Quelques jours s’étaient à peine écoulés depuis la disparition du régisseur du parc .Toute l’enquête avait conclu à un meurtre et la police scientifique commençait  à sonder le parc.

Dépité d’attendre l’élucidation de ce meurtre j’ai mis un fin limier sur l’affaire

 

 Et pan sur le bec de Monsieur l’Inspecteur.

Mon fin limier claironnait à qui voulait l’entendre que la brigade scientifique ne détenait pas les parangons de la vérité .

 La piste me paraissait séduisante. Le régisseur du parc c’était volatilisé dans une autre dimension . Une sorte de porte vers un autre univers.

v

Cette version des faits m’enthousiasmait.

Histoire de mettre les pendules à l’heure, je décidais de convoquer la presse et de faire une déclaration commune.

v2

Certes c’était acrobatique de soutenir sans nuance l’existence d’une troisième porte (il existait deux grandes portes dans le parc ) mais la troisième  s’ouvrait vers l’univers intergalactique. Il suffisait de la chercher.

Mais on n’était  pas tenu comme la police officielle d’avoir des conclusions ringardes.

Et puis de quoi se mêlait la police en ces temps difficiles.

On avait un meurtre sur les bras et le parc avait été fermé pour cause d’enquête.

Il n’y avait pas de quoi fouetter un chat que de penser que le régisseur même mort ici était en train de s’envoyer en l’air sur une autre planète.

Notre déclaration a la presse devint vite virale.

v3

En convoquant le fameux principe de Paracelse selon lequel, je vous le rappelle « l’effet d’une vérité  dépend du niveau d’exposition ‘ ma déclaration eu l’effet d’une bombe humaine.

Des milliers de touristes ont afflué derrière les grilles fermées du parc ?

v4

 On faisait figure d’OVNI . Les gens campaient , chantaient aux abords du parc jusqu’au jour où ils firent sauter les scellés  pour voir la porte de l’univers .On était comme à Woodstock en 69 sauf que le parc faisait 1hectare .

Notre principale faiblesse dans cette situation mon fin limier et moi c’est de ne pas avoir vu venir la déferlante d’idiots que contient notre planète

J’avais qu’une envie c’était de trouver la porte vers l’univers pour les envoyer Petre ailleurs

 L’enquête policière avait volé en éclat ...

 Le juge d’instruction s’était déplacé en personne il était fou de rage .

Il criait sur les flics je me suis approché de lui et je ne sais pourquoi j’ai crié  

Il n’y a aucune preuve que fumer soit une cause de cancer du poumon. » Alors pourquoi mon mari le régisseur du parc serait mort assassiné par un homme sous prétexte qu’il a disparu.

 

 

Pas question que je vous serre la main me dit le juge d’instruction droit dans les yeux.

Que faire de ces mains quand on ne peut les serrer. La tension était palpable.

Je fis alors preuve d’une étrange créativité.

Il semblait que le juge n’était pas au courant que le régisseur s’était volatilisé au cœur de la galaxie. Je lui ai mis mon point dans la gueule afin de l’expédier sur mars cet abruti.

Ces juges n’ont aucune fantaisie !!!!!