bongo

Les gens sont dans la rue

Bras et pancarte levés

Une manifestation est lancée

Des cris que le porte-voix accentue

 

Tous parlent d’un même bruit

Marchent d’un pas égal

Moments solidaires amicales

Pour les mécontents grands et petits

 

Seront-ils écoutés

Seront-ils entendus

En haute sphère des abus

Car le temps nous est compté

 

Changerons-nous les choses

Les anciens nous ont prouvé que oui

Solidaire Sarah les rejoint et les suit

Puisque vous osez alors elle ose

 

La manif se termine par des jets de pierres

Des poubelles commencent à bruler

La tête de Sarah embrumée

La force à sauter une barrière

 

À sa gauche un immeuble ouvert

Elle s’y refugie et monte les escaliers

Ils sont en bois et grincent sous ses pieds

Une porte s’ouvre son cœur se serre

 

La peur au ventre la gorge nouée

Elle continue à avancer à pas feutrés

Avec un petit air désabusé

Dans ses escaliers en colimaçon carré

 

Elle arrive au quatrième étage

Épuisée elle s’assoit sur une marche

Et attache son sweat sa capuche

Sa première manif fut pour elle un carnage