Kannelle (que j’affuble d’un K  par commodité) aime imaginer les hommes

Intégralement nus et avec de jolis fesses, sous leurs kilts comme elle aime

Les regarder sous le niveau de la mer, à la piscine, une

Telle attitude ne seyant guère à une écrivaine veuve, je lui ai cédé la parole.