03 avril 2021

Défi #658


Si, si, c'est dans le dico,
j'ai vérifié !

 

Jodhpurs

6582

 

Posté par Walrus à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Dans les vieilles marmites (Joe Krapov)

Qui j'idolâtre en ce moment ?

Le grand Charles !

Vive le québec libre

Non, pas celui-là, l'autre : Charles Trénet !

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

Un parfum d’idole (Ilonat)

 
Idole Idole
Aujourd’hui Vendredi c’est le Vendredi Saint
Et il me semble que dans la Bible
The Holy Baïbole comme on dit en Anglais
Moïse le prophète interdisait l’adoration de ces symboles hérétiques
Et il me semble même qu’un certain Iésous Cristo, de Nazareth en Galilée
Chassa du Temple ces mercantiles qui osaient faire passer ces pacotilles enrubannées
Pour des biens essentiels.

Idole Idole
C’est chaque fois le Samedi  la même chose la même faribole qui me laisse pantois
On me pose une colle avec un mot nouveau, j’hésite entre deux voies :
Je me triture les méninges ou bien je fais l’idiot, je batifole ?
Je m’élabore une savante glose ou je fais le mariolle avec des rimes de guingois ?
Je n’ai pas fait mon choix !

Attends attends ! ya du nouveau chez l’Amazone.
Une nouvelle idole, le parfum de Lancôme !
Un Paradis promis aux femmes de demain
« Croyez en l’incroyable ! vivez vos rêves en grand et devenez l’Idole de vous-même ! »
Et la boucle est bouclée…
On est parti de Dieu ou d’autres déités et on les a représentés :
Sculptures primitives,  fétiches ou portraits qui chassaient le démon
Et promettaient le ciel en toute éternité
Et puis on est passé à d’autres objets d’adoration
Le culte du Veau d’or, les Dieux du stade et de l’Olympe
Plus près de nous les stars et les Déesses de l’écran
De la Sainte Bagnole et du dernier Smartphone
Car enfin nous y sommes !
Dieu nous a bien créés à son image : un p’tit coup de Lancôme
Un selfie réussi multiplié sur les roseaux
Nous sommes devenus la sacro sainte idole de nous-mêmes
On va nous adorer…

Passons… je vais botter en touche et laisser là tous ces symboles
Viens mon doudou à moi ma seule idole bien en chair
Et laissons là ces falbalas
Je t’invite là bas, sur cette petite Ile aux senteurs de girofle
À l’heure où l’on peut voir le soleil qui se couche
Au-delà du lagon
Sur les montagnes bleues
De la paix retrouvée

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

La plus belle de la Gendarmerie nationale (joye)

marleau

Laaaaaaaaaaaaaaaa

Capitaine, La Capitaine,

La Capitaine Marleau

C’est mon idole

Du tout frivole,

Ni puritaine

Ni incertaine.

Menant la farandole -

De Perpignan

Et près du Rhin -

Des enquêtes fofolles.

You-You !

       La Capitaine, La Capitaine,

La Capitaine Marleau,

C’est mon idole.

Ses joyeux lol

Me raviv', ma parole !

(comme son footing)

Sous sa chapka

Aucun fracas,

La capitaine sait tout !

Et même les stars

Soixante-huitards

Dupent jamais mon doudou !

Camarades !   

La Capitaine, la Capitaine,

La Capitaine Marleau

C’est ma fétiche

Car elle est chiche

Ma capitaine-héros ! 

Tcho !

(Vous ne la connaissez pas ? Ne vous mettez pas Martel en Charles !)

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : ,


Mon ourson Cajole par bongopinot

b

 

Une simple peluche

Un ourson tout doux

A la fourrure blanche

Que je trainais partout

 

Je n’étais pas bien grande

Mais j’avais mon idole

Mon ourson Cajole

Qui sentait la lavande

 

Il était mon refuge

Mon cher confident

Il calmait mes tourments

En ami de mes songes

 

Il était doux et chaud

Il savait me rassurer

Et aussi m’amuser

Et adoucir mes maux

 

Les années ont passé

Et il est toujours là

Fatigué et las

Mais je vais le bichonner

 

Pour qu’il ait une nouvelle vie

Je vais aussi le recoudre

Pour ma petite Cassandre

Pour qu'il partage ses nuits

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : ,

Herman (participation d'Adrienne)

 
Il y avait plusieurs Mariette dans la vie de grand-mère Adrienne, aussi leur prénom s'accompagnait-il toujours de précisions du genre "Mariette-van-nevens-de-deur" ou "Mariette-van-tante-Palmyre".

La première, celle de la porte d'à côté, était fan de courses cyclistes.
 
Pas simple fan: elle idolâtrait Herman Van Springel.
 
Au point que mini-Adrienne se disait que si elle était l'époux de Mariette, elle s'inquiéterait. 

