« Coâ »
« Quoi Coâ ? »
« Ben, Coâ quoi ! »
« Oui mais pourquoi on fait tous Coâ ? »
« J'en sais rien, on a toujours fait Coâ dans la famille »
« Tu crois pas que trop de Coâ tuent le Coâ ? T'as jamais essayé de faire Meuh ? »
« Pour Coâ faire ? »
« Ben ça nous changerait un peu »
« T'as de drôles d'idées toi … où t'a pêché ça ? »
« J'ai lu ça dans Batraciens Magazine, c'est un certain La Fontaine qui propose le Meuh … parait que ça fait un effet boeuf »
« Tu nous vois faire Meuh toute la nuit dans l'étang ? »
« Ben pour Coâ pas ? Essaie un peu pour voir»
« Meuhoâ … Meuhoâ »
« C'est pas vraiment ça. Tu devrais te gonfler un peu plus »
« J'voudrais t'y voir. Essaie un peu toi aussi »
« Hum … Hum »
« Ouais, ben c'est pas mieux »
« Je crois qu'on devrait enlever nos masques »
« Certainement pas, pour qu'on nous traite de pangolins et qu'on nous accuse de tous les maux de la terre »
« Je suis sûr que sans nos masques on y arriverait mieux »
« Enlève le si tu veux, moi je le garde, et puis j'en ai rien à foutre de tes Meuh »
« Ah tu vois ! T'a réussi à dire Meuh »
« Toi aussi»
« Tu Croâ ? »
« Non, là tu exagères »
« Pour Croâ ? »
« Ben là, t'es plus corbac que grenouille »
« Et ton La Fontaine, il en dit quoi des corbacs ? »
« Il en fait tout un fromage pour pas grand chose ... »
« Finalement je vais garder mon Coâ, c'est plus simple »
« T'as raison … quand j'pense que le paon fait Léon Léon alors que Léon le chasseur fait Pan Pan ! »
« Coâ ? »
« Oublie. Laisse tomber ... »