, son telephone et, bien sur, une photo de Valerie et des enfants. Il l’observe longuement et se dit qu’il a toujours essaye de faire de son mieux pour eux.

Il soupire. Est-ce vraiment le cas ?

Chassant ces pensees de son esprit, il se leve d’un bond de sa chaise et decide de prendre son dejeuner un peu plus tot.

 

Lila se refugie dans le premier cafe qui lui semble confortable et reconfortant. Quelque chose de discret, des teintes tout en retenue.

Elle s’installe sans dire un mot sur la banquette, laisse la chaleur ambiante la penetrer, ferme doucement les yeux.

Un serveur la tire doucement de cette non-reverie. Elle commande un cafe dans un soupir et se tourne vers la fenetre.

Elle n’avait pas voulu rentrer chez elle. Soudainement, elle avait eu peur de ces quatre murs ; de se retrouver seule, meme si Chagall etait la. Elle avait besoin de rassembler ses esprits, ou plutot non : de faire le vide dans son esprit. Faire table rase pour essayer d’avancer ; essayer d’oublier pour le moment, de mettre tout cela derriere elle.

Le murmure des conversations l’entoure come un cocon. Elle fixe son attention sur cette petite musique sans se concentrer sur les paroles. Elle observe les passants, trop presses pour la devisager. Elle jete aussi un oeil sur les clients qui poussent la porte du cafe.

L’un d’entre eux capte son regard. L’air d’un businessman accompli, mais le regard d’un homme seul, perdu, insatisfait de lui-meme.

 

Le serveur lui apporte son cafe.

Posté par Janeczka à 12:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :

06 décembre 2008

Le Conte n'est pas bon! - Janeczka

Il etait 1 fois
1 fille haute comme 3 pommes...
Mais pourquoi vous raconter une vie
Qui n'est meme pas encore finie?
En plus, c'est loin d'etre un conte de fee...
Alors pourquoi compter?

Posté par Janeczka à 12:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :

29 novembre 2008

Une lettre a la mer - Janeczka

letter_copy
lhouse

Posté par Janeczka à 09:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :

22 novembre 2008

Le Paquet - Janeczka

Le paquet a ete depose
Elle n'a rien entendu.
Suzanne decide pourtant de le garder,
Etonnee par son contenu.

Ne pouvant savoir
Si tout cela est fruit
Du hasard,
Elle examine le colis.

*     *     *

La reponse a une enigme
Antique se trouverait-elle
Vraiment dans ce paquet
Innocent qui repose
Entre ses mains?

Posté par Janeczka à 12:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :

15 novembre 2008

Abre os olhos - Janeczka

Il avance peniblement.

 

La pluie tropicale lui fouette le visage cruellement, presque jusqu’au sang. La nuit impitoyablement noire le laisse sans reperes.  La peur lui prend les tripes.

La boue retient ses chaussures, l’empeche d’avancer. Mais il ne peut s’arreter. Il essaye de courir de toutes ses forces mais semble au contraire bouger au ralenti, pire, faire du sur-place dans cette melasse collante.

 

Il a besoin de se cacher, de rentrer chez lui, pres de la riviere. Mais il sait instinctivement qu’il se trouve a des kilometres de la... dans la selva.

 

Malgre l’humidite ambiante et ses vetements qui lui collent au corps, il frissonne. La tete lui tourne, il se sent de plus en plus faible a chaque seconde qui passe. Il lui semble sentir sur sa nuque le souffle de creatures invisibles ; des voix etranges appellent son nom ; des claquements lointains lui parviennent de toutes directions ; des sons familiers se font echo et se perdent dans le velours menacant de la nuit.

 

Il se sent entoure, epie ; les bruissements du feuillage ne font qu’accentuer sa paranoia. Il s’attend a voir surgir de derriere les gigantesques troncs d’arbres cette vie qu’il avait laissee en France pour venir s’installer dans ce petit village d’Amerique du Sud.

 

La !

Son coeur s ‘arrete.

Entre les feuilles perlees de pluie, un regard... ces yeux... les seuls qu’il puisse reconnaitre entre mille...

Les yeux de son ex-femme...

yeux

 

 

Il se reveille, suant et haletant, de ce reve enfievre.

Posté par Janeczka à 12:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :