"Te comparerai-je à un jour d'été ?

Tu es plus aimable et plus tempéré.

Les vents violents font tomber les tendres bourgeons de mai,

et le bail de l'été est de trop courte durée."

Shakespeare, Sonnet 18

 

L'été est un présent

Impermanent

Qu'il faut saisir

Fugitivement

 

L'été est à présent

Là quelques temps

Avant de nous trahir

Inéluctablement

 

L'été est omniprésent

Fruits et fleurs des champs

Allons les cueillir

Conjointement

 

L'été est une statue

Belle et saugrenue

Nue et pleine de retenue

L'été est ta venue

 

 

"Ô Roméo ! Roméo ! Pourquoi es-tu Roméo ?"

Shakespeare, Roméo et Juliette