Source: Externe



Quand Calypso est au piano
Boniface à la calebasse
que Seymour tape sur son tambour
Persephone prend son saxophone
Marimba son ocarina
Antonn sort son xylophone
et tape sur ses lames de  bois
un rythme syncopé d'Afrique
appris où ? On ne le sait pas
Alors …
Comme un sort qui serait jeté
tout le monde se met à danser
C'est électrique, acrobatique
chaotique et désordonné
mais personne ne peut résister
c'est un branle-bas singulier
de p'tites gambettes qui gambillent
de posterieurs qui se tortillent
de sarabandes et de quadrilles
toute la nuit sous les palmiers
tout le monde danse à son gré
Mais quand cinq heures ont sonné
une corne de brume résonne
s'arrêtent tous les bigophones
Antonn range son xylophone
et s'en vont tous les feux follets