Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le défi du samedi
Visiteurs
Depuis la création 1 044 214
Derniers commentaires
Archives
11 mars 2023

Défi n° 758 - Keizono

 

Si nul ne sait de quoi s'affuble la vérité,
Combien de pécheurs tomberont,
Enflammés par la morsure d'eaux mortelles ? 
Vous, religions à la folie disséquée, Aux tortures étudiées, De quelles croyances étiez-vous donc les témoins ?
Lorsque les ordalies jugaient, Innocentant quelques coupables, Les hommes noyaient de sang L'ineptie de leurs propres lois.
Victimes et bourreaux coexistaient, Prostrés sous le même ciel, Dans l'attente d'une réponse à La Question.
Or, jadis et encore maintenant, Dieu se gausse.


Commentaires
T
voilà un sacre pave dans la mare de l'histoire
Répondre
Prostrés sous le même ciel<br /> <br /> <br /> <br /> J'aime l'oymore du début,<br /> <br /> Oui<br /> <br /> Et la suite aussi<br /> <br /> Posée en poésie libérée<br /> <br /> Si bien dite ...<br /> <br /> <br /> <br /> :)<br /> <br /> <br /> <br /> Oui, en leurs propres lois ...<br /> <br /> Tout est dit
Répondre
Y
Qui sont aujourd'hui les exécuteurs des basses œuvres ? Il y aura toujours des bourreaux qui tuent au nom d'un idéal. Et sans soumettre à la question. Poème réaliste et grinçant Keizono. J'aime beaucoup " enflammés par la morsure d'eaux mortelles", une antithèse habile.
Répondre
J
Dieu est un concept qui sert à mesurer la peine des Rolling Stones de n'être pas aussi célèbres que les Beatles ou que Jésus ! ;-)<br /> <br /> <br /> <br /> https://www.youtube.com/watch?v=Dr2efHjt5Cs
Répondre
L
Dieu laisse les hommes libres mais il se désole sans doute de voir ce qu'ils font de leur liberté. <br /> <br /> Hélas les tortures existent toujours !
Répondre
Newsletter
Le défi du samedi