Difficile après le "Nu couché bleu[1]" de concevoir un nu qui fasse autant corps avec le paysage mais ces aménageurs et entrepreneurs de jardins ont fait fort dans le topiaire. Alors m'apparaissent la femme nue qui déjeune sur l'herbe avec deux hommes tout habillés[2] qui s'inspire du "Concert champêtre" du Titien. Derrière ces tableaux, il y a des musées: Orsay pour l'un, le Louvre pour le deuxième alors que le tableau de Staël est dans une collection privée avec peut-être un jardin où prendrait place le nu paysager de nos aménageurs de jardins. Un paysage serein comme celui du Titien ou un paysage torturé comme celui d'où s'est jeté dans le vide Nicolas de Staël. "Les yeux de Milos[3]" évoquent ce suicide face à la figure solaire de Picasso.

Nu couché vert

J'erre

Entre le Paris de Manet

Sa gare transformée en musée

Et notre Antibes

Le début de notre histoire

Nu couché vert

J'erre

De jardins

En poèmes de Baudelaire

De topiaires

J'ai même trouvé

Un "Nu couché sur fond vert[4]"

A lire l'air

De rien,

Nue,

Couchée

Vers

Ton côté désert

Nu couché vert

J'erre de paysages

Verts

En paysages peints,

De jardins verts

Et nus

De ton enveloppe

Nue

Outrage aux bonnes mœurs

Partie carrée du Déjeuner sur l'herbe

 

 

 


[4] https://www.babelio.com/livres/Bablon-Nu-couche-sur-fond-vert/940304