Je ne me rappelle pas avoir vécu cette crise de l'adolescence chère aux psys de tous bords, mais j'avoue avoir parfois déclaré à l'époque, à l'instar d'un héros de Saint-Exupéry : "Vivre, sans doute, c'est autre chose"...

À quatre-vingt berges, je me demande toujours parfois si cette vie dont on nous rabat les oreilles ne serait effectivement pas qu'une simple illusion...