Quand tintera le xylophone,

Vous ne vivrez plus que d'aumône,

...Pour quelques heures de survie,

Tout en éludant vos soucis.

 

Vous croyez la mort triste et lente ?

Pour vous je la veux amusante !

Ils seront tous là vous verrez,

Les riches, les pauvres, les curés...

 

TOUS ! nous nous donnerons la main,

Nous tournerons jusqu'au matin !

Vous n'aurez plus mal, soif ou faim,

Vous enterrerez vos chagrins.

 

Tellement conscients de vos cinq sens,

Vous ne pourrez me faire offence,

Tous installés au premier rang

De votre mort, plein d'allant !

 

Loin de vous ridiculiser,

Loin de vous diviser,

Mes farces vous rapprocheront,

Vous les nobles et vous les pochtrons !

 

Tournoyez jusqu'au chant du coq

Puis, réveillez-vous dans vôtre époque.

Entendez-vous le xylophone ?

Alors...

Attendrez-vous que le glas sonne ?
 

https://www.youtube.com/watch?v=qNMzBnuBC6Y