02 novembre 2019

Mon vade-mecum par bongopinot

b


Mon vade-mecum en poche
Je pars sur les sentiers
Les randonnées y sont notées
Avec mes bâtons et ma torche

Je peux y aller en toute sécurité
Pas de danger que je me perde
Ici et là je m’attarde
Sous un arbre je me suis abritée

Une pluie fine vient me rafraîchir
J’enfile mon ciré bleu marine
 J’épluche une mandarine
Sur un tronc je me pose pour réfléchir

Avant que la nuit ne tombe
Je reprends ma route
Ces paysages m’envoûtent
Au dessus de ma tête passe une colombe

Mon vade-mecum est mon ami
Il me suit partout en sortie
Dans une poche ou un sac il s’y blottit
Lui et moi c’est une douce alchimie

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,


26 octobre 2019

Ma ville d'Utopie par bongopinot

b


Parfois pour me protéger
Je rejoins un endroit
Où il ne fait jamais froid
Et où mes jours sont légers

Dans ce pays lointain
Dans la ville d’Utopie
On vit en harmonie
Du soir au matin

Le soleil ne brûle pas
La pluie gentiment rafraîchit
La lune illumine nos nuits
Les étoiles éclairent nos pas

Le vent doucement caresse
Les oiseaux nous enchantent
Les rivières nous chuchotent
Des messages de sagesses

Ici pas de peur ni de crainte
La méchanceté n’existe pas du tout
L’amitié est partout
La joie est sans complainte

Je vis entre deux abris
L’un réaliste l’autre imaginaire
Mais ils sont complémentaires

Pour garder mon esprit

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,

19 octobre 2019

Notre Troubadour par bongopinot

 

 

Il vient d’un faubourg

Porte un pantacourt

Un pull un peu court

Une écharpe l’entoure

 

On l’appelle le troubadour

Il écrit au fond d’une cour

Il fait rimer son amour

En sifflant des bonjours

 

Il passe tous les jours

Il manie les calembours

Aussi bien que l’humour

Et la poésie de velours

 

De ses matins qu’il savoure

Sans trompette ni tambour

Il faudrait être sourd

À son amitié de toujours

 

Point besoin de discourt

À chaque appel au secours

Il prouve sa bravoure

Car très vite il accourt

 

On l’appelle le troubadour

Il écrit au fond de la cour

Il fait rimer son amour

En sifflotant des bonjours

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,

12 octobre 2019

Mon exutoire par bongopinot

b

 

Chaque vendredi après le boulot

Je vais lire tous les défiants

Je me fonds dans leurs tableaux

Parfois drôles ou émouvants

 

Les autres jours de la semaine

Lorsque ma tête est en déconfiture

Je trouve le réconfort sans gène

Dans une promenade de lecture

 

Et pour peindre mes idées noires

Et guérir certains de mes maux

J’écris de belles histoires

A la douceur du beurre de cacao

 

Je place les vilains mots à la corbeille

Je ne pose que mes mots bonheurs

Ceux que j’aime chuchoter à l’oreille

Et qui doucement libère le cœur

 

Voilà comment lorsque la coupe est pleine

J’arrive tranquillement à ouvrir ma soupape

Et le mauvais va se noyer dans la fontaine

C’est mon échappatoire pour éviter que tout dérape

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : ,

05 octobre 2019

Une belle amitié par bongopinot

b

 

Il vient d’une famille de bien

On est toujours restés copains

Et ça depuis la saint glinglin

Son petit côté décalé de rupin

 

Fait que je me moque un brin

Mais ensemble sur les chemins

On partage nos joies nos chagrins

Peu importe le futur le destin

 

L’amitié nous réussit si bien

On l’a écrit sur un parchemin

C’était un mercredi au petit matin

Et on écrira bien d’autres demain

 

Avec nos mots pleins et sereins

On garde le cœur sur la main

Et la tendresse d’un air malin

Sifflant dans les sapins

 

Face à la mer et à l’air marin

On continue de tisser le lien

Comme lorsqu’on était gamins

Car un amour vrai n’est jamais vain

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : ,


28 septembre 2019

La foule des quidams par bongopinot

b

 

Des centaines de quidams

Déambulent dans les rues

Seuls ou avec leur dame

A la recherche de l’imprévu

 

Avançant comme des automates

On dirait qu’ils sont anesthésiés

Certains sont en costard cravate

D’autre en jogging bariolé

 

