Être poLète
c’est chouette !
C’est souvent fête...

 

Les mots se mâchent
dessus, dessous
et pour pas francs six sous
pour le panache !

Être poLète
c’est chouette !
C’est souvent pouêt !

 

L’histo se lâche
là, en dessous
sombres frous-frous

panse à la gouache

 

L'être, poLète
ça prend la tête
et les mirettes

Et les esgourdes

gavées de son

- avec Là Non !
prient quelque tourde

 

Lettre, poLète
l’as-tu bien faite
à ta soeurette ?

Avec des ‘pouet’, ‘tut’
‘tirouli rouli’... ?

Ça va pas la tête ?

C’est ma poLésie !