Pourquoi Herman Van Springel, vous demandez-vous.
Et vous n'êtes pas les seuls.
Malgré ses questions à sa grand-mère et ses propres observations, la petite n'a jamais pu percer ce mystère: il n'était ni né dans le même coin de Flandre, ni beau, ni le plus grand champion du pays.
 

Mais les voies de l'amour sont impénétrables et Mariette, même au cœur du peloton le plus nombreux et le plus serré, filant à toute vitesse devant son nez, le repérait et hurlait "Herman! Herman!".
 
Puis toute haletante d'émotion, elle se tournait vers grand-mère Adrienne, restée droite et impassible comme la statue du Commandeur: "Vous l'avez vu? Je l'ai vu!"
Et elle irradiait de fierté et de confiance en son idole.   


Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : ,

La poupée (Vegas sur sarthe)

 

Elle était mon e-doll, ma poupée virtuelle
sur les réseaux sociaux, moi je ne voyais qu'elle
je copiais ses postures et sniffais tous ses mots
les murs de ma chambrette en faisaient la promo

Et puis ce fut le drame, l'horrible tragédie
comment a t-elle chopé ma carte de crédit ?
En tombant tout à coup de son grand piédestal
elle a brisé ma vie et ma carte Vitale

J'ai fini à l'hosto au rayon Grabataires
le nez dans le ruisseau c'est la faute à ???
depuis je suis accro à l'halopéridol
c'est pas ma faute à moi, c'est celle à mon e-doll

 

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,

Pour faire la capture d'une idole (Kate)

 

Imaginer d'abord un podium

Sans socle de marbre

Genre truc en aluminium

Rien à voir avec un arbre

Quelque chose de rare

Quelque chose de cher

Quelque chose qui valorise

Votre tendre et chère

Idole qui vous idiotise

Vous faisant passer pour un nullard

Mais tant pis

D'après le programme télé

Le jour J

Est arrivé

0 2

Placer vos yeux

Devant le camaïeu

De l'écran de votre téléviseur

Qui fait trop battre votre coeur

Bien vérifier qu'il fonctionne

(Pas votre palpitant,

L'appareil, j'entends)

Mettre un pied

(Ou la table de la salle à manger

Soigneusement calée)

Pour que la photo soit bonne

Et pas toute floutée

Se préparer à mitrailler

(Pas votre belle idole,

Que trop vous adorez)

Mais son image d'une valeur folle

radio 2

Ensuite sur votre radio-cassettes

Aux aguets

Si vous l'entendez

Interviewée

Appuyez à fond les manettes

Sur les touches dédiées

Maintes fois vérifiées

 

Sinon prendre un crayon

Un bout de papier

Et chaque mot noter

Une bribe de religion

 

Enfin en toute tranquillité

Vos photos développées

Admirées

L'interview réécouter

Relire les idées

Les projets

Et cette proximité

Avec votre idole

Sera votre secret

Quand vous rentrerez de l'école.

0 2

0-1 2

(Inspiré par Jacques Prévert, "Pour faire le portrait d'un oiseau", Paroles)

mytho 2

 (Livre dont sont extraites les photos de la télévision et du radio-cassettes... et la photo des bottes)

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : ,

Idole or not Idole (JAK)

 

Les gens l’appellent  Gogole  l’empoté  foiré de la toile
Mais il n’y en a pas qui l’envie car  sa bêtise n’ a pas de fin


Mais ils ne savent pas que souvent
dans la vie, dans sa p’tite tête  mal farcie 
Il  cherche des idées  à filouter  qu’il fait siennes
En faisant  de les copier/coller de  wiki

Sur son ordi  obstinément , il  s'entraîne
mais il ne fait que bêtement scribouiller et
Et souvent tard dans la nuit ,il insomniaque

Gogole est  une nouille qui toujours glandouille

Quelle infortune ! on ne le reconnaît jamais  dans    rue
et ça le chagrine

Pourtant depuis  longtemps, avidement, il cherche à  être notoire. 
Il aimerait  bien faire la conquête  des bloginautes  de la sphère
Mais niet, ceux-ci ne  lui  laissent   que de polis   commentaires

-

Et pourtant, et pourtant ♪ ♫…

 

Et pourtant, pourtant   Il a  tout  essayé pour sortir du nombre,
Mais il demeure  bien ancré  un fantôme   dans l'ombre
C’est pt’ être ben que  son style n’a jamais  été compris

 

Et pourtant, et pourtant ♪ ♫…

 

S’il  n’est  pas l’idole des jeunes
Aujourd’hui la sagesse des ans l’a guéri
Il renonce à plaire à tout prix
Il  ne sera jamais une idole
Et tant-pis c’est bien mieux ainsi

Sans un remords, sans un regret, il partira
Droit devant lui  sans espoir de retour

 

Nota

Un certain Charles et un dénommé Johny m’ont inspirée

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,