Il s’appelait Vincent, un grand gabelou, beau musclé, le genre de gars dont le souvenir de ses murmures peut vous tenir au chaud la nuit…

Nan, c’est pas mon genre. Je recommence.

Tata Tatou fut taxée de prendre le taxi détaxé…

Nan, si je continue, j’aurai certainement des ennuis de syntaxe.

Je recommence.

C’est Jean François de Nantes, ouais, ouais,

Gabier de La

mince, quel était le nom du navire ? Fringante ?  J’oublie. 

Je recommence.

Clark Gabelle…

Nan. J’arrête mon cinéma.  Je recommence.

Tiens, une inspiration d'honneur, volée ailleurs

 

Gaby le gabelou

Alla faire coucou

Au voisin banlieusard

Et devint gabeloubard

En lui piquant sa Bonne Maman

Qu’il mangea goulûment.

Hélas,

Ce dégueulasse

Fit crise, savez-vous,

Au square Ambiorix

Où, lors d’une rixe,

Il devint…gabelou-garou.

Moralité :

Celui qui pique à la cave

Sera taxé grave.