re-make d'une chanson de Cat Stevens ; paroles de moi, Ocelotte Étienne

Je voudrais habiter dans un wigwam, je voudrais habiter dans un wigwam,

Je voudrais habiter dans un wigwam et danser le twiste comme Hiawatha.

Je voudrais habiter dans un igloo, oui, je voudrais habiter dans un igloo,

Je voudrais habiter dans un igloo, ce serait comme l’hiver en Iowa !

Oh, j’aimerais faire de la caravane, j’aimerais faire de la caravane,

Ouais, j’aimerais faire de la caravane, et me faire allumer comme une Gitane.

J’aimerais habiter dans une colonie, j’aimerais habiter dans une colonie,

J’aimerais habiter dans une colonie, comme une baba-cool qui plane.

Je ne veux pas vivre dans un palais, non, j’veux pas vivre dans un palais

Oh, j’veux pas vivre dans un palais, ah, y a trop de pots de chambre à nettoyer !

 Je veux pas vivre dans une caserne, j’veux pas vivre dans une caserne,

Oh, je ne veux pas vivre dans une caserne, je risquerais trop de larmoyer.

J’aimerais bien habiter dans un arbre, j’aimerais bien habiter dans un arbre

J’aimerais bien habiter dans un arbre et me gaver de toutes les mille-feuilles.

Et je ne veux pas vivre en prison, Non, je ne veux pas vivre en prison

Je veux pas vivre dans une prison, j’entends dire que c’est pas bon accueil… 

Pas grave, je suis contente d’être en vie !

Pas grave, je suis contente d’être en vie !

Et je serai contente tant que je suis battante,

Pas grave, je suis contente d’être en vie !

Comme quoi, je porte mon masque, me lave les mains,

Comme quoi, je porte mon masque, me lave les mains,

Comme quoi, je porte mon masque, et j’oublie toutes les frasques,

Comme quoi, je porte mon masque, et me lave les mains.

 Et je ne sors que rarement de mon trou,

Et je ne sors que rarement de mon trou !

Je sors presque jamais, même si Cheeto dit oké,

Et je ne sors que rarement de mon wigwam où j’voudrais habiter.