Tous ces gens se bousculent

Dans le flot incessant des voitures

Je prends ta main pour faire une farandole

Dans ce chahut qui bat la mesure

 

Vraiment la belle ville de Paname

N’est pas du tout faite pour moi

Mais je ne veux pas que l’on me blâme

Moi j’aime les champs la forêt et les bois

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : ,

21 septembre 2019

Une partie de pétanque par bongopinot

b

 

C’est l’effervescence au village

C’est parti pour le tournoi de pétanque

Enfants Ado adulte et le grand-âge

Tout le monde est là personne ne se planque

 

On se rejoint dans la cour de l’école primaire

Les équipes sont formées et bien entraînées

Le petit discours de monsieur le maire

Et le coup d’envoi est enfin donné

 

C’est parti pour deux jours de franche rigolade

Les boules s’entrechoquent sous les cris les rires

Sous le soleil les enfants dégustent leurs orangeades

Dans une ambiance festive dans ce hameau fleuri

 

Un concours pour rassembler et pour s’amuser

Tous les ans avant la rentrée tout le monde se réunit

Et ça tire et ça pointe et on trinque en toute amitié

On oublie les tracas le quotidien et tous les soucis

 

Dans un bourg tout joli il y a ma famille

Je les retrouve pour passer de bons moments

Qu’il pleuve qu’il vente ou que le soleil brille

Pour tout l’or du monde je ne louperai ces instants

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,

14 septembre 2019

Mon obsession par bongopinot

b

 

Nuit et jour ils m’obsèdent

Ils sont ici ils sont partout

Dans ma vie ils se succèdent

A gauche à droite c’est fou

 

Aujourd’hui tout comme hier

A chaque coin de rue

Sur des murs des barrières

Je les ai vus et bien vus

 

Tous les chanceux en possèdent

Et en déversent toute la journée

Parfois il arrive qu’ils les perdent

Et leur vie s’en trouve bouleversée

 

Obsédé je le suis je l’avoue

Mais c’est pour être meilleur

Oublier les chagrins qui secouent

Et retrouver espérance et douceur

 

Une obsession du lundi au dimanche

Que je dépose sur ce billet

Je vous l’offre en avalanche

Mais pas de crainte en toute amitié

 

Quand j’ai découvert cette abondance

Je ne me suis plus jamais sentie seule

Ils ont la force et la puissance

Ils rassemblent ils consolent

 

Lorsqu'ils croisent mon chemin

je les place les déplace les emboîte

Et les aligne de mes mains

Ils résonnent et ils flattent

 

Et bourdonnent à mes oreilles

Mes mots qui m’obsèdent

Mes mots qui me réveillent

Confectionnent des phrases qui envoûtent

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,

07 septembre 2019

P'têt ben qu'oui, p'têt ben qu'non par bongopinot

b

 

Être Nimbiste c’est humain

On crie on s’oppose on rage

Gardez donc les inconvénients

Nous on prend les avantages

 

Pas touche à ma cour

Ni même à ma commune

On change les discours

L’égoïsme en tribune

 

Un langage généreux

Pour tous les sans papier

Et tous les malheureux

Mais loin de nos foyers

 

Une ligne T.G.V bien sûr

Mais sans nuisance sonore

Les décharges d’ordures

Oui mais loin de nos demeures

 

Inquiet face à la mondialisation

Le sentiment d’insécurité

Mobilisation manifestation

Les contents les mécontents sont arrivés

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,

31 août 2019

L'enfant solitaire par bongopinot

sentier-0010

 

Un enfant solitaire

A brisé les barrières

Les yeux pleins de lumières

Il part dompter la bête légendaire

 

Sur les traces de son imagination

Dans un royaume fantastique

Sur le sentier de ses créations

Il retrouve un peuple magique

 

Et pénètre dans l’antre du dragon

Dans les entrailles de la terre

Il est pris de frissons

Sa poitrine se serre

 

Puis son angoisse et sa peur

Finissent enfin par le quitter

Il ressent même une douce chaleur

il se sent chez lui comme protégé

 

Dans la pénombre il entend un souffle

Et ensuite distingue un œil perçant

Il avance lentement le pas souple

Dans un silence apaisant

 

Il vient de dénicher un joyau inestimable

La magie la féerie des grands rêveurs

Avec le sympathique dragon intouchable

Qui sommeille et veille en prère protecteur

 

Maintenant plus d’inquiétude

Il peut retrouver le monde réel

Il a obtenu réponses et certitudes

Alors il continue son chemin de pastel

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,