Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Le défi du samedi
Visiteurs
Depuis la création 1 051 173
Derniers commentaires
Archives
27 mars 2021

Extraire la houille, Ouille ! (Lecrilibriste)


Extraire la houille
Ouille, ouille ouille !
C’est pas un job de poule mouille
C’est pas pour les monstres sacrés
Ni les starlettes de la télé
C’est un foutu sacré métier !

Descendre dans la fosse
C’était pas une affaire de gosse
Pourtant les galibots
dès leurs douze ans passés
dans les abysses  descendaient
pour apprendre ce dur métier
et les gueules noires, éclairer
les regarder piocher, piocher

Fallait façonner les étais
Pour avancer, sécuriser
Repérer du grisou l’odeur
Et anticiper le danger
Car il pourrait tout faire sauter
Malgré le risque qui rodait
Fallait  piocher, piocher, piocher

Fallait avoir gants, casque et pelle
pic à tête, pic acmé , pic à veine
Pince, masse et rivelaine
Surtout ne rien oublier
Quand on est dans la fosse
On peut plus remonter
Il faut piocher, piocher, piocher

Extraire la houille
Ouille, ouille, ouille !
C’est pas un job de poule mouille !


Publicité
Commentaires
B
Une très belle poésie sur un sujet bien noir Bravo et Merci Lecrilibriste
Répondre
L
les gueules noires, la salle des pendus, pas des expression de poule mouille
Répondre
M
Bien expliqué et amusant à lire ! Bravo !
Répondre
P
J'aime aussi cette quasi allégresse pour dire la noirceur. Bravo !
Répondre
L
Merci à tous de vos commentaires sympas, mais j'avoue m'être fort documentée car de la mine et des mineurs, je ne connaissais "presque" que les corons de Pierre Bachelet dont la mélodie présageait la dure vie
Répondre
V
Je suis d'accord avec Joe Krapov: une description à la fois enlevé et grave. Sourire
Répondre
A
oui même les tartines sont plus noires que blanches, une fois avalées!<br /> <br /> bien dit!
Répondre
V
La chanson du mineur de fond résonne gaiement et ça fait du bien
Répondre
J
Mine de rien,, tu n’as pas fait dans la glandouille :
Répondre
T
Et pas moyen de s'en mettre plein les fouilles, en plus :p
Répondre
J
Dis-nous la vérité : est-ce que tu danses en écrivant, parce que je sais ce que je fais souvent en lisant tes rythmes et tes rimes. C'est super !
Répondre
J
J'aime cette légèreté qui n'empêche pas la gravité. Bravo !
Répondre
K
Non, c'est la maladie, l'accident ou la mort prématurée ... Tu l'écris très bien, Lecrilibriste
Répondre
W
C'est tout-à-fait ça ! Bravo !
Répondre
Newsletter
Publicité
Le défi du samedi
Publicité