11 mars 2023

A'r'nage (Vegas sur sarthe)

Au Moyen Âge dans un petit bourg de la Sarthe – à la sortie du Mans en direction d'Angers – les villageois avaient décidé de soumettre une méchante sorcière au jugement de Dieu en la jetant dans la rivière La Sarthe.
A l'époque on appelait ça plaisamment La baignade.
Si la prétendue sorcière coulait elle était innocente mais noyée, si elle flottait elle était coupable !
Dans un cas comme dans l'autre, être soumis à la question n'offrait aucune réponse convenable.
Sourde comme un pot elle n'eut pas le temps de dire «vous pouvez répéter la question ? » qu'elle fut jetée à l'eau mais à l'aide de ses pouvoirs maléfiques et malgré ses entraves, elle sut refaire surface et les villageois effrayés s'écrièrent en choeur 
«A’r’nage» !

Ainsi fut baptisé le village, Arnage célèbre aussi par son virage – le virage d'Arnage – une épingle très serrée jamais modifiée depuis 1923 et que les pilotes des 24 Heures négocient en première vitesse pour le plus grand plaisir des fans qui y viennent en pélerinage.

Chaque année au mois de mars le carnaval de la sorcière perpétue cette légende.
Dépêchez-vous ! Cette année les festivités se dérouleront du 10 au 26 mars
 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : ,


Dico philo perso (Walrus)

 
Ordalie : Pratique judiciaire médiévale qui tendrait à démontrer si pas l'inexistence de Dieu, son impuissance, ou, a minima, son désintérêt total pour nous. Cela, si elle ne mettait d'abord en évidence la connerie des hommes, laquelle, il nous faut bien l'avouer, ne sévit pas qu'à lépoque médiévale, ainsi que nous le démontrons tou·te·s brillamment à un moment ou un autre de nos existences (à commencer par moi en écrivant ceci).

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : ,

Duel au soleil (Cavalier)

« Dieu reconnaîtra le sien »

Des rides au vélin de mon visage,
Des empreintes tracées, des ferrades.
L’espoir qui file et défile mes neurones,
Un bonheur perdu ne revient jamais.

Des faux courant au droit de ton visage
Sur des plaies écrasées au fer rouge.
Le futur qui gerce à nouveau ta mémoire,
Un bonheur perdu ne revient jamais.

Alors ... au soleil réverbère,
Déterrons la hache de guerre
Sous l'équerre bleutée de nos visages,
Sous l'amour de nos croissants dessoudés ...

Mon sommeil qui reprend la voie de mes rêves,
Puis qui se perd aux feuilles de ma vie.
Dans mon éveil qui ce matin frissonne,
Un bonheur perdu ne revient jamais.

Ta douleur qui sombre encore dans tes rêves,
Qui enfonce les nuages posés sur tes nuits,
Sur ton envie qui ce matin se donne,
Un bonheur perdu ne revient jamais.

 

Source: Externe

 

 

Source: Externe

"Dans un couple, peut-être que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux, 
c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre." Jacques Salomé
Cité par Lô sous sa si belle photographie sur Lôtre page - Daily Photography

...

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,

Or-d(') à ly(r)e (Laura)

 

Or à faire jaillir de la boue d'une épreuve judiciaire ancienne terrible;

Lyre dans l'ordalie une poésie, tenter d'écrire des stigmates divines.

Je ne suis pas Bonnefoy alors je cherche à percer ces mystères

De la foi entre souffrance, survie et traces  des cinq plaies divines.

J'admire Le Caravage et Soulages qui sont éclairer l'obscurité

Entre les prostituées virginales et l'outrenoir. Or-d-re d(e-l) a lie et du brou.

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,