22 août 2020

Défi #626


Pour ce coup-ci, j'ai volé une photo à MAP,
l'initiatrice de ce bête jeu d'été !

 

6261

Posté par Walrus à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Sont aux anges

pas cons

6252

Laura ; Walrus ; maryline18 ; Lecrilibriste ; Kate ;

joye ; bongopinot ;

 

Posté par Walrus à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Un beau lieu par bongopinot

 

6251

  

Dans la cathédrale
Parée de lumière
Placée là derrière
Sur la place centrale

Pour être visitée
Du matin au soir
Et même très tard
Pour être admirée

Par des passionnés
Par des vacanciers
Aimant découvrir

Et par tous ceux
Voulant décrire
Ce magnifique lieu 

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

Don Walrusleone et les Taties flingueuses VIII (joye)

L’histoire jusqu’ici ici et maintenant…

Épisode 8 : Tout droit à la maison mère

-          Où allons-nous ? cria Tatie Bongo au-dessus des vrombissements des rotors.

Tatie Laura la Flinguepilote indiqua l’écran sur le tableau à bord… 

helicollage

-          C’est où ? demanda Bongo.

-          Là, devant nous ! Sur l’écran !

-          Non, je veux savoir où se trouve notre destination !

-          Tu ne lis pas le Flinguedéfi du samedi ?

-          Ben si, dit Bongo, qui ressentit soudain une envie féroce de sortir son flingue à elle. Et alors ?

-          Et alors, dit Laura, Don Walrusleone a donné le nom du lieu. C’est à Colmar.

-          Calmar ? s’étonna Bongo.  En Iowa ?? Pas loin de chez notre chère flingueauteure ? 

-          Non ! répondit la pilote. COLMAR.  Calmar, c’est où vit Calimaro.

Tatie Bongo se tut. Elle étudia la photo sur l’écran et essaya de déchiffrer les mots sur les phylactères. [ben oui, c’est ainsi qu’on les appelle, ne le saviez-vous pas ? Eh ben, alors, maintenant, vous le savez et cet épisode aura servi à quelque chose d’utile]

Quelques minutes plus tard, Tatie Bongo fit :

-          Bon, quand est-ce qu’on arrive ?

-          Encore un épisode…

-          Non, quand est-ce qu’on arrive à Colmar ?

-          Encore quelques lignes, voyons…

-          Dis, est-ce qu’il y a des toilettes à bord ?

-          Non. Personne ne fait jamais pipi dans la grande littérature classique, tu sais.

-          Tiens, c’est vrai, soupira Bongo.  Quoique…

Son portable sonna. C’étaient les Taties Maryline [non, une seule, pas 18] et Lecrilibriste. Elles avaient une question pressante :

-          Eh oh, dites, vous deux, dirent-elles à l’unisson, n’est-ce pas que les autres épisodes ont été plus drôles que celui-ci  ?

-          En effet !  rigola le  Flinguéquipage. [Ben quoi, vous ne voulez pas que je répète leurs noms continuellement, hein ? Je hais les auteur·e·s qui font ça… vous pas ?  Non ? Oh. Tiens.]

-          Bon. Allez, à tout’, on vous retrouvera devant l’autel.

-          L’hôtel ?  dit Tatie Bongo. On ne va pas à l’église ?

À suivre…

helico

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : ,

L'été est un paradis (Kate)

 

L'enfer est vide, tous les démons sont ici.

Shakespeare, La tempête

Paradis des fruits

Des fleurs

Des coeurs

Plus ou moins meurtris

Un enfer de chaleur

De déconvenues

De paroles non tenues

De leurres

L'été est un paradis

Perdu

Sauf le samedi

Quand les défis sont lus

"Viens, épaisse nuit, enveloppe-toi des plus sombres fumées de l'Enfer."

Shakespeare, Macbeth

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

Mon ange guérisseur (Lecrilibriste)


Il faut lever la tête et regarder le ciel de la coupole parée d'or  pour découvrir la cohorte des anges et des séraphins jouant leur musique céleste messagère du royaume de Dieu
Ils enflamment l'imagination ces messagers de l'autre monde transformant l'invisible  en visible à nos yeux dans cet eden iconographique
Ils planent sur les ailes du vent pour porter la bonne nouvelle aux hommes  et les pénetrer d'espérance. Ils veillent sur le monde. Chaque être humain a son ange qui le protège... Son ange gardien !
Et je songe à la chanson d'Anne Sylvestre « sans le chant des troubadours, n'aurions point de cathédrales ». C'est vrai ! Serions nous encore capables de créer toute cette magnificence ?

Lors d'un passage très difficile de ma vie j'ai rêvé à un ange... Je vous raconte mon rêve …

Il est arrivé soudainement par la droite vers un lit de camp où j'étais étendue toute cassée, toute brisée. Il était immense, vêtu q'une tunique brun rouge qui l'enveloppait tout entier et tenait tout l'espace du rêve.
Je ne distinguais pas son visage mais tout autour de lui, il y avait comme une vibration d’énergie  magnétique qui pulsait avec une puissance incroyable d’intensité au moins jusqu’à  1 mètre autour de tout son corps.
C’était sans doute son aura. Il m'a regardée. J’avais les les yeux fermés mais je le voyais, là.  étendue sur mon lit et je n’avais pas  mal.
 Je savais qu’il était là pour moi et je n’avais pas peur.  Il a levé sa main, je crois que c’était la gauche et j'ai senti  que son magnétisme extrêmement puissant et irrésistible me guérissait comme par enchantement.
Je voulais absolument continuer à le voir mais il s'est’effacé soudain en face de moi comme une sorte de nuage qui se défait …

Eh bien croyez-le, ce rêve m'avait fait le plus grand bien et m'avait requinquée !

