Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le défi du samedi
Visiteurs
Depuis la création 1 044 214
Derniers commentaires
Archives
7 août 2021

Les bruits de la forêt (maryline18)

 

Mais... me croyez-vous couverte de lichen, Etienne ?

Ne suis-je pour vous qu'un bois mort qu'il faut vêtir ?

Voyez-donc notre vie, à quoi celà nous mène !

J'aimerais être assez folle pour pouvoir en rire !

 

Vous me donnez moins d'amour, que ce jardinier

En donne à cette créature verte sans visage !

Je le vois chaque jour caresser son feuillage.

Oh non ! Vous ne savez ce que veut dire aimer !

 

Assise, en retrait, je l'entend arriver.

Alanguie, elle frissonne, devant son prétendu.

Je reconnaîs son pas, sa démarche assurée.

Il lui parle tout bas. Je le devine ému.

 

Il la nomme : " Ma douce, ma colombe, mon amour " !

Sculte de son outil ses formes, ses atours...

Curieux, de la forêt les animaux accourent :

Ecureuils, hiboux, belettes, fuines... et puis l'entourent.

 

Troublés qu'il s'intéresse ainsi à son endroit

Et bien décidés à tester son allant vert,

Ils jouent à lui dérober toutes ses affaires,

Les cachant un peu partout, joueurs et narquois

 

Mais voyez-vous Etienne, pour sa belle, il revient,

Pour l'entourer de ses bons soins, de sa douceur.

Tout cela pour vous dire que je pars pour Turin,

Manger au bord de l'eau, rire, m'offrir des fleurs..

 

Commentaires
B
J'adore ce jardinier quel talent il a et il offre tant d'attention à sa belle . Bravo et Marci pour ce texte poétique admirable
Répondre
L
C'est vrai ! Je pense que les jardiniers qui sculptent de telles œuvres en sont forcément un peu amoureux !
Répondre
J
Etienne, Etienne, Etienne ! Oh, tiens le bien !<br /> <br /> <br /> <br /> Etonnez-moi, Benoît !<br /> <br /> <br /> <br /> Seul le jardinier ne nous déçoit pas !<br /> <br /> <br /> <br /> https://youtu.be/2kq16RO1XyM
Répondre
W
On n'est jamais mieux servie que par soi-même ! ;-)
Répondre
V
Quelle introduction de cette pauvre femme délaissée! Et quelle belle façon elle a de s'en aller tout en rimes, avec ce bel hommage à la photo de ce défi. Bravo! Sourire
Répondre
Newsletter
Le défi du samedi