Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le défi du samedi
Visiteurs
Depuis la création 1 044 258
Derniers commentaires
Archives
2 décembre 2023

Je l'avais au bout des doigts (Walrus)

 
... ou alors, sur le bout de la langue : allez savoir où peuvent se loger les sensations !

Quoi ?

Le mot "Rhabdomancie" !  Avouez que ça a encore plus de gueule que le sujet de la semaine !

Mon dictionnaire favori (voir ici) le cite comme  synonyme de radiesthésie. Je suis déçu car si radiesthésie désigne la faculté qu'aurait notre corps de détecter les ondes émises par certains matériaux sans spécifier l'usage qu'on en fait, la rhabdomancie est plus réductrice puisqu'elle définit par son préfixe l'instrument (une baguette) et par son suffixe le but de son utilisation (la divination), ceci par comparaison pour notre mot du jour avec le radical "radi" (radiation) et le suffixe "esthésie" (sensation) (oui, exactement comme pour anesthésie : sans sensation. On peut sortir de ces parenthèses maintenant ? Merci!).

Oui, je suis déçu ! Je vais de ce pas m'abonner au Petit Robert (même si j'aurais tendance à préférer les gros...).

Ceci dit, concentrons-nous sur le phénomène : notre corps serait capable de détecter des ondes.

Comme mon neveu Joe, je ne suis pas ici pour raconter ma vie, mais il me revient que quand j'étais enfant, chaque fois que j'accompagnais mon père dans la salle des redresseurs (au mercure) qui fournissaient le courant continu des tramways verts de Charleroi (une filiale du Groupe Empain au même titre que la société qui employait mon paternel, la Société de Gaz et Électricité du Hainaut et je vous parle même pas du métro parisien...) j'étais pris d'une sorte de vertige, ce qui laisse supposer une sensibilité aux ondes électriques (même si plus tard, j'ai vécu une bonne dizaine d'années sous une ligne à haute tension sans ressentis particuliers). Va donc pour la détection d'ondes...

Mais l'eau émet-elle une onde particulière ? (Inutile de faire appel à Monsieur de La Fontaine et son "Un agneau se désaltérait dans le courant d'une onde pure" ce serait tenter de noyer le poisson). Si j'étais vous, je me méfierais des so(u)rciers qui essaient de vous faire marcher à la baguette, d'autant qu'aujourd'hui on connaît parfaitement la localisation des nappes phréatiques.

Mais il y a le pendule !

Les contestataires vous diront que les mouvements du pendule sont induits par la main qui le tient et les autres que ces mouvements de la main sont la conséquence de l'action des ondes. On n'est pas sortis de l'auberge !

Mais il y a quand même un mec qui a eu l'idée du (dix-neuvième) siècle : pour éliminer l'influence de la main, il l'a accroché au plafond et le machin a parfaitement détecté... la rotation de la terre !

Bingo !

Sauf qu'on ne voit plus où les ondes (même gravitationnelles) détectées par l'humain interviennent là-dedans, Umberto sors de ce corps !...

Caramba(r), encore raté !

 

Commentaires
L
Et moi, j'ai calé devant le pendule de Foucault alors que j'avais adoré "Au nom de la rose"
Répondre
N
ce qui est sûr c'est que tu l'as sur le bout du nez pour nous faire rire !
Répondre
T
"Je ne puis quitter ce ton (Umberto) / Que d'échos !"...<br /> <br /> ⇨ C'est là, ces ondes : https://tinyurl.com/2csmr3ck ;)<br /> <br /> Et que dira celle à qui tu as blanchi les branchies, mmm ?
Répondre
Y
Et les sourciers - si tant est qu'ils disposent d'une baguette magique - n'oublient pas de faire payer leurs recherches...infructueuses ! La mésaventure vient d'arriver à mes voisins.
Répondre
J
J'adore ce billet ! Je réclame du rab d'"Oh man ! Si !" mais je peux attendre une semaine pour voir si nous sommes vraiment complètement siphonnés (six faux nez comme dirait Ronchonchon ?) !
Répondre
Newsletter
Le défi du samedi