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

L'icône (maryline18)

 

- "Tu sais Lucie, J'me suis dévisagée sur cette vidéo qui aurait dû n'être qu'une photo si j'avais bien su régler ce foutu appareil et devine ce que j'y ai vu : une conne avec une tête d'icône !"

-"Quoi ? Mais qu'est-ce que tu racontes !"

-"Si, je t'assure ! J'ai une de ces têtes sur mon "selfie/vidéo"que je voulais mettre en ligne ! Regarde ! je fais un sourire dégoulinant de béatitude, comme celui d'une "Bonne-Soeur" que même un miracle n'étonnerait pas, imperturbable, même par l'annonce d'une fin du monde imminente ! Ne me fais pas ces yeux, tu sais bien que j'ai un grand respect pour les soeurs mais je préfère n'être que bonne...!"

_" T'es conne ! Mais où est le problème ? T'es cool, détendue, où est le mal ?"

-" Le mal est sournois comme le Diable... Il est là où tu ne l'attends pas ! Il profite d'une baisse de vigilance...

-" Pour te fîche le feu aux fesses ?!"

-" Ah très drôle ! Madame fait de l'humour ! Non mais blague à part, tu aurais pu me le dire que j'avais cette tête !"

-" Oui, pardonne moi, j'aurais dû te le dire !"

-" Ahhh ! alors ! tu vois bien que j'ai raison hein ?"

-" Je VOULAIS t'le dire mais t'avais l'air si...si...enfin, comme en communion avec l'au-delà, ah ! ah ! Comme en lévitation au dessus de toutes nos emmerdes, depuis l'été dernier, que je ne savais pas si je devais te ramener sur Terre !"

-" Oh ! Arrête de te fiches de moi...! T'es pas drôle !

-" Bon OK, tu l'auras voulu : On a un mois de loyer en retard, la cagnote pour la bouffe tire à sa fin, j'ai raté mes partielles, on a de surcroît aucune chance de travailler cet été à cause de cette saloperie de Covid, la paume de douche est naze et..."

-" Et quoi encore ?!"

-" Et...figure toi qu'on a trois jours pour faire nos bagages !"

-" On est expulsé ! Oh MERDE !"

-" Non, on est invité à finir l'été chez Mamie Lucette en échange de quelques menus services.

-" Mamie Lucette ??"

-" C'est la grand-mère par alliance d'une amie de la soeur de la copine de Julie !"

-"Julie ?"

-" Oui, Julie, la cousine de Pierre ! Tout est écrit là ! Il nous explique tout dans sa lettre ! Attention...! Tu rattrapes ce doux visage d'icône !"

-" Donne-moi cette lettre ! Non mais tu as eu le toupet de la lire avant moi, non mais je rêve ! Donne la moi ou j'te défonce ta p'tite gueule d'ange si bien que même ta mère ne te reconnaîtra pas !"

-" Calmez-vous soeur Marie-Josette, votre beau sourire s'étiole ! hi hi ! Alléluia ! Viens la chercher et ne te prends pas les pieds dans ta robe chasuble !" Oh là là , j' suis trop impatiente de revoir Pierre, il a une façon de te regarder qui donne envie de croire aux miracles !

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,

Le diable est dans les détails (Walrus)


Ah, les anges !

Sans même me pencher sur celle de leur sexe, je me suis posé, et me pose encore d'ailleurs, bien des questions à leur égard.

Au premier plan : leur hiérarchie, classiquement, des plus élevés au vulgum pecus :

  • Séraphins
  • Chérubins
  • Trônes
  • Dominations
  • Vertus
  • Puissances
  • Principautés
  • Archanges
  • Anges

Allez donc me situer là-dedans le brave Lucifer, l'ange porteur de la lumière, victime de son orgueil !

Et ça rabat un peu le caquet à ce matamore de Saint Michel. Archange et Patron des Bruxellois, tu parles d'une gloire ! D'autant qu'il en est réduit à partager la place avec... Gudule !

Ensuite, leur organisation : on parle de légions (ça fait du monde une légion, chez les Romains ça contenait de cinq à huit mille hommes). Mais dans ce cas, les anges gardiens, ils sont "détachés" ? Hein ?

Bon, laissons tomber, on ne va pas se perdre dans les détails !

Sauf un :

Vous avez vu celui en bas à gauche de l'image ?

Il ne vous rappelle rien ?

Regardez bien :

w6251

Mieux !

w6252

Ouiii !

C'est un thuriféraire !

Ça vous aurait bien aidé à l'époque, hein ?

Comment ça, vous n'étiez pas là, fin 2017 ?

N'essayez pas de m'enfumer !

 

 

Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,

Ne pas oublier (Laura)

 

Que la les religions hors leur aspect dogmatique
Hors leur aspects géo politiques
Hors les inquisiteurs et terroristes de tous bords
Hors de tous les inconvénients 
Ne pas oublier que la les religions ont inspiré tant de beauté comme la collégiale St Martin de Colmar que nous propose Walrus
Le retable d' Issenheim pas loin au musée Unterlinden
Je l' ai acheté en miniature et m 'en sert pour l' autel dédié à mon mari
A St Etienne, nous avons la cathédrale St Charles entre autres
J ai vu a Sète il y a peu notre dame de la Salette[1]
Au dessus du cimetière marin
Les magnifiques églises en brique du nord[2]
La splendide Ste Sophie
Les kerk[3] d' Amsterdam
Les dieux ont inspiré aussi les pyramides de part le monde
Penser à la beauté pour oublier la terreur

 


Posté par Walrus à 00